Le Best Ov 2013 de Sebbrutal

header2013bestov_seb

Chaque année c’est la même histoire. Je me ramasse au mois de novembre, je pense au Best Ov et je me rends compte que je n’ai pris aucunes notes durant l’année. Bon, évidemment, je me souviens de plusieurs albums, mais forcément, j’en oublie. Pire encore, je réalise que j’ai passé tout drette sur plusieurs sorties. Je dois donc faire du rattrapage. Pis après, le plus difficile est d’en choisir seulement dix! De la vraie marde man. C’est pas facile.

À la fin de mon TOP 10, vous trouverez les mentions spéciales. Ce sont des albums qui auraient très bien pu se retrouver dans la liste ultime. Bien évidemment, je suis conscient que les nominations feront l’objet de débats animés. C’est ça qui est l’fun. C’est internet après tout! Bonne lecture.

 

bov_philanselmo

#10  Philip H. Anselmo & The Illegals – Walk Through Exit Only

« It’s ruined. Everybody ruins music… Not just me… »

Comme vous voyez, je ne juge pas un album par sa complexité musicale ou le buzz qui l’entoure. Ni par sa popularité. Je sais que ce choix est controversé. Pour moi, c’est un album unique en son genre qui se démarque énormément du paysage métal en 2013. Je devais saluer cet OVNI qui est passé au-dessus de nos têtes cette année. C’est un album brutal qui transpire l’honnêteté. Anselmo est dans ta face pis y’en a rien à crisser de ce que tu penses de lui. L’homme est unique. Walk Through Exit Only aussi.

Pour les fans de : Superjoint Natural, Deadguy, Dillinger Escape Plan, Pantera, Kiss it Goodbye

 

bov_watain

#9  Watain – The Wild Hunt

Ce groupe black métal suédois n’a plus besoin de présentation. Plusieurs appréhendaient leurs débuts sur le label Century Media. Je n’ai aucune idée pourquoi d’ailleurs? Il ne faisait aucun doute dans ma tête que cette bande de maniaques ferait un bon album. Parce que, oui, c’est un bon album. Pas aussi bon que Lawless Darkness direz-vous? Peut-être. Mais quand même meilleur que la plupart des disques parus cette année. Les puristes ont trouvé ça inacceptable qu’ils fassent une balade. Moi j’ai trouvé ça débile. They Rode On est une de mes meilleures tounes de l’année!

Pour les fans de : Dissection, Bathory et Mayhem

 

bov_cultofluna

#8  Cult of Luna – Vertikal

Si tu cherches un album chargé d’émotion avec des ambiances hallucinantes, ce n’est pas dans le surestimé Sunbather de Deafheaven que tu vas trouver ça. C’est dans Vertikal de Cult of Luna. Un album puissant avec une grande valeur de production. Cette bande de Suédois sait comment exploiter leur métal post-rock pour t’amener dans leur sombre univers. Note appréciable : certains passages me font penser à NIN. Contrairement à ces derniers, Cult of Luna est encore pertinent.

Pour les fans de : Neurosis, Doomriders, NIN

 

bov_deicide

#7  Deicide – In The Minds of Evil

Le groupe de Satan. Même en 2013, y’a pas grand-chose de plus méchant et vicieux que Deicide. Je suis de ceux qui préfèrent les récents albums de ce groupe mythique. Je sais, c’est blasphématoire comme énoncé. Voyez-vous, j’apprécie les efforts apportés à la production ces dernières années. Quelque chose qui manquait dans le passé. Ce nouvel album me donne le goût de suivre Glen Benton et sa bande pour plusieurs années à venir.

Pour les fans de : Decapitated, Necrophagist, Suffocation, Malevolent Creation

 

bov_toxicholocaust

#6  Toxic Holocaust – Chemistry of Consciousness

Le génie de ce groupe provient d’un seul homme : Joel Grind. La vision thrash/crossover de Grind est impeccable. Ça fait presque 15 ans qu’il pioche comme un acharné et même si ça reste relativement underground comme band, il reçoit de plus en plus d’attention. C’est pleinement mérité et il ne fait aucun doute dans ma tête que Chemistry of Consciousness est un incontournable de la dernière année. Sortez votre coat de cuir pis votre bandeau, c’est une mausus de belle ride.

Pour les fans de : Rammer, Municipal Waste, Discharge, Venom

 

bov_powetrip

#5  Power Trip – Manifest Decimation

Quand je vois le mot TEXAS dans un bio de band, j’arrête toute. En matière de métal, j’ai une grande affection pour cette région chaude des États-Unis. Lors de ma première écoute de Manifest Decimation (très tard dans l’année), j’ai regardé le calendrier. Suis-je en 1987? Comment est-ce possible qu’un jeune groupe puisse retourner dans le passé comme ça? Le plus incroyable, c’est leur premier album! Ce sera très difficile pour eux de faire un 2e album aussi costaud. Ugghhhh (avec de l’écho).

Pour les fans de : Nuclear Assault, vieux Sepultura, D.R.I

 

bov_kvelertak

#4  Kvelertak – Meir

Kvelertak, c’est une valeur sure. Ils ont une feuille de route parfaite jusqu’à présent. Deux albums, deux coups de circuit. Faut croire que les pays scandinaves sont les plus forts. Ça sonne comment? Ça sonne comme le band que tu voudrais avoir à ton BBQ annuel (citation de Monsieur Éric Lafontaine). Y’a plus de hooks dans cet album que dans le Billboard Top 100 au grand complet. Au fait, ça veut dire quoi Kvelertak? Ça veut dire « Chokehold ». C’est pas mal ça qui se passe quand t’en écoutes, mais au niveau de l’entrejambe.

Pour les fans de : Andrew WK, Converge, Mastodon, Purified in Blood

 

bov_insolitude

#3  In Solitude – Sister

Un autre groupe suédois. Des chums de Watain. Je n’étais pas un grand fan avant l’album Sister. Je ne sais pas si Ghost a soudé une nouvelle connection dans mon cerveau, mais je suis soudainement plus ouvert aux sonorités Mercyful Fate-esque. Cet album possède une ambiance et des arrangements superbes. C’est mélancolique et sombre à souhait. Un complément essentiel à votre discographie de matériel brutal. Il vous fera relaxer.

Pour les fans de : Ghost, Mercyful Fate, Danzig, Killing Joke

 

bov_tribulation

#2  Tribulation – The Formulas of Death

Ma surprise de l’année. Je suis passé à côté de ça à 100 milles à l’heure. Quand l’album est sorti au mois de mai, je devais être en boisson… Dès ma première écoute, je suis tombé sur le cul. C’est bon de même! Un album monstrueux qui mélange parfaitement le death, le black ainsi que quelques passages progressifs, psychédéliques et lugubres. J’en reviens pas encore. La pièce de 13 minutes qui termine l’album est un chef d’oeuvre.

Pour les fans de : Watain, Dissection, In Solitude, The Chasm

 

bov_ghost

#1  Ghost – Infestissumam

Plusieurs aiment bien les détester. C’est une gimmick, vous dites? Est-ce que le band serait aussi populaire sans costume? Je veux bien me poser la question, mais au final, est-ce vraiment nécessaire? Est-ce que Kiss, Gwar ou Slipknot auraient eu le même succès sans costume? Rappelez-vous d’une chose, la musique, ça reste du divertissement. C’est aussi un art. Si le band propose un package avec des costumes pour aller avec la musique, why not? Il faut l’apprécier comme ça vient. Au-delà de tout ça, Ghost a prouvé au monde entier qu’ils savent faire de la musique. Des mélodies accrocheuses, un son unique et un sens de l’esthétisme non négligeable. Encore maman.

Pour les fans de : Blue Öyster Cult, Rainbow, Black Sabbath, Mercyful Fate

 

Mentions spéciales :

Bombus – The Poet and the Parrot

Iron Reagan – Worse Than Dead

Noisem – Agony Defined

Violator – Scenarios of Brutality

Whores – Clean

Vreid – Welcome Farewell

 

There are 6 comments

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s