Le Best Ov 2016 de Sebbrutal

bestov_banner_seb

J’ai eu pas mal de difficulté à faire mon BEST OV 2016. J’ai aussi de la difficulté à comprendre les fans de metal qui disent que c’était une année pas trop garnie. Calvasse, y’a facilement 50 excellents albums cette année. Faut dire qu’il y a un maudit paquet de champions qui ne se donnent pas la peine de fouiller ben ben. Tout est évidemment une question de goût, mais j’ai franchement l’impression que l’année 2016 nous a offert un éventail de metal très large. Y’a même des albums que j’ai beaucoup aimé qui ne sont même pas dans mon BEST OV. Quand j’te dis que c’était une grosse année…

Asteure, checke ma liste bigue. #ToujoursExclusif #TheBest

bestov2015_blank

15. BOMBUS — Repeath Until Death

1458229795

Ça fait quelques années que je surveille cette bande de joyeux lurons suédois. Leur précédent effort, The Poet and the Parrot, m’avait grandement surpris. La ressemblance entre Bombus et Kvelertak est inévitable. Sur cette galette flambant neuve du nom de Repeath Until Death, le band a décidé de simplifier les choses un peu. Toute la place est laissée aux riffs et aux mélodies accrocheuses. C’est bourré de riffs man! C’est facilement l’album le moins heavy de mon BEST OV, mais ô combien satisfaisant. Je veux voir le band en spectacle ça presse. On va boire, on va danser pis on va sûrement se toucher.

bestov2015_blank

14. SUMERLANDS — Sumerlands

a3138946671_10

Mon album heavy metal vintage de l’année! C’est pas mêlant, je m’imagine enfoncer l’accélérateur d’une bonne vieille Pontiac Firebird dès les premières notes de Seventh Steal. Pour certains, la ressemblance de la voix au bon vieux Ozzy Osbourne est perturbante. Pas pour moi. J’veux dire, je l’aime beaucoup Ozzy facque c’est réconfortant comme la soupe de ma mère. Une belle célébration du passé qui ne tombe pas dans la nostalgie. À GO!, on fait du air guitar.

bestov2015_blank

13. GHOUL — Dungeon Bastards

a3284096188_10

Voici un album qui se tient délicieusement à la frontière du thrash et du death metal. C’est sale et divertissant. Ça me fait beaucoup penser à Carcass par moments. Quand Dungeon Bastards est sorti en juillet dernier, j’étais en train de préparer des rib steaks pour la petite famille. C’était tellement parfait man. Moi, mon chest, la chaleur du BBQ, la viande… Avec ce p’tit record-là, c’est satisfaction garantie ou argent remis.

bestov2015_blank

12. KING 810 — La Petite Mort or a Conversation with God

king810petitemortcd

Ahhhh non, pas King 810?!! Ben oui. Tsé les gars louchent de Flint, Michigan qui annulent des concerts à cause qu’ils ne peuvent pas entrer dans la salle de concert avec leurs guns? Eux autres. Écoute, j’étais le premier à entretenir un préjugé défavorable vis-à-vis King 810. Pis là, le bon Bruno m’a dit : « Écoute le nouvel album man, c’est surprenant. » Ben torieux, il avait raison. La Petite Mort or a Conversation with God n’est pas un album metal comme les autres. Je le vois plutôt comme une production artistique à part entière. Une sombre immersion dans l’univers glauque du groupe où se mélangent les cris, les murmures, la narration, les ambiances, la lourdeur, le blues, les orchestrations, le piano et même le saxophone. Un album qui s’écoute du début à la fin, comme un film. King 810, c’est loin d’être juste une gang de thugs qui essaient de faire du deathcore. Il y a du talent ici.

bestov2015_blank

11. HIEROPHANT — Mass Grave

static1-squarespace

Pendant que tout le monde capote sur le dernier NAILS (un bon disque en passant), moi j’ai découvert un bel orchestre italien du nom d’Hierophant. Leur p’tit nouveau, Mass Grave, ça te ramasse par le fond de culotte pendant 30 belles minutes. La comparaison avec NAILS se veut assez juste, mais je trouve qu’ Hierophant a trouvé une façon plus aérée et tout aussi violente d’exploiter le grindcore/powerviolence. Fait amusant : c’est Taylor Young de NAILS qui a produit l’album. Il te faut ça chef.

bestov2015_blank

10. MANTAR — Ode To The Flame

mantar-odetotheflame

Mon amour pour ce duo allemand est bien connu. L’authenticité et la férocité de leur musique viennent me chercher au plus haut point. Leur premier album, Death By Burning, s’était hissé en première place de notre TOP 40 en 2014. PATAKLOW! On va se le dire, plusieurs avaient placé leurs attentes ridiculement hautes pour la suite des choses. Pour ma part, je n’ai aucunement été déçu par Ode to The Flame. Leur sludge noirci bien musclé et débordant de hooks est tellement l’fun à écouter. C’est vraiment tout ce que je désire de Mantar pour le moment. Merci la vie.

bestov2015_blank

9. GOJIRA — Magma

gojira-magma

La formation française a pris tout le monde par surprise en simplifiant les compositions de leur 6e album : Magma. J’ai entendu toute sorte de choses allant de « sell outs », « début de la fin » en passant par « le black album du groupe ». Nous pourrions analyser les intentions des frères Duplantier pendant des heures, mais il reste que Magma est un album frais et d’une grande qualité. Pour moi, c’est une évolution normale et pas tant déstabilisante. Je resterai toujours un fan des chansons complexes et brutales du groupe, mais ce qu’ils ont fait ici est tout de même salement efficace.

bestov2015_blank

8. DARKTHRONE — Artic Thunder

at-art-800

Comment être insensible au retour du bon Fenriz? Darkthrone est un groupe phare de la scène black metal et une grande inspiration pour beaucoup de musiciens. Sur Artic Thunder, nous assistons à une exécution sincère supportée par une production minimaliste. C’est pas un disque de Behemoth mettons. Si c’est un gros show de boucane et une production hyper propre que tu veux, cet album n’est pas pour toi. T’es aussi bien d’attendre le prochain Dimmu Borgir qui devrait sortir cette année.

bestov2015_blank

7. GATECREEPER — Sonoran Depravation

a3808027860_10

Une claque su’a yeule. Un coup au foie. Une claque su’a yeule. Un coup au foie. Une claque su’a yeule. Un coup au foie. Une claque su’a yeule. Un coup au foie. 30 minutes plus retard, tu recommences ça de plus belle. J’sais pas ce qui s’est passé avec les bands cette année mais maudit qu’il y a beaucoup d’excellents premiers albums! T’es pas un fan de death metal si t’aimes pas Sonoran Depravation. Salut.

bestov2015_blank

6. RAVENCULT — Force of Profanation

a2235581455_10

Eille en Grèce il se fait du tabarnouche de bon black metal! Ma plus belle surprise du genre cette année. J’étais 100% vierge de Ravencult avant la sortie de Force of Profanation. HOLY SHIT MON P’TIT CHUM! Tantôt je te parlais d’une production minimaliste pour Darkthrone? Ben ici, c’est très musclé et très actuel comme production. Le mix est écoeurant.

bestov2015_blank

5. TAKE OVER AND DESTROY — Take Over and Destroy

a1464229691_10

Le petit bijou de mon BEST OV. Si t’es un fan de Tribulation et In Solitude, y’a des bonnes chances que tu aimes Take Over And Destroy. Ce qu’il y a de plus extraordinaire avec ce groupe, c’est que tu penses vraiment que c’est d’origine scandinave. Ça sonne frette et sexy. Ben non batèche, c’est des p’tits boys de l’Arizona! J’ai dégusté cet album éponyme à plusieurs reprises cette année. Enweille, va mettre ton plus beau kit en velours, tes petits souliers à talons pis écoute ça!

bestov2015_blank

4. BEWITCHER — Bewitcher

a0495908215_10

Ce groupe de Portland représente parfaitement la férocité du vrai heavy metal. Si Satan a un groupe rock n’ roll quelque part, ça sonne exactement de même. En 2014, c’était Midnight qui m’avait jeté sur le cul. Cette année, c’est Bewitcher. Estique que c’est bon! Les riffs me font souvent penser à Kill ‘Em All de Metallica. Pour ajouter une couche de crémage sur tout ce bonheur, notez que l’album est réalisé par le toujours génial Joel Grind de Toxic Holocaust. Un chausson avec ça?

bestov2015_blank

3. ANCIIENTS — Voice from the Void

anciients-voice-of-the-void-album-art

Le Canada possède son propre Mastodon pis on s’obstine encore sur l’avenir et le mandat de Radio-Canada?! WTF? Va falloir remettre les priorités aux bonnes places les amis. À mon humbre avis, Voice of the Void est un condensé ce qu’il manque à Mastodon depuis quelques années : de la brutalité. Sans jamais perdre ses repères en matière de metal progressif, Anciients a su trouver la recette gagnante pour se hisser au-dessus de la mêlée. Meilleur album canadien en 2016.

bestov2015_blank

2. COBALT — Slow Forever

a1459108403_10

Le duo américain récidive avec Slow Forever; un album double excessivement créatif et ambitieux. En fait, on parle de duo, mais essentiellement, cet album est le projet d’un seul homme : Erik Wunder. Suite au départ de Phil McSorley en 2014, le brave Wunder a pris les commandes du projet et s’est entouré du chanteur Charlie Fell (ex-Lord Mantis) pour enregistrer Slow Forever. Le niveau d’excellence atteint ici est assez remarquable. Même si je le trouve un peu long, je suis certain de mon coup quand je dis que c’est un des 3 meilleurs albums metal de 2016.

bestov2015_blank

1. ABBATH — Abbath

Abbath

Suite à une séparation houleuse avec Immortal, le grand Abbath monte sur son cheval et décide de partir son projet solo. Les copains Demonaz et Horgh ont vite fait de dire qu’il était parti avec ce qui devait devenir le prochain disque d’Immortal. En premier lieu, Abbath est parti avec son grand talent de compositeur. Sur son premier disque solo, il a su s’entourer de musiciens extraordinaires : son grand chum King Ov Hell, le sous-estimé guitariste Per Valla (qui a fait un superbe album avec Vredehammer) et un jeune batteur énergique du nom de Kevin Foley. Malheureusement, Valla et Foley ont quitté l’aventure peu de temps après la sortie de l’album. Ce disque est parfait.

bestov2015_dots

Mentions spéciales

ligne-mentions-seb2

space15px

BE’LAKOR — Vessels
Ce groupe death mélodique australien vaut le détour! Ils ont mis Dark Tranquillity et Insomnium dans leur petite poche cette année. Pis facilement à part de ça. Cet album est solide en p’tit Jésus.

METALLICA — Hardwired… To Self-Destruct
Pas drôle de parler de Metallica en 2016 quand il existe un paquet de bons jeunes groupes hein? Deal with it. Les gars méritent le respect et ne serait-ce que pour les 4 ou 5 excellentes/très bonnes chansons du disque, ça vaut une mention spéciale.

INTER ARMA — Paradise Gallows
Même si ce n’est pas l’album que j’ai écouté le plus souvent cette année, je dois reconnaître les grandes qualités d’écriture de Paradise Gallows. C’est compact mon chum. Inter Arma s’impose comme un grand groupe. Beau bonjour à l’ami Jean-Simon Fabien. 😉

ELDERBLOOD — Messiah
Un OSTI de gros album black/death symphonique. Vraiment, si tu veux de quoi de costaud qui te pogne par la poche et les sentiments en même temps, cherche pas plus loin.

FORTERESSE — Thèmes pour la rébellion
Il se fait du maudit bon black metal au Québec et Forteresse est probablement au top. Ce disque est encensé partout dans le monde cette année. J’ai beaucoup aimé.

EXUMER — The Raging Tides
On parle ben gros de Megadeth mais un album thrash qui est passé sous le radar de plusieurs, c’est le dernier Exumer. Le groupe existe depuis 1985 mais c’est seulement leur 4e album. Faut dire qu’ils étaient inactifs entre 1991 et 2008. The Raging Tides est un disque sans failles.

ASPHYX — Incoming Death
Quand Asphyx sort un album, tu dois au moins écouter. Si tu as faim pour du death metal chaud et humide, j’ai ben l’impression que Incoming Death va te satisfaire. La voix de Martin van Drunen est une des plus belles choses au monde.

HATEBREED — The Concrete Confessional
Fidèles au poste, les p’tits gars de Hatebreed viennent de produire un des meilleurs albums de leur discographie. J’ai comme l’impression que je vais écouter du Hatebreed jusqu’à 86 ans. J’aime ça pour toujours.

space25pix

skull-crossbones

space25pix

Advertisements

There is one comment

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s