TRENT REZNOR est un homme heureux… bon pour lui, mauvais pour moi

trentthennow

J’aime mes artistes torturés. J’suis un fan des premiers albums qui ont tout pris à un artiste, les albums et les tounes qui viennent des tripes. Évidemment, c’est bon pour le public mais mauvais pour l’artiste. On peut pas vivre dans la débauche, la douleur, la détresse, la haine, l’angoisse et la dépression toute sa vie. Impossible. Y faut qu’ça aille ben un jour 😀

C’est ce qui s’est passé pour Trent Reznor durant les dernières années. La haine qui engageait cette bête de scène dans des paroles intenses, senties et une musique brutale et froide s’est transformée en amour, sérénité et paix intérieure. Normal. Reznor est passé près du suicide, à vécu dans la dépression longtemps puis nous a fait voyager durant ce périple sombre et haineux avec lui. Ça nous a donné des albums incroyablement puissants et sincères.

Ça ne pouvait pas durer. Il fallait que Trent arrête d’être fâché. Il fallait que Trent fasse des enfants. Il fallait que Trent embarque dans le système. Il fallait que Trent se marie. Il fallait qu’il gagne des prix et qu’il soit bien payé pour son talent. Il fallait qu’il soit heureux.

Puis j’dis ça en toute sincérité. Si y’a ben un homme qui mérite d’être heureux, c’est Trent Reznor. Il a travaillé fort et en a mangé des baffes. Toute sa vie.

Par contre c’est pas bon pour Nine Inch Nails. Le dernier album Hesitation Marks n’aurait pas pu mieux choisir son titre à mon avis. On sens une hésitation sur tout l’album. On sent que Trent est un homme nouveau. On sent que c’est un show, un pilote automatique. La plupart des pièces sur l’album me laissent complètement indifférent. Oui, il y a quelques bonnes pièces – mes préférées sont toutes au début! Copy Of A, Came Back Haunted et Find My Way (même si cette dernière est juste correcte à mon avis). That’s it. C’est fini. Après ça vire au désastre pour moi.

Ce qui était un de mes pires albums de Nine Inch Nails est devenu après une trentaine d’écoute, mon pire album de la formation. C’est pas faute d’avoir essayé. Par contre mes enfants aiment bien l’album. C’est une première pour moi. Mais c’est pas normal pour du NIN.

La pièce la plus surprenante et pas dans le bon sens, c’est Everything. Si on lis les paroles, on comprend vite que Trent est un homme nouveau et que rien de tout ça n’est un hasard. C’est le récit d’un homme qui était brisé, maintenant heureux et en paix avec lui-même. Aussi, ça sonne comme du vieux Joy Division avec une twist vraiment trop pop pour du NIN.

Everything – Tout

I survived everything – J’ai survécu à tout
I have tried everything – J’ai tout essayé
Everything everything – Tout, tout
And anything – Et n’importe quoi

All the walls begin to dissolve away – Les murs ont commencé à se dissoudre
Do your hands begin to shake, shake, shake, shake, shake? – Est-ce que tes mains commencent à trembler?
And just do what you think you used to be – Et puis tu pensais à ce que tu étais
All begins to bend then break, break, break, break – Tout commence à plier et briser

Wave goodbye – Dis au revoir
Wish me well – Souhaite-moi du bien
I’ve become – Je suis devenu
Something else – Quelque chose d’autre
Something else, something else – Quelque chose d’autre
It’s just the world – C’est juste le monde

But this thing that lives inside of me – Mais cette chose qui vit à l’intérieur de moi
The sound that rocks awake, awake, awake, awake, break – Le son qui rock, réveille et brise
And if he depletes what’s owed to me – Puis si il épuise ce qui me reviens
And he comes to grab and take and take and take – Puis il vient, attrappe et prend

I am whole – Je suis entier
I believe – Je crois
I am whole – Je suis entier
I am free – Je suis libre
I am whole – Je suis entier
I can see – Je peux voir
Always here – Toujours ici
Finally – Finalement
I am whole – Je suis entier
I believe – Je crois
I am whole – Je suis entier
I am free – Je suis libre

Tu peux faire des pochettes comme dans l’temps, des clips fuckés avec David Lynch, tout ça c’est une belle couche de vernis. Le produit final est différent. J’suis pas mal tanné des grands titres comme « The Return Of Nine Inch Nails Roots ». C’est pas vrai. C’est le retour au look et l’intention mais au final ça ne sonne pas comme dans l’temps.

Je pense qu’il est clair que Nine Inch Nails peut encore faire du très bon stock, c’est sûr. Je vais toujours attendre le prochain album puisque ça reste un de mes bands préférés et j’ai très hâte de les voir en show. J’aime la majorité des albums, que j’ai tous.

Et vous? Que pensez-vous de l’album? Que pensez-vous du nouveau Trent?

There are 8 comments

  1. Christian Jarry

    Je suis un peu surpris du « backlash » contre cet album. Il s’incrit très bien dans la continuité des albums de NIN. Je suis un très grand fan et j’aime tout ce que Trent a fait que ce soit la trame sonore du film the Social Network, How to Destroy Angels etc.

    L’album est torturé pareil malgré Everything. Oui il est heureux mais on sent qu’il continue à avoir des interrogations sur son passé. Je trouve pas que c’est plaqué ou « fake ».

    Par contre, l’album est plus électro qu’industriel. Pas mauvais mais il change et évolue. J’aime mieux ça que d’avoir 10 fois le même album.

  2. St-Hubert

    Ça s’appelle l’Embourgeoisement émotico-monétaire. Bref tout d’un coup tu pogne, tu deviens riche, tous va mieux, et tu ne veux pas que ça arrête donc tu stagne dans le style qui te rapporte tes gros sous. La rage étant de moins en moins présent dans leurs vies, ça sonne ça. Bon jovi, Limp Bizkit, Korn, Slipknot, y’on tous fait ça, Même Rocky mange une volée dans le 3 à cause de l’embourgeoisement émotico-monétaire. Et le pire, c’est que c’est un processus tout à fait normal…. Plate en criss mais normal.

  3. burn

    J’ai pas aimé la trame sonore de Social Network ni How To Destroy Angels.

    J’trouve pas que l’album est torturé. Ce sont des textes sur des expériences du passé. À ce niveau-là, les textes ne sont pas fake, pas dutout même. Par contre dans son interprétation et sa musique, on sent très bien que c’est chose du passé.

  4. Dany Burton

    J’ai écouté Hesitation Mark au minimum 100 fois, et je suis fan fini de NIN (pour preuve j’ai trent de tatoué sur l’avant bras et le logo du cd de The Downward Spiral sur le coude).

    J’ai tout ce que Trent a pondu j’ai presque toujours aimé ses projets. Mais quand j’ai entendu Everything, les bras m’ont tombé… NOOOON CALISS PAS VRAI… NIN mixé AVEC DU BEACH BOYS ET SIMPLE PLAN…. Sérieux non sa colle pas!

    Quand j’ai écouté l’album j’ai presque tout skippé à part 4 tounes. Je me suis forcé et forcé et reforcé. 100 écoute plus tard je suis venu à cette conclusion: Tout simplement pas pour moi!

    J’ai mal à écrire ca mais c’est une réalité

  5. gloryday

    je pense exactement comme toi
    je l’adore, mais Everything j’ai cru que c’était parodique !
    Mais Trent mérite d’être heureux, so..
    reste le live, la scène …

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s