Le Best Ov 2015 de Steve Dallaire

bestov2015_steve.jpg

2015. Les métalleux auront encore pu se mettre du stock de haute qualité sous le dentier cette année. Surtout pour les amateurs de musique extrême. C’est moi ça. J’en jasais d’ailleurs avec un chum amateur de métal l’aut’ jour, même si j’adore mes classiques, on dirait que mon appétit pour le métal extrême est de plus en plus grandissant. Je me tanne pas. J’en demande plus, tout le temps. Même si mon Best Ov 2015 est composé d’orchestres assez crasseux, il compte tout de même une couple d’enregistrements moins sauvages. Faut ben se calmer de temps à autre et mettre sa croix à l’envers de côté… Pis y’a des EP dans ma liste. Une autre tendance de plus en plus accrue cette année. Comme la barbe. Chez l’homme je parle là. Donc 15 albums, le choix fut encore une fois difficile et le tout pourrait changer demain matin. Mais aujourd’hui, c’est ça. La meilleure compilation pour mettre pendant ton réveillon. Matante Thérèse va capoter.

bestov2015_blank

15. Shining – Everyone, Everything, Everywhere, Ends

original

Niklas Kvarforth provoque, on le sait tous. Mais derrière cette façade se cache un compositeur exceptionnel et le dernier album le prouve encore une fois. Il faut être dans le mood toutefois. Dépressif en crucifix. Et Niklas remporte la palme de l’entrevue la plus fuckée que j’ai faite en 2015. Tu peux la lire ici.

bestov2015_blank

14. Idol Of Fear – All Sight Affixed, Ablaze

a4001416257_10

Je crois que je suis l’un des rares à mettre ce disque dans les meilleures parutions de 2015. Bon OK, il est sorti en décembre 2014, alors je le qualifie pour 2015. Quel album. L’une de mes plus belles découvertes de 2015. Du death noir assez expérimental et surprenant. Sublime. Tu peux lire ma critique ici.

bestov2015_blank

13. Night Demon – Curse Of The Damned

night-demon-cover-final-1500px

Curse Of The Damned sonne comme s’il avait été enregistré en 1980. C’est évidemment voulu et foutrement bien fait d’ailleurs. Du heavy métal classique comme dans l’temps. Pour les fans du vieux Maiden période Di’Anno et de la vague du NWOBHM. Tu peux lire ma critique ici.

bestov2015_blank

12. Cryptopsy – The Book Of Suffering Tome 1

Cryptopsy_The-Book-of-Suffering-Tome-1

Tu te dis un fan de métal extrême et tu ne possèdes pas ce EP? Ben il te manque quelque chose. J’ai déjà hâte au deuxième tome.  Si tu doutais encore de la nouvelle mouture de ce groupe montréalais, la réponse est assez violente merci. Va lire mon entrevue avec le guitariste et producteur Chris Donaldson ici.

bestov2015_blank

11. Paradise Lost – The Plague Within

Paradise_Lost_-_The_Plague_Within

Celui-ci va faire partie de plusieurs tops de 2015 et c’est pleinement mérité. Un disque qui se veut un ramassis de toutes les sonorités de la formation depuis ses débuts. C’est comme un Greatest Hits, mais rien qu’avec des nouvelles tounes. Grandiose.

bestov2015_blank

10. Marduk – Frontschwein

marduk

Avec plus de 25 ans d’existence et des milliers de changements de personnel, est-ce que Marduk est toujours aussi pertinent en 2015? Oui. Absolument. Si les deux derniers disques de la formation (Wormwood et Serpent Sermon) t’ont plu, tu ne seras certes pas déçu par Frontschwein. Tu peux lire ma critique ici.

bestov2015_blank

9. Napalm Death – Apex Predator – Easy Meat

Napalm-Death-Apex-Predator-Easy-Meat

Non seulement les gars de Napalm Death sont les précurseurs du mouvement grindcore, ils en sont toujours les leaders. Et sur Apex Predator-Easy Meat, ils le démontrent encore. Ma critique est disponible ici.

bestov2015_blank

8. Regarde Les Hommes Tomber – Exile

Regarde-Les-Hommes-Tomber-Exile-2015

Le premier album éponyme du groupe avait fait partie de mon Best Ov 2013, et le Exile est aussi bon sinon meilleur. La formation nantaise reprend où elle avait laissé, mais avec encore plus d’aplomb et de cohésion. La réalisation est très lourde, donc Exile est un disque qui se déguste à haut volume, dans la noirceur si possible… Un must.

bestov2015_blank

7. Fuck The Facts – Desire Will Rot

fuck-the-facts_desire-will-rot_cover

Tu ne sais jamais où une toune de Fuck The Facts peut t’amener, et c’est ce que j’adore du groupe. Rafraichissant comme une grosse 50 après une grosse journée sale à’ job. Bref, c’est parfait. Fuck The Facts réinvente le grindcore à chaque parution.

bestov2015_blank

6. Hate Eternal – Infernus

a0925511474_10

Sixième album déjà pour la troupe d’Erik Rutan et personnellement, Infernus est mon préféré à date. Rien de nouveau sous le soleil, juste du gros death sale parfaitement exécuté avec une réalisation parfaite… Mon Entrevue avec le bassiste J.J. Hrubovcak est disponible ici.

bestov2015_blank

5. Vattnet Viskar – Settler

Vattnet-Viskar-Settler

Oh, crisse la pochette!!! Les comparaisons avec le Sunbather de Deafheaven sont inévitables, on s’en doute bien. Heureusement, la pochette n’a rien à voir avec le post-black métal du deuxième album des américains de Vattnet Viskar. Enfin presque. Mélodique, hypnotisant et le son du drum est malade! Je l’ai écouté en boucle pendant plusieurs semaines en 2015.

bestov2015_blank

4. Horrendous – Anareta

0005828062_10

Cette jeune formation en est déjà à son troisième album, mais possède l’assurance d’une bande de vétérans. LE groupe death métal à surveiller.  Lui aussi fera partie de plusieurs Tops de 2015, avec raison. Des riffs de fous!!!

bestov2015_blank

3. Tribulation – The Children Of The Night

tribulation1-640x641

Le seul moyen que j’ai trouvé pour décrire ce disque est sexy black métal. Oui oui. The Children Of The Night est délicieux. Des mélodies saisissantes et des chansons qui te collent à la peau. Si Ghost faisait du black métal, ça ressemblerait à ça. T’as des préjugés envers le black métal, alors écoute ça. Tu vas changer d’avis, j’en suis certain. De la musique qui donne le goût de se toucher. Disque qui va jouer dans mes oreilles encore pour des années à venir. Un classique.

bestov2015_blank

2. Ghost – Meliora

20030_993688923983237_2161926627538297487_n1

Tiens, en parlant de Ghost, la troisième parution du groupe suédois se ramasse encore dans mon Best Ov. Pourquoi? Parce que Papa Emeritus III et ses créatures anonymes possèdent un sens de la mélodie hors du commun. Que la gimmick te tombe sur les nerfs, je peux comprendre. Fais juste écouter la musique dude. Le meilleur album de Ghost à mon avis. Si ça continue de même, je vais passer à travers mon vinyle à force de le jouer. Tu m’en achèteras un autre à Noël.

bestov2015_blank

1. Deluge – Aether

a3477706944_10

Ma découverte de 2015. Post-black métal? Blackgaze? Rhythm ‘n Black?! Rendu là, on s’en fout pas mal. Deluge propose un mélange de rage et mélancolie qui nous fait passer par toutes sortes d’émotions. Tu finis l’album et t’en veux encore. Envoûtant et malsain. Les mélodies et les riffs accrocheurs font de ce Aether un disque incontournable pour tout fan du genre à l’esprit grand ouvert. Vive la France osti.

bestov2015_dots.png

Mentions extrêmement honorables

Soilwork – The Majestic Ride. Je ne m’attendais à rien du tout. Toute une surprise!

Swallow The Sun – Songs From The North I, II and III. Long, mais bon.

Deafheaven – New Bermuda. J’ai un peu moins aimé que Sunbather, mais tout de même excellent.

Cradle Of Filth – Hammer Of The Witches. Tout un retour aux sources de Dani Filth.

Intronaut – The Direction Of Last Things. Un groupe incroyable avec Devin Townsend à la table de mixage. Le mariage est parfait.

Solium Fatalis – The Undying Season. Encore un superbe album réalisé par Chris Donaldson. Entrevue avec Jim Gregory que tu peux lire ici.

Cattle DecapitationThe Athropocene Extinction. Tout simplement le meilleur disque du groupe à ce jour.

bestov2015_dots.png

Attentes pour 2016

Le retour de Mike Howe avec Metal Church. L’album s’en vient bientôt.

Les nouvelles parutions d’Anthrax, Voivod et ABBATH crisse!!! ABBATH!!!!

Le line-up de Heavy Montréal. Évidemment.

Maiden au FEQ?

bestov2015_dots.png

Déceptions de 2015

Repentless de Slayer. J’en ai assez dit à ce sujet.

La fin de 3 Inches Of Blood. Vraiment triste.

Le dernier Lamb Of God. Je m’attendais à de quoi de plus fort suite au drame de Randy Blythe. Album qu’on pourrait qualifier d’ordinaire. Tu peux m’haïr si tu veux.

Le son pour la prestation de Abbath au Heavy Montréal. Inacceptable.

bestov2015_dots.png

Pire album de l’année

Ex aequo Trivium et Disturbed. Baptême. Tu ne trouveras rien de pire en 2015. Je te mets au défi dude. Tant qu’à ça, j’aime mieux me taper Forever Gentlemen avec Garou, Roch Voisine et Corneille. Toute une brochette ça dude.

bestov2015_dots.png

Meilleur show de l’année

Devin Townsend au Heavy Montréal.

bestov2015_blank

Advertisements

There are 3 comments

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s