Si t’aimes le glam/hair metal/hard rock tu dois découvrir CRASHDÏET

crashdiet band

En ce magnifique dernier dimanche de juillet, je profite au maximum du soleil sur ma terrasse. Bien évidemment, j’accompagne ce doux moment avec de la musique. Tsé. J’va pas commencer à écouter le son des crickets dans le gazon quand même.

J’aime bien me partir une playlist sur Apple Music. Je suis paresseux de même. Alors qu’une fameuse compilation de groupes hair metal faisait rage dans mon SONOS, j’ai cru reconnaître un orchestre aux sonorités « Mötley Crü-ienne ». C’était CRASHDÏET. Vous voyez le concept avec le « i » tréma? Du bon glam metal (hard rock) qui te donne un sourire aux premières notes.

CRASHDÏET existe depuis 2000 et a rapidement subi un tragique événement lorsque son chanteur s’est enlevé la vie en 2006 à l’âge de 25 ans. Après avoir évalué la situation, le groupe suédois a décidé de poursuivre l’aventure et a livré son 3e album, Generation Wild, en 2010. Moment de consécration pour les hommes velus puisqu’ils ont eu la chance d’ouvrir pour nulle autre que Mötley Crue et Ozzy Osbourne. Le groupe est même passé à Montréal en 2013! Plus récemment, ils ont une fois de plus perdu leur chanteur — pas par le suicide. Depuis ce temps, il ne se passe pas grand-chose.

Pour ma part, ce style de musique est un réel plaisir coupable. Ayant grandi dans les années 80, j’ai l’impression de faire un voyage dans le passé. C’est beau la vie. C’est beau des cheveux.

Facebook
Twitter
Site officiel

Advertisements