MÉTALCOOLIQUE : Les meilleurs albums d’octobre 2016

metalcoolique_boulevard-brutal

*La sélection correspond aux choix de votre humble serviteur et ne représente pas nécessairement celle du staff de Boulevard Brutal.

C’est inhumain, me faire de affaires de même! Je ne suis pas un mage et j’ai beau être métalcoolique, j’ai pas envie de recevoir un diagnostic de cirrhose du tympan tout de suite. Fait que je fournis plus. Pas ce mois-ci.

Il y a eu tellement de sorties intéressantes en octobre que ça a finit par devenir indécent. Pouvoir tout écouter – plus d’une fois – avec la même attention, tout en pouvant décortiquer pour donner l’heure juste, ça ne se peut tout simplement pas. Surtout quand il y a quarante douze records qui paraissent que trois jours avant la fin du mois.

La solution? Je vous garoche une trâlée de titres. Pas trop de blabla. Juste une ou deux phrases, quelques mots, pour savoir de quoi il en retourne. Z’êtes aussi curieux que moi? Mes condoléances.

1 – KHEMMIS – Hunted
(20 Buck Spin)

huntedSi la première mesure (oui, juste la première mesure) ne te convainc pas, je sais pas quoi te dire. Épique et mélodieux comme ce n’est pas permis. Écoute :

 

 
2 – THE DILLINGER ESCAPE PLAN – Dissociation
(Cooking Vinyl)

dissociationDissociation est le chant du cygne des membres de The Dillinger Escape Plan. Après un 20 ans de carrière bien rempli, le groupe peut tirer sa révérence la tête haute, avec le sentiment du devoir accompli. Ça tire dans un paquet de directions et on y retrouve une panoplie de références du punk au métal, en passant par l’électro et même au jazz fusion de John McLauglhin et son Mahavishnu Orchestra.

 
3 – WORMROT – Voices
(Earache)

a3672039649_10Les grindeux de Singapour livrent un des meilleurs, sinon le meilleur album du genre cette année. Du tord-boyaux qui nettoie le système en s’il-vous-plait!

 
 

 
4 – HAIL SPIRIT NOIR – Mayhem In Blue
(Dark Essence Records)

mayhem-in-blueLe premier album demeure encore et toujours le plus intéressant à mes oreilles, mais dans le genre, il ne se fait guère mieux que Hail Spirit Noir. Opeth devrait pendre des notes en écoutant Mayhem In Blue. Ces musiciens grecs savent très bien comment conjuguer rock progressif/psychédélique des années 70 et métal, eux!
 

 
5 – ANCIIENTS – Voice of the Void
(Season of Mist)

voice-of-the-voidPas un disque parfait. Certaines compostions d’Anciients souffrent même d’un manque de concision, mais il y a des riffs monstrueux doublés de mélodies vocales accrocheuses. Solide, très solide. Si vous aimez Mastodon, vous devriez donner une chance à ce groupe de Vancouver.

 

 
6 – WALDGEFLÜSTER – Ruinen
(Nordvis)

a0203601534_10Souvent cité parmi les artistes préférés d’Austin Lunn de Panopticon, le groupe allemand Waldgeflüster s’adonne aussi au black folk/atmosphérique. Chargé d’émotivité, Ruinen est un disque idéal pour la grisaille automnale.

 

 
7 – ANAGNORISIS – Peripeteia
(Vendetta Records)

peripeteiaPeripeteia est un album concept qui s’inspire de la vie du chanteur Zachary Kerr. Non seulement les compositions sont autobiographiques, mais le solide black métal que livre le quatuor américain est appuyé de témoignages audio provenant de l’enfance de Kerr, ajoutant un poids considérable à l’authenticité de la démarche.
 

 
8 – CROWBAR – The Serpent Only Lies
(Steamhammer)

the-serpent-only-liesJe n’ai pas entendu tous les albums de Crowbar, mais de tous ceux que j’ai écouté, je n’ai jamais été déçu. La tendance se maintient pour ces bonhommes qui sludgent encore avec verve.

 
 

 
9 – WHORES. – Gold.
(eOne)

whores-goldPremier album studio complet d’un des groupes qui déménagent le plus en spectacle. C’est vraiment pas propre avec ben d’la guitare fuzz dans l’tapis. Du noise rock/sludge comme je l’aime.

 
 

 

666

Pas métal, mais pas banal

10 – WARDRUNA – Runaljod – Ragnarok
(Indie Recordings)

runaljod-ragnarokFolklorique et atmosphérique, il n’y a pas une once de distorsion sur ce Runaljod – Ragnarok de Wardruna. Pourtant, Wardruna, espèce de version viking de Dead Can Dance semble attirer les fans de métal. La présence de Kvitrafn et les thématiques associées aux croyances et mythes nordiques y sont probablement pour quelque chose. En tout cas, la production et les ambiances musicales sont superbes.


 


Vous pouvez également découvrir mes écoutes métalliques partagées sur instagram, en recherchant le mot-clic #metalcoolique.


Advertisements

About Alexandre Duguay

Rédacteur, intégrateur et développeur web. Autrefois musicien (violoniste et guitariste). Toujours mélomane, cinévore et audiophile. Collectionneur de vinyles, cassettes et VHS.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s