Les pires erreurs que les bands font sur Twitter

pires erreurs twitter

Vous le savez, Boulevard Brutal est un grand utilisateur de Twitter. C’est vraiment une application qui te permet de te mettre à jour rapidement sur les sujets qui te passionnent. C’est aussi une superbe façon d’avoir un contact avec tes artistes préférés. Y’a des groupes ou des musiciens qui prennent la peine d’interagir avec les fans et quand c’est fait dans le respect, c’est pas mal le fun! Mais comme n’importe quel réseau social, y’en a qui utilisent ça en cabochons. C’est même triste à voir. Au moment où les artistes se doivent d’être innovateurs et plus près de leur public, une très grande majorité manque, le bateau big time. Voici les pires erreurs que les bands font sur Twitter.

giphy

space

1- S’ouvrir un compte uniquement pour publier mécaniquement des dates de spectacle

Dude, Twitter, c’est pas ça. Si tes fans veulent vraiment savoir quand tu vas venir jouer dans leur ville, ils vont te « tracker » sur Bandsintown. En revanche, si tu gères ton compte comme du monde, y’a rien de mal à dire humainement à tes abonnés : « YO! Laval, on vient vous rincer le 24 avril prochain! Portez un masque de Gilles Vaillancourt et recevez 15% sur la merch! » Tes interactions seront meilleures et tu donneras davantage l’impression de t’intéresser à ton public. Aussi à éviter à tout prix : les publications automatiques des dates. Surtout quand une longue tournée est annoncée. C’est atroce. Lire plus bas.

capture-decran-2017-01-13-a-16-12-05

space

2- Laisser leur fil être envahi par les publications automatiques venant de leurs autres plateformes

C’est tentant de synchroniser tes comptes Facebook, Instagram, YouTube, Bandinstown, Bandcamp et Twitter. Sur papier, tu vas dire : « Eille, quand j’vais faire de quoi ailleurs, ça va passer sur Twitter! Malade! » Ben non. C’est poche la plupart du temps. Surtout si t’es le genre de band à publier plusieurs photos sur Facebook. « I posted a new photo to Facebook ». Moi j’vois ça sur Twitter, ça m’intéresse pas pantoute. Fuck all. Au pire, j’veux voir ladite photo sur mon fil si ça vaut la peine, mais j’cliquerai pas sur ton lien. Même chose si tu gosses sur une playlist YouTube pis tu ajoutes des tounes. Ça passe sur Twitter pis c’est laid. Le meilleur conseil que je peux vous donner là-dessus c’est de mettre tout ça à OFF. Gère tes plateformes de façon indépendante et adapte ton message. Tu seras beaucoup plus intéressant à suivre.

P.-S. I posted a new photo to Facebook

capture-decran-2017-01-13-a-16-13-10

space

3- Ne jamais répondre aux fans

Y’a pas si longtemps, la seule façon de communiquer avec un band, c’était de lui écrire une lettre via le fan-club. Une lettre par la poste tabarnak! Je sais, j’suis vieux. Mais r’garde, c’était ça. Aujourd’hui, en quelques secondes, tu peux envoyer un court message à un artiste via Twitter. Pour un fan, c’est un accès intéressant pour poser des questions ou émettre un commentaire et pour le groupe, c’est une superbe façon d’établir un contact. Malheureusement, un très grand nombre de bands ne répondent jamais à personne. Quelle occasion ratée! En tant qu’artiste, t’es pas obligé de répondre à 100 % des messages, mais commence par répondre à quelques fans ici et là et gère ça intelligemment. Ça démontre que tu considères les gens qui aiment ta musique et dépensent de l’argent pour ton produit. Non, un bête retweet du message d’un fan ne compte pas comme une réponse. Voir le point suivant.

unnamed

surprisedten

space

4- Ouvrir Twitter 1 fois par semaine et retweeter en sauvage 20 fois en 5 minutes

Voici le cas typique d’un band qui néglige son compte Twitter. On le sait que vous être aussi occupés que le président des États-Unis, mais forcez-vous un peu. Je vois trop de bands qui, visiblement, ouvrent leur application Twitter une fois par semaine et c’est à ce moment qu’ils utilisent la plateforme en sauvage. Ils vont retweeter mécaniquement tous les messages de la dernière semaine en l’espace de 5 minutes. « Bingo. C’est fait. Asteure, je peux aller écouter Game of Thrones. » Y’a rien de pire que ça man. Je vois tes tweets envahir ma timeline pis j’ai juste le goût d’arrêter de te suivre. En plus, c’est souvent du contenu de marde. Ce n’est pas parce que t’es mentionné sur un Tweet que tu dois absolument le retweeter au monde. Si un fan te dit : « MEILLEUR GROUPE AU MONDE! », tu peux lui dire un beau merci. Évidemment, ça va lui faire plaisir si tu le retweet. C’est sûr, il va se sentir spécial. Mais au final, comme générateur de contenu, tu fais juste polluer la timeline du monde.

tumblr_inline_nyf9fpllwa1qifnz6_500

space

5- Ouvrir un compte Twitter en grande pompe et ne jamais l’utiliser

Il y a une grosse différence entre une page Facebook et un compte Twitter. Ta page FB, au pire, même si elle n’est pas mise à jour régulièrement, va servir de page de présentation pour ton orchestre. Y’a ta bio, tes photos, des liens, des articles, etc. Tu peux avoir une page FB et pas de site web. Ça se peut. Un compte Twitter, c’est ouvert pour partager du contenu. Si tu ouvres ça, accumule un bon nombre d’abonnés pis que tu ne dis jamais rien, ben t’as l’air d’un band qui n’a rien à dire. Rendu là, ferme ton compte tout simplement.

Salut.

gvhljfn

space

Advertisements