Oasis Incorporation VS FFDP

fiveflavourfruitpunch

Le 26 décembre, je faisais la file devant le Laura Secord des Galeries Terrebonne, question de profiter des rabais sur leur délicieux chocolat pendant le Boxing Day. Une dame au joli minois m’interpelle, elle arrête le fil de ma pensée. Me sortant de ma torpeur, alors que j’essayais de m’imaginer en train de déguster un onctueux chocolat fourré de praline, elle me demande tout bonnement : « Êtes-vous celui qui a fait le pain de viande avec Grindcardo, mon cher ? »

Je lui réponds d’emblée que je ne suis pas celui qu’elle cherche, que je suis plutôt celui qui a participé au macaroni Blood, Fire, Cheese.

Ma réponse semble lui plaire. Elle acquiesce un sourire et se présente : « Je me souviens maintenant. Vous portiez une casquette et un t-shirt de Canceric. Vous paraissez plus gras sur mon écran d’iPad en passant. C’était avec de la sauce La Cochonne, je m’en souviens clairement ! Je suis Raymonde Lassonde, enchantée. » Cette dame dans la cinquantaine avancée tient dans ses mains 6 boites d’assortiments chocolatés des Fêtes de Laura Secord. Fine bouche, je me dis, devant autant de bon goût.

Croyant qu’elle convoite ma place dans la file, je me dis que le meilleur moyen de l’en dissuader est d’alimenter la conversation. Mes achats semblent moins lourds que les siens mais je tiens à ma place, grandement. Je ne me suis pas présenté à cet endroit, encore chaudaille face à ma bambochade d’il y a à peine quelques heures, pour me faire prendre ma place par cette femme qui ose user de ses charmes sur moi.

« Bonjour Madame Lassonde ! » lui dis-je, avec un souffle pestilentiel qui laisse émaner des effluves de Sang d’Encre, bière de la brasserie Trou du Diable. « Que puis-je faire pour vous ? » de conclure de ma part.

« C’est que je possède de l’information pertinente qui pourrait vous intéresser… de l’information métallique ! » me lance-t-elle avec un sourcil astucieux qui me laisse découvrir, malgré ses quelques rides, un œil vif.

Madame Lassonde m’invite alors à prendre un café au Muffin Plus qui se trouve à quelques pas du Laura Secord. Curieux, j’ai accepté l’invitation. J’ai réglé mes achats, même chose pour l’intrigante Dame Lassonde.

Je me suis dirigé à une table, question d’attendre ma nouvelle amie qui est revenue avec deux cafés formats moyens dans un plateau en plastique brun. Elle prend siège, ouvre habillement son récipient de la main droite, laissant trainer le couvercle sur la table de couleur jaune coquille d’œuf. Elle sirote une première gorgée qui semble vraiment trop chaude pour elle.

Tel un livre ouvert, et malgré la grimace, elle laisse aller les phrases suivantes…

« Je suis la riche héritière de l’empire Lassonde. Vous connaissez ma famille ? » me dit-elle.

« Oui, la famille qui possède les jus Oasis, c’est ça ? » de répondre sagement et poliment.

« Exactement ! » de dire Madame Lassonde.

Et c’est de cette façon que commence son histoire… mirobolante !

En ce 26 décembre 2015, Madame Lassonde me raconte que les Jus Oasis Incorporation, en collaboration avec le groupe Five Finger Death Punch, vont lancer un tout nouveau produit en 2016. C’est sous la forme d’un jus de type « punch » que cette collaboration excessivement virile aura lieu.

Selon les dires de Madame Lassonde, Zoltan Bathory, guitariste du groupe Five Finger Death Punch, aurait approché la compagnie Oasis Incorporation l’été dernier. Cet habile karatéka, motocycliste et manipulateur de la six cordes, aurait fait une demande plutôt particulière au directeur du marketing (division jus de pomme et autres boissons rafraichissantes) chez Oasis Incorporation, Toby Thibault.

Thibault, fort surpris de recevoir un appel de la part d’un Américain, aurait transféré l’appel à Raymonde Lassonde étant donné qu’il ne maitrise pas l’anglais correctement pour conclure une entente aussi intéressante et probablement, très lucrative. Ce qu’il a raconté se voulait intéressant, plutôt spécial mais fortement délicieux !

Il semblerait, selon les dires de Madame Lassonde, que Five Finger Death Punch n’en peut plus de consommer sans relâche les boissons de type énergétique de la compagnie Monster. Trop sucrées et remplies de caféine, les membres du groupe n’en peuvent plus des boissons monstrueuses de ce fournisseur. Le but de l’appel de Bathory était de mettre en place une nouvelle stratégie qui mettrait au monde une nouvelle boisson aux fruits, en collaboration avec le groupe américain Five Finger Death Punch, du nom de :

FIVE FLAVOUR FRUIT PUNCH

Saluant au passage les délices que l’on peut retrouver dans le jus des fruits et le nom du groupe, il faut comprendre que les 9 heures de brainstorming du groupe face à ce nom ont porté… fruits ! Bathory a déclaré que lui et ses acolytes ont concocté un habile mélange qui compte le jus de 5 fruits secrets pour créer un punch fabuleusement délicieux.

Intriguée, Madame Lassonde a tenté d’obtenir plus de détails face au choix des fruits. Bathory se voulait aussi muet qu’une pêche face aux informations en relation avec les saveurs qui seront utilisées dans le Five Flavour Fruit Punch (NDLR: la traduction française serait Le punch aux fruits à cinq saveurs).

Madame Lassonde, ne connaissant pas l’énorme popularité du groupe, a donc mis Bathory en attente sur la ligne téléphonique de la compagnie. Sachant que le système de mise en attente demeure connecté directement sur Rouge FM, elle était en confiance de laisser Bathory avec la chanson Noël à Jérusalem de Mario Pelchat.

Elle s’est permise de descendre dans l’entrepôt des Jus Oasis Incorporation pour demander l’avis du testeur de bouchons, le très communicatif (et fan invétéré de musique rock) Patrick Patenaude qui s’est empressé de communiquer son excitation face au groupe en laissant aller son index et son auriculaire de façon visible, question de créer une créature cornue avec ses deux doigts.

Assurée de détenir un bon filon, Madame Lassonde est retournée dans son bureau, question de conclure l’appel avec Bathory.

Le résultat ? Le voici :

Madame Lassonde m’a confirmé que la compagnie Oasis Incorporation allait mettre sur le marché en 2016 le tout nouveau punch aux fruits Five Flavour Fruit Punch. Lancé en association avec le groupe Five Finger Death Punch, il reste à confirmer la présence du groupe lors des festivités du Marathon de Montréal. Même sans y avoir gouté, elle sait que ce breuvage sera un succès sur toute la ligne!

Le Groupe Lassonde via Oasis Incorporation, fier commanditaire du Marathon Rock n’ Roll de Montréal, aimerait faire le lancement du breuvage lors de l’évènement.

Sur ce sujet, Ivan Moody, chanteur du groupe, s’est montré moins enthousiaste face à la demande de Madame Lassonde. Il aurait dit tout bonnement, en se frottant les mains vigoureusement : « Nous autres, on aime faire du motocross ! La course, on laisse ça aux chicks qui veulent se modeler un beau petit popotin ou aux gars qui tentent de se convaincre que de courir un dimanche matin, c’est mieux que de regarder de la porn sur le net pendant que leur blonde court ! »

Malgré ce commentaire, Madame Lassonde a décidé de faire la sourde oreille car elle m’a dit penser beaucoup plus aux retombées monétaires engendrées par cette association que par le souci machiste de la situation.

Est-ce que Five Finger Death Punch sera présent lors du lancement de son propre breuvage ? Est-ce que le groupe donnera un concert lors du Marathon de Montréal 2016?

Le bassiste Chris Kael a répondu ceci à Madame Lassonde, via Skype: « Nous allons jouer, c’est certain. De courir le marathon, non. De toute façon, je pourrais piler sur ma barbe en courant. Regardez madame comme elle est longue ! Ce n’est pas très prudent ! Le plus important dans tout ça ? Écoutez, les gens disent que notre dernier album manque de saveur et de punch. On peut se rependre avec notre jus, right Madame Lassonde? »

Prenant la dernière gorgée de son café, Madame Lassonde m’a laissé avec la phrase suivante : « Les orchestres de métal lancent habituellement des bières ou du vin comme produits dérivés. On va créer une nouvelle tendance avec ça. Et surtout, mon cher, toute vérité est bonne à dire, ou à boire ! »

D’un geste habile, elle a lancé son gobelet dans la poubelle, me laissant pantois avec mon fond de café tiède. J’étais sous le choc face à cette histoire…

De retour à la maison, je voulus me délecter de ce chocolat si finement acquis lors de ma visite au Laura Secord. J’ai plongé ma main dans le sac de friandises.

Insérée entre mes deux boites de chocolats pralinés, j’ai retrouvé une boite de jus FIVE FLAVOUR FRUIT PUNCH, que Madame Lassonde (ou l’un de ses sbires) m’a gracieusement laissée dans mon sac…

« A posse ad esse non valet consequentia »

bestov2015_blank

Advertisements

There are 5 comments

  1. Elise

    Waaah! L’histoire est pas mal étoffée, juste pour plugger un jeu de mots poche! LOL! Mais tout de même pas mal divertissant. Vous avez une jolie plume, Môssieu Klimbo!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s