Critique du show de BEHEMOTH, CANNIBAL CORPSE, AEON et TRIBULATION au Métropolis (25.02.15)

Behmoth-cannibal-corpse-fb

Hier soir on ne s’attendait à rien. On s’attendait à un bon mix de black et de death, mais on n’a jamais pensé que ce show serait aussi mémorable. En partant, aller voir un show au Métropolis c’est toujours une expérience agréable niveau métal. C’est une bonne salle pour aller te faire brasser, avec assez de place pour un bon pit, d’la bière en masse et le son est bon. Par contre, on a senti une inégalité dans le son du début à la fin — sans être mauvais, on s’est aperçu des ajustements. Normal, quand t’as un lineup aussi puissant et varié en termes de sonorités, tu ne peux juste pas être sur la coche direct en partant!

 

TRIBULATION

Burn : Je suis nouveau au trip Tribulation. J’avais entendu l’album The Formulas of Death que j’ai bien aimé. J’étais surpris par le band. Les membres arrivent sur le stage, ayant l’air tout droit sortis de la van de Jimmy Hendrix, corpse paint au visage. C’était parfait dès le départ puisqu’ils ont commencé le show de façon très organique. Le son des guitares, le côté instrumental voir expérimental à leur black était bien apprécié du public. J’ai vraiment tripé. Il est rare de voir une première partie aussi puissante et bien balancée — ils ont bien mis la table pour le deuxième groupe.

Seb : Je pense que c’est le groupe que j’avais le plus hâte de voir! Leur dernier album s’est classé très haut dans mon BEST OV 2013. C’est un album magistral. Je n’ai vraiment pas été déçu. Cette joyeuse bande de Suédois maîtrise leur style à la perfection. J’étais aux petits oiseaux quand ils ont fait l’excellente Rånda. C’est pas mêlant, j’ai rêvé au riff principal!

 

AEON

Burn : J’suis un fan fini du dernier album d’Aeon — Aeons Black. Un album qui respire plus à mon avis. Aeon a l’habitude de mettre la pédale dans l’tapis, tout le long. D’ailleurs le début du show était très, très violent, mais on n’entendait pas grand-chose. La double pédale. That’s it. J’ai pu reconnaitre l’excellente Forgiveness Denied, mais les gens autour de moi, qui n’avaient jamais entendu le band, n’y entendaient que la double pédale et un gros HUUUUUUUU. Heureusement par la suite les gars ont poursuivi avec la très pesante Blessed By The Priest. Tout l’monde dans la salle était conquis et se faisait aller la tête comme s’il n’y avait plus de lendemain. Bref, Aeon a donné un méchant bon show. Ces gars-là sont des bêtes agressives. Expérience death pure.

Seb : Quand t’aimes le death metal dans la vie, c’est assez difficile de ne pas aimer Aeon. Le band est solide en tabarnache! Je n’ai rien de mal à dire sur la performance d’hier. Mon seul petit bémol se situe au niveau des cris stridents de Tommy Dahlström. Disons que ça ne sort pas toujours bien en performance live… Sinon, man, c’était brutal à souhait!

 

CANNIBAL CORPSE

Burn : Je n’ai jamais été le plus grand fan de Cannibal Corpse. Pas à cause que j’aime pas leur son, au contraire! Par contre toute l’imagerie me repousse, je l’avoue. Le thème m’énerve par bouttes. Ben hier on m’a prouvé que j’avais tort d’avoir refusé Cannibal Corpse dans ma vie aussi longtemps. Ta-bar-nac. Quel show. C’était agressif et le son était top. Tout était bien défini et leur death se fait parfaitement bien en show. Corpsegrinder est un des chanteurs les plus charismatiques que j’ai vu en spectacle et pourtant, c’est une vraie brute, mais… une brute au coeur tendre. Il nous a mentionné à quel point il aimait chacun de nous au Métropolis. J’ai adoré leur set et ce matin, j’écoute les albums un à la suite de l’autre. Chapeau.

Seb : Cannibal Corpse ne déçoit jamais. Je n’ai pas eu la chance de voir une tonne de concerts d’eux, mais je pense que nous pouvons dire unanimement qu’ils sont les rois du death metal. Depuis 1988. George Corpsegrinder Fisher est un type charmant à part ça! Son interaction avec la foule est sincère et sympathique. Il n’essaye pas de jouer la brute à 100 % et se permet même quelques bonnes blagues. Merci pour le divertissement George.

 

BEHEMOTH

Burn : J’suis vendu. L’album The Satanist m’a conquis du début à la fin et j’adore toute l’imagerie du band. J’étais heureux de voir que malgré l’absence de pyrotechnie intense, Behemoth a quand même emmené un peu d’artifices sur scène. On a eu droit à des gars bien en forme. Succès après l’autre, ça n’a jamais arrêté. Nergal est un vrai showman, lui qui est si petit, il prend énormément de place sur une scène. J’ai adoré son agressivité et celle du bassiste — l’intensité à laquelle ces gars-là jouent est exemplaire. Personne dans la salle, je dis bien personne, n’était indifférent au show. J’me suis retourné souvent pour voir les gens dans la salle et ils avaient tous un air de satisfaction. Mon meilleur moment de la soirée: leur performance de Chant for Estachon 2000. Rapide et violente — le genre de prestation qui te donne l’impression que tu ne retourneras pas chez vous ce soir-là. Mention spéciale aussi à Ov Fire and the Void pour toute la pesanteur incroyable dans la salle. Behemoth a non seulement donné un bon show, ils l’ont fait sans faute et avec beaucoup de sincérité. J’espère les revoir souvent. J’imagine que ça va arriver. Sur leur Facebook, le band a dit et je cite « With a monumental show in Montreal we’ve Just completed Canadian assault! By far the most ecstatic show in this city…! »

Seb : Nergal a occupé les réseaux sociaux comme un magicien ces dernières années. Souvent critiqué pour ses prises de position sur le métal, nous devons admettre qu’il dirige son groupe comme un champion. Behemoth, c’est Behemoth. C’est pas autre chose. Bien que j’avais relativement apprécié le dernier album, The Satanist, je ne peux pas dire qu’il figurait dans mes écoutes hebdomadaires. Après le show, j’avais le goût d’écouter juste ça! Pis c’est la même chose aujourd’hui. C’était bon de même mon ami. Merci Nergal pour ton excellente musique et bravo pour ta moustache.

P.-S. La vidéo de Behemoth, ce n’est pas à Montréal

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s