L’évolution du métal québécois à Tout le monde en parle

Si vous avez manqué l’émission, voici l’entrevue avec Michel Langevin, Paul Sarrasin et Félix B. Desfossés. Un beau moment. Parallèlement à l’entrevue, il faut retenir 2 choses :

1- Le fils d’André Ducharme est dans Sanguine Glacialis
2- Guy A. Lepage n’a pas aimé que je doute de la pertinence de son entrevue. Ben coudonc.

Screen Shot 2014-10-13 at 1.25.45 PM

Screen Shot 2014-10-13 at 1.44.19 PM

Screen Shot 2014-10-13 at 1.43.56 PM

 

 

There are 17 comments

  1. Elise

    J’ai été agréablement surprise par le segment métal a TLMEP, effectivement, je crois bien que les spectateurs et téléspectateurs devaient s’attendre à autre chose… Malgré sa popularité indéniable au Québec, le métal reste largement méconnu du grand public et grandement ignoré par les médias… En europe, on dirait que c’est mieux perçu, du moins plus respecté comme un genre musical valable au même titre que la pop ou le rap…

  2. Anonyme

    superbe!!! ce n’est pas en France que l’on verrait ça, en France le metal est inexistant dans les medias

  3. Alexandre Duguay

    En France, je crois que c’est effectivement inexistant dans les médias de masse, mais il y a quand même des publications spécialisées qui se trouvent encore dans les bacs.

    Ici au Québec, on ne trouvera pas de magazine papier sur le sujet dans les kiosques. Il y a quand même un ratio de population qui est un facteur non négligeable.

    Pour que Nergal participe à un show comme l’équivalent de La Voix chez nous,c’est certain que le métal est quand même mieux perçu en Europe.

    Sinon, pour revenir à l’entrevue de TLMEP, j’étais plus ou moins en accord avec le parallèle qui a été fait au sujet de l’arrivée de Nirvana et que la scène métal a été engloutie par le grunge. C’est vrai que ce « mouvement » (plus médiatique que musical d’ailleurs) a connu un succès monstre. Pourtant, la même année de la sortie de Nevermind (1991) le groupe Metallica connaissait lui aussi un succès commercial planétaire avec le Black Album. Et je me souviens très bien qu’à cette période du début des années 1990, Soundgarden et Pearl Jam coexistaient assez bien avec Pantera, Megadeth ou Rage Against The Machine, dont les clips roulaient pas mal à Musique Plus. C’était en fait une époque ou l’alternatif, le punk et le métal vivaient des moments assez glorieux. On pouvait triper sur L7, Bad Religion, Ministry, Nine Inch Nails et Faith No More, tout en capotant sur Morbid Angel, Carcass ou Naplam Death. Amen.

  4. Alexandre Duguay

    Pour préciser sur mon point suivant : « Ici au Québec, on ne trouvera pas de magazine papier sur le sujet dans les kiosques. »

    On en trouve plusieurs, mais aucun fait au Québec…

  5. sebbrutal

    Il est toujours facile, voir même, intelligent de parler du grunge dans une entrevue. Ça paraît bien.

  6. Elise

    Oui, dans les années 90, le grunge est devenu populaire, ce n’est pas nécessairement le métal en général qui en a souffert, mais plutôt le « hair metal », spécifiquement. Je me rapelle, les magazines de métal que je lisais comme Metal Edge, RIP, Metal Maniacs ou même BW&BK, parlaient de Poison, Slaughter, Great White, Danger Danger, Cinderella, Motley Crue… du jour au lendemain ça a complètement changé, c’était Nirvana, Soundgarden, Pearl Jam, Alice in chains, Melvins, Smashing pumpkins, Mudhoney… Mais effectivement, des groupes comme Slayer, Iron Maiden, Metallica ou Testament étaient quand même très populaires, ils étaient dans un univers musical parallèlle. En fait, c’est que les fans « superficiels » de rock (vous savez, ceux qui ont une phase métal pendant l’adolescence pour faire comme leurs amis et/ou faire chier leurs parents) ont passé du hair metal au grunge. Mais les vrais fans de métal n’ont jamais cessé de suivre leurs bands, ce qui a permis à bien des groupes de survivre la supposé « vague » grunge. Ah, et en passant, quand je disais que le métal semblait mieux perçu et accepté en Europe, je ne pensais pas à la France, mais plutôt aux pays scandinaves…

  7. Elise

    On trouve de moins en moins de magazines papier, point final. Mais il y a quand même pas mal d’action métallique québécoise côté web, non?

  8. Alexandre Duguay

    Sur le web oui, mais pas de magazine papier comme Decibel, Metallian, Metal Hammer, Terrorizer ou Zero Tolerance. Des fanzines, peut-être. Mais des blogs ou sites spécialisés sur le web, c’est un phénomène assez global quand même!

  9. Alexandre Duguay

    Vrai que dans le cas du glam ou hair metal, ça a fait mal, quoi que dans mon cas, ça me fait pas trop de peine. Hehe!

    Et pour la France, je répondais surtout à notre ami Anonyme 😉

  10. Elise

    Le commentaire par rapport à Nergal à la Voix me fait penser à la prestation de Groovy Aardvark avec Marc Vaillancourt sur les plaines à la fête Nationale… Probablement la plus flagrante incursion de « métal » dans la culture populaire depuis longtemps (mis à part TLMEP)… J’étais contente de voir le chanteur de BARF à la télé nationale, mais je sentais en même temps un espèce de malaise, pour eux et pour les autres artistes, du genre : eh qu’ils doivent pas se sentir à leur place! C’est un peu le paradoxe du métalleux: on voudrait que notre musique soit reconnue et respectée du grand public, mais au fond, pas vraiment parce que le côté underground est une des choses qui nous attire en premier lieu…

  11. Alexandre Duguay

    Drôle que tu mettes en lumière ce paradoxe. J’ai eu la même réflexion cet après-midi en écrivant mon commentaire (mais j’avais pas le temps de développer) Excellent point, donc, et c’est le fun que tu le soulèves.

  12. Elise

    Malheureusement, le Québec n’est pas un assez gros marché pour avoir un magazine imprimé seulement sur le métal… Ça coûte cher en calvasse imprimer un magazine, il doit être imprimé en milliers de copies pour être rentable… au niveau Canadien, BW&BK est passé strictement web parce que ce n’était plus assez payant… Au niveau Québécois, si on pense que même le Devoir et la Presse passent au web… On imagine mal un magazine metal rentable!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s