Ce que j’écoute dans mon gros pickup…

pickup-slider

Ben oui toé chose, chu rendu avec un gros pickup. Et pour quelqu’un du Saguenay comme moi, c’est l’accomplissement d’une vie. Ça pis passer à’ Poule aussi. Avec un gros pickup, les lois n’existent plus, tu peux faire ce que tu veux sur la route. Tout. C’est le paradis crisse… Et comme il y a beaucoup de bonnes cassettes qui sortent en ce moment et qu’il serait bien trop long de faire une critique pour chacune, j’ai décidé de te dresser une liste de ce que j’écoute dans mon gros pick up…

 

Wildernessking

Mystical Future – Wildernessking

Black métal atmosphérique nous provenant de Cape Town en Afrique Du Sud… On est bien loin des pays scandinaves mais Wildernessking prouve avec Mystical Future que l’endroit d’où tu proviens importe peu. On y retrouve des tounes planantes qui montent toujours en crescendo et la réalisation donne l’impression que la formation joue live sur ton hood. Un succulent album à écouter tranquillement dans un parking d’handicapés au Maxi.

bestov2015_blank

Phosphorus

Assassinat – Phosphorus

Ça fait un p’tit bout qu’Assassinat est sorti mais j’viens de tomber là-dessus et j’adore le black/thrash métal de ce groupe de Québec. C’est comme du Skeletonwitch mais en français. Y’a un nouveau EP en préparation. J’ai hâte. Quand j’écoute du Phosphorus, je m’amuse à couper les p’tits chars de marde sur St-Paul.

bestov2015_blank

handsofdespair

Bereft – Hands Of Despair

Une autre formation québécoise qui étonne avec parmi ses rangs l’incroyable batteur Étienne Gallo ainsi que Jeff Mott de Hollow. Donc deuxième album pour Hands Of Despair qui se veut moins agressif que le précédent mais beaucoup plus intense à mon avis. Tsé quand Opeth faisait du bon stock? Ben c’est pas mal ça. Certains passages me rappellent Alcest aussi. Et la voix de Mott, toute aussi sublime dans le cri que dans le chant pur. Un must quand ça me tente de faire peur aux cyclistes su’l bord du chemin.

bestov2015_blank

voivoid

Post Society – Voivod

J’avais vraiment des doutes à savoir si Voivod pourrait survivre au départ de Blacky. Pis après avoir écouté ce nouveau EP de Voivod, ben je me dis que c’était peut-être une bonne chose finalement. Ce que j’ai entendu de mieux du groupe depuis Angel Rat. Sérieusement. Vive Rocky. Inspiré et inspirant. Du grand art. Le genre de EP qui s’écoute bien en se parkant de reculons tout croche au Tim Horton’s.

bestov2015_blank

rhine

An outsider – Rhine

Deuxième album de cette formation métal progressive de Seattle qui mélange TOUS les styles musicaux. Synth pop, black métal, folk, ambiant, classique, death métal, jazz, bref, tout sauf du grunge. Et c’est excellent. De quoi dont les fans de Between The Buried And Me pourraient apprécier à mon avis. Du gros stock. Juste l’intro de la pièce P.R.E.Y. vaut l’achat de ce disque. M-A-L-A-D-E. L’album parfait pour se stationner sur un terre-plein au centre d’achat pis relaxer pendant que ta femme achète du papier de toilette.

bestov2015_blank

tales ofthetomb

Volume One: Morpras – Tales Of The Tomb

Morpras (un vieux mot anglais qui veut dire « meurtre secret d’une personne, homicide illégal) est le titre de ce premier EP du groupe Tales Of The Tomb. Donc ça traite de meurtres (?!) avec un son death à la TBDM. Seulement 3 tounes, donc ça donne seulement un petit aperçu de ce que le groupe d’Edmonton peut faire, mais c’est tout de même agréable à l’oreille. Pratique pour aller se chercher une 50 en canette vite fait au dépanneur à 22:59.

bestov2015_blank

mountainman

Bloodlust – The Mountain Man

Tout comme sa pochette le laisse présager, Bloodlust, premier EP de Mountain Man, est un enregistrement sauvage. La musique représente la pochette à merveille. Brutal en osti. Seul truc qui me tombe sur les nerfs, le chanteur aime VRAIMENT trop Randy Blythe. Mais bon, c’est un premier EP et la formation de Vancouver a tout le temps voulu pour se trouver une personnalité propre à elle. Je ne m’inquiète pas du tout. Pis je dis ça, mais c’est quand même pas mal plus intéressant que les derniers albums de Lamb Of God. Faut que t’écoute la toune Ghost. Complètement débile. Rouler sur deux voies sur le Boulevard Saguenay avec du Mountain Man dans l’tapis, c’est vraiment l’fun.

 

Advertisements

There is one comment

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s