Le Best Ov 2016 de Steve Dallaire

best ov 2016 steve dallaire

Déjà mon cinquième Best Ov pour Boulevard Brutal et comme à chaque fois, je constate qu’on a eu une bonne année métal. Mais on dirait que cette année, c’est encore plus vrai! Crisse, même Metallica a sorti un disque en 2016… Réglons ça tout de suite, Hardwired n’est pas dans ma liste. Écoute, y’a sorti du stock vraiment meilleur que ça cette année. C’est ben beau la nostalgie, mais faut pas exagérer baptême! Donc voici ma liste de mes quinze albums métal préférés de 2016. Si tu fais jouer ces albums à ton réveillon, il est fort possible que tu surprennes matante Thérèse en train de se faire un corpse paint avec ta cire à chaussures. Pis comme dirait l’autre, Devil Câlisse!!!

bestov2015_blank

15. GORGUTS — Pleiades’ Dust

gorguts

Encore Gorguts. Je savoure chaque parution de Luc Lemay et sa bande depuis l’excellent The Erosion Of Sanity paru en 1993. Et je n’ai jamais été déçu depuis. Pleiades’ Dust confirme le génie de Lemay. Ni plus ni moins. Le Jedi du métal.

bestov2015_blank

14. DARK FUNERAL — Where Shadows Forever Reign 

press_cover_01

Surprise dans mon cas puisque je n’étais pas un grand fan de Dark Funeral. Toutefois Where Shadows Forever Reign est une leçon de black métal. Des riffs à couper le souffle, une réalisation robuste et c’est evil en crisse. J’aime ça.

bestov2015_blank

13. SABATON — The Last Stand

artwork

Si tu m’avais dit qu’un jour Sabaton ferait partie de mon Best Ov, je t’aurais traité de malade dans’ tête. Je t’aurais donné un coup de pelle dans l’côté du cab… Mais depuis que j’ai vu la formation suédoise en show, je suis devenu accroc. Pourtant je ne suis pas le plus grand amateur de power métal mais bon, j’adore The Last Stand. Rien de nouveau sous le soleil pour ce disque, mais les tounes sont accrocheuses et je l’ai écouté à maintes reprises en 2016. Tellement que je vais les voir à Québec en avril. Il ne reste qu’à m’acheter mon kit de camouflage chez Pronature Chasse et Pêche à Chicoutimi pis chu prêt.

bestov2015_blank

12. METAL CHURCH — XI

metal-church-xi

LE retour de 2016. Avec l’annonce du retour chanteur Mike Howe, j’attendais XI avec impatience et mes attentes furent comblées. Ce disque aurait pu paraître après Blessing In Disguise sans problème. Un des vinyles que j’ai beaucoup spinné en 2016. Apparemment que le groupe s’en vient au Québec bientôt avec d’autres vieux pets, Queensrÿche. À surveiller.

bestov2015_blank

11. KYY — Beyond Flesh, Beyond Matter, Beyond Death

14330117_1773804082876846_9029761277832331888_n.jpg

KYY. À ne pas confondre avec le lubrifiant. T’aurais mal à l’intimité en batèche sinon. KYY, c’est du black métal cru. Si Watain et Sarcofago avaient un enfant ensemble, ce bâtard s’appellerait KYY. Ma découverte de 2016. Sale. Très sale.

bestov2015_blank

10. KHEMMIS — Hunted

khemmis hunted

Les plus belles harmonies de guitare que j’ai pu entendre cette année. Quel album. Mélodique, puissant,  les mots me manquent. Je ne suis pas très original avec Khemmis dans ma sélection puisque Hunted fera partie de presque toutes les listes des meilleurs albums de 2016. Mais crisse, c’est bon. Que veux-tu…

bestov2015_blank

9. NECRONOMICON — Advent Of The Human God

Necronomicon_AHG_2000x2000_Rev_02

Advent Of The Human God est le meilleur disque de Necronomicon en carrière, point à la ligne. Du grand Rob The Witch. J’ai eu la chance de l’entendre en primeur dans le confort de ma cuisine avec Rob et Rick lors de leur passage su’l show de Grindcardo et j’avais capoté. J’capote encore aujourd’hui. Vivement une sortie en vinyle!

bestov2015_blank

8. FORTERESSE — Thèmes Pour La Rébellion

themes-rebellion

Une claque dans’ face. Thèmes Pour La Rébellion de Forteresse, c’est ça. L’album black métal de l’année? Peut-être. On ne peut qu’être fier de la formation de Québec. Cet album fut encensé de toute part à sa sortie et avec raison. Un de meilleurs shows que j’ai pu voir en 2016 d’ailleurs. Tu ne possèdes pas cette galette? Lâche ton pain sandwich pis cours t’acheter ça. Je me suis entretenu avec le groupe d’ailleurs, tu peux lire ça ici.

bestov2015_blank

7. ANCIIENTS — Voice Of The Void

anciients-voice-of-the-void-album-art

Voice Of The Void me rappelle le Mastodon des beaux jours. Un mélange de stoner/doom et de métal progressif à la Leviathan. Je fus charmé dès la première écoute de ce deuxième opus du groupe de Vancouver et je n’ai pas encore décroché. J’aurais pu facilement lui donner le titre d’album de l’année tsé. Crisse que c’est bon.

bestov2015_blank

6. MEGADETH — Dystopia 

Megadeth-Dystopia

Hein? Megadeth? Ben oui toé chose. Qui aurait cru qu’après l’insupportable Super Collider que Mustaine aurait pu revenir de la sorte? LA surprise de l’année. Sur la pièce-titre, il y a une portion instrumentale où Mustaine et Kiko (le nouveau guitariste qui devrait crisser son camp bientôt j’imagine) s’en donnent à coeur joie et baptême, c’est le morceau de musique le plus intéressant que j’ai entendu de Megadeth depuis Rust In Peace. Même la bière à Mustaine est bonne osti. Megadeth > Metallica. Du moins en 2016…

bestov2015_blank


5. VOIVOD — Post Society

Post Society EP

J’avais vraiment des doutes à savoir si Voivod pourrait survivre au départ de Blacky. Pis après avoir écouté ce Post Society de Voivod, ben je me dis que c’était peut-être une bonne chose finalement. Ce que j’ai entendu de mieux du groupe depuis Angel Rat. Sérieusement. Vive Rocky. Inspiré et inspirant.

bestov2015_blank

4. ABBATH – Abbath

Abbath

Un autre grand retour. Les attentes étaient très fortes pour ce premier album solo de l’ancien leader d’Immortal et Abbath n’a pas déçu. Les chansons étaient (selon les rumeurs) écrites pour ce qui devait être un nouvel album d’Immortal, alors on se retrouve en terrain connu. Cet album éponyme est de loin supérieur à All Shall Fall en passant… J’ai d’ailleurs bien hâte d’entendre ce que Immortal va faire sans Abbath. Ça devrait sortir en 2017. Personnellement, Immortal sans Abbath, c’est comme un sandwich au baloney pas de baloney. Un conseil, n’achète pas Abbath en format vinyle. Le label n’a pas fait le mastering pour la version 33-tours et ça sonne le cul. Voilà, c’est dit.

bestov2015_blank

3. INSOMNIUM — Winter’s Gate

insomniumwintersgatecdnew

Une chanson. Une seule. Mais toute qu’une… Insomnium aime relever des défis et Winter’s Gate est un album-concept qui s’avère une réussite totale. Un chef d’oeuvre. Tellement que j’ai converti un collègue de travail au death métal avec Winter’s Gate. J’ai eu la chance de discuter avec le guitariste Markus Vanhala plus tôt cette année. Va lire ça.

bestov2015_blank

2. GOJIRA — Magma

gojira-magma

Après avoir entendu et détesté les premiers extraits avant la sortie officielle, j’étais fin prêt à détruire Magma. Je me suis clanché Magma à plusieurs reprises et tout à coup, eurêka, j’suis tombé en amour avec ce disque. La lumière fût, crisse. Les français ont simplifié leur musique tout en continuant d’expérimenter. Tous genres confondus, j’ai rarement vu un groupe se renouveler de la sorte. Un tour de force.

bestov2015_blank

1. DARK TRANQUILLITY — Atoma

dark tranquillity atoma

Oui. Atoma, des suédois de Dark Tranquillity est mon album préféré de l’année. Pourquoi? Ben c’est un ramassis de tout ce que la formation a fait de bon au cours de sa carrière. Comme une compilation de leurs meilleurs succès mais avec des nouvelles chansons. Certains ont déploré la surexploitation des claviers sur Atoma. Ça se peut. L’influence de Depeche Mode (?!) est omniprésente tout au long de ce nouvel album, je te l’accorde. Mais je ne m’en lasse pas. Et je crois que le chanteur Mikael Stanne donne la performance de sa vie sur Atoma. Je l’ai rencontré lors du récent passage de DT au Québec. Tu peux lire ça ici.

bestov2015_dots

Mention spéciale: BEYOND FICTION — Dehumanized

J’en parle parce que c’est le premier album de cette formation saguenéenne (tu peux lire fierté ici) et j’ai longtemps hésité à le placer dans mon top 15. Réalisé par le renommé Chris Donaldson (donc tu peux t’imaginer que ça sonne en crisse) Dehumanized saura plaire aux fans de death mélodique vigoureux à la Soilwork, dont je fais partie. Le lancement de l’album à Jonquière fut certes l’un de mes moments métal préférés de 2016. Très intense. À se procurer pour les fans du genre. Tu ne seras pas déçu.

bestov2015_dots

Déception: MANTAR — Ode To The Flame

J’avais vraiment adoré Death By Burning et j’crois que je m’attendais à trop de Ode To The Flame. J’ai trouvé que c’était Death By Burning 2, mais en plus plate. Pas très inspiré mettons. Dommage car c’est un duo à voir en spectacle. Espérons que le prochain album sera plus convaincant. J’ai encore espoir.

bestov2015_dots

Pire album: ANTHRAX — For All Kings

Aussi précieux qu’un pneu éclaté. Vivement le retour de John Bush. Ou Neil Turbin. Ou Dan Nelson.  Pas écoutable. Un disque prétentieux qui se veut un gros pet sauce. Je suis un fan d’Anthrax en passant… Ah, pis tu vas me dire le nouveau In Flames? Aussi… Mais j’aime mieux pas en parler. Je n’aime pas le pop métal.

bestov2015_dots

Les albums que j’attends en 2017

SEPULTURA — Machine Messiah (13 janvier)
KREATOR — Gods Of Violence (27 janvier)
MARILYN MANSON — Say10 (14 février)
EX DEO — The Immortal Wars (24 février)
SVART CROWN — N/A (3 mars)

space25pix

skull-crossbones

space25pix

Advertisements

There are 3 comments

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s