Entrevue avec Morean de Noneuclid et Dark Fortress

morean-2b2

Je t’ai parlé récemment en critique du deuxième album de Noneuclid intitulé Metatheosis, un disque que j’ai adoré. Le chanteur de la formation allemande a lu la critique, m’a contacté pour me remercier et m’a offert de faire une entrevue avec lui. Je ne pouvais tout simplement pas refuser. Noneuclid est encore peu connu ici et s’il y a un groupe que tu te dois de découvrir cette année, c’est bien lui. Morean est un passionné de musique comme j’en ai rarement rencontré. Avant que je débute l’enregistrement, il me parlait de son amour inconditionnel de Voivod et de tout le talent qu’il y au Canada. En fin d’entrevue, il s’est mis à m’envoyer des liens de groupes que je devais découvrir et tu l’entends pitonner sur son ordinateur. Un vrai de vrai. Je n’ai rien coupé au montage parce que je trouvais ça très sympathique. Malgré le fait qu’il était minuit pour lui en Allemagne (six heures de différence avec nous), il a pris le temps de nous jaser ça. Morean est aussi le chanteur de Dark Fortress, une excellente formation black métal qui sort son nouvel album en septembre. Doublement intéressant… Je te partage donc quelques extraits de l’entrevue et tu pourras l’écouter au complet en MP3 en fin de page.

Boulevard Brutal: Première des choses, je tenais à te féliciter pour le nouvel album. Il n’y a rien qui sonne comme Noneuclid. Qu’est qui t’inspire à écrire une telle musique.

Morean: Merci, c’est gentil. Je suis heureux de voir que les gens apprécient une musique que nous faisons avant tout pour nous-mêmes. Dans la vraie vie, je suis un compositeur de musique classique contemporaine, et bien d’autres trucs. Notre musique est différente parce que je suis habitué à écrire différentes harmonies, sauf qu’avec Noneuclid on fait ça avec du métal. On joue beaucoup avec la polyphonie, qui se veut la combinaison de plusieurs mélodies ou de parties musicales différentes mais jouées en même temps, ce qui nous amène dans des territoires différents. Ça ajoute de la profondeur et une troisième dimension à la musique. Mais ça doit demeurer métal, c’est notre seule contrainte. Tout ça mélangé avec nos influences.

Boulevard Brutal: Parlant d’influences, j’ai remarqué beaucoup de références à King Crimson, Voivod et Celtic Frost dans votre musique… Est-ce que j’ai raison?

Morean: Absolument!!! J’avoue ne pas connaître beaucoup King Crimson par contre. Mais les gens comparent beaucoup ce que je fais avec ce groupe et j’ai bien aimé leur musique. Toutefois notre guitariste V. Santura (Triptykon, Dark Fortress) est un fan fini. Il a joué aussi avec Celtic Frost, alors il a composé la pièce The Black Plague Of The Soul en revenant de tournée avec eux. Tu peux entendre dans cette chanson qu’il a appris du maître lui-même (Thomas Gabriel Fischer)… Pour Voivod, le groupe a toujours signifié quelque chose de spécial pour moi et ce dès mon adolescence. Juste après Slayer en fait. C’est une des rares formations dont j’écoute encore la musique sur une base quotidienne.

Boulevard Brutal: Pourquoi avoir attendu huit ans avant de sortir un nouveau disque?

Morean: Nous avons une bizarre méthode de fonctionnement… Metathosis fut enregistré en 2007 et voit le jour maintenant. Pour le premier, nous l’avons sorti en fait en 2004. Nous nous sommes rencontré, avons écrit l’album, mais il n’est paru que quatre ans plus tard. Les compagnies de disques n’ont pas répondu à l’appel car elles ne savaient pas comment nous catégoriser. Elles ne pouvaient pas comprendre vraiment ce que nous faisions et nous avons vraiment été déçus par tout ça. Mais étrangement maintenant, les portes s’ouvrent et plus personne ne cherche à classifier notre style. Peut-être qu’à l’époque les gens ne voulaient pas de ce genre de métal, je ne sais trop.

Boulevard Brutal: Tu es maintenant le chanteur officiel de Noneuclid. Cependant un certain Bruce chante sur Metatheosis. Ma question… Who the fuck is Bruce? Et pourquoi n’est-il plus là?

Morean: Bruce est un de mes vieux amis et nous provenons de la même ville. Il est l’un des gars avec qui j’ai commencé à faire de la musique. Nous partagions le même local de pratique et nous sommes devenus des frères de métal si tu veux. On s’est mis à jouer des reprises à Noël, le temps où tout le monde revient en ville. On avait du plaisir à jouer du Emperor, Morbid Angel, Voivod, plein de trucs. Alors on s’est dit pourquoi ne pas aller plus loin avec ça? On s’est mis à écrire du métal, tout ce qu’il y a de plus normal. Les gens se foutaient de nous, mais le monde de la musique contemporaine s’est ouvert à nous et nous avons reçu plein d’offres intéressantes. Donc on a fait des spectacles avec des orchestres symphoniques et joué dans des festivals de musique contemporaine. Le groupe a donc pris une tournure différente en faisant des trucs vraiment hors de l’ordinaire. Bruce, malgré une voix décente, était plus du côté thrash métal, donc plus notre musique devenait compliquée, moins il était intéressé. Ça le stressait beaucoup de faire des concerts avec 80 musiciens, il n’y a pas de place à l’erreur. Il a quitté trois ans après l’enregistrement de Metatheosis et voilà maintenant que je suis le chanteur principal. Je sais que ça peut paraître compliqué pour certains…

Boulevard Brutal: Parlons maintenant de Dark Fortress… Vous avez un nouvel album qui sortira en septembre intitulé Venereal Dawn. À quoi peut-on s’attendre de ce disque?

Morean: Tu peux t’attendre à un album qui sonne vraiment Dark Fortress. Les gens qui connaissent le groupe savent d’où l’on provient, mais en même temps, on essaie toujours de faire quelque chose de différent avec un style et un son propre à lui. Les chansons sont longues, on a toujours écrit de longues chansons, avec un côté très épique. Il y a des passages très brutaux et d’autres plus mélodieux. On a travaillé fort et j’ai hâte que les gens puissent finalement l’entendre.

Tu veux en savoir plus? Tu peux entendre l’entretien complet ici:  

Parmi les trucs que Morean me conseillait d’écouter, il y avait notamment Dodecahedron, un groupe de black métal néerlandais pas piqué des vers… Voici le lien pour leur site internet. http://www.ddchdrn.com/

https://twitter.com/stevedallaire

There are 2 comments

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s