Métalleux et audiophile?

hipster

Certains se (com)plaisent à laisser entendre, avec un certain mépris, que le regain d’intérêt pour le vinyle est une affaire de hipsters… Mon but n’est pas de me porter à la défense des hipsters (sont assez grands pour se défendre tout seuls), mais j’ai des petites nouvelles pour toé, l’gros qui déborde de préjugés. Il y a des fans de métal qui accordent beaucoup d’importance à la haute fidélité et à la qualité du son et qui collectionnent des vinyles. Fait que tu peux dorénavant dire que le regain d’intérêt pour le vinyle est une affaire que tu comprends juste pas, t’sais!

Cela étant dit, si comme moi, tu te sens à la fois métalleux et audiophile, Metal-Fi est pour toi.

metal-fi

« Mais c’est quoi ça, Metal-Fi? » C’est un blogue sur lequel je suis tombé récemment. Un site qui a vu le jour il y a un peu plus d’un an et qui parle de métal, bien entendu, mais qui tente aussi de sensibiliser l’auditeur à l’importance d’accorder de l’importance au rendu sonore. Tu me suis?

Peut-être que le slogan de Metal-Fi va mieux t’éclairer :

Our passion is not just metal, but great sounding metal (on pourrait traduire ça grosso modo par Notre passion n’est pas uniquement le métal, mais du métal qui sonne en ta’).

Et « sonner en ta’ », ça ne veut pas nécessairement dire « jouer fort » ou « dans ta face ». Ce serait même plutôt le contraire. Ou je devrais dire que c’est plus complexe que ça. Pour résumer, les gars de Metal-Fi, en plus de livrer leurs appréciations au sujet de récentes parutions, analysent également la qualité de la production, allant même jusqu’à comparer les dynamiques (dynamic range) d’une version CD ou numérique vs. les éditions vinyles. Ces audiophiles prévoient même se payer quelques tests d’appareils haute-fidelité. On retrouve également sur leur site quelques actualités au sujet d’équipements sur le marché qui sont à considérer.

Alex et Dave, les fondateurs du blogue, semblent s’être donné comme (louable) mission de faire comprendre aux fans de métal, mais surtout à l’industrie, que le phénomène du Loudness war, il faudrait peut-être en revenir. Renouer avec des masterings d’albums qui misent plutôt sur la fidélité de la reproduction sonore d’un enregistrement les rendraient fort heureux. Moi aussi. Et peut-être toi?

About Alexandre Duguay

Rédacteur, intégrateur et développeur web. Autrefois musicien (violoniste et guitariste). Toujours mélomane, cinévore et audiophile. Collectionneur de vinyles, cassettes et VHS.

There are 6 comments

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s