Critique de House Of Gold And Bones Part 2 – Stone Sour

stone-sour-house-of-gold-and-bones-2

Au point où il est en rendu dans sa carrière, Corey Taylor n’en a rien à foutre de ce que vous pensez de lui. Même si de rudes gaillards cachés sous un pseudonyme le descendent constamment sur Blabbermouth, Taylor a l’air à s’en crisser pas mal. C’est d’autant plus évident sur House Of Gold And Bones Part 2. J’avais bien aimé le précédent (voir la critique ici) et bien que cette deuxième partie est un peu plus sombre, ce n’est pas aussi accrocheur que je l’aurais souhaité. Pas autant que le premier en tout cas.

Stone Sour reprend exactement où il avait laissé l’an dernier avec la pesante Red City. Le concept et l’ambiance sont intactes, on est en terrain connu. Sur Black John, le rythme est accentué et tout de même assez métal, mais pas trop non plus, juste assez pour ne pas décontenancer les fans du groupe. Sadist est la chanson qui va faire allumer bien des lighters en concert. C’est mielleux à souhait, mais les gars de Stone Sour sont bons là-dedans. C’est bien fait, mais il n’y a rien pour satisfaire la soif de l’amateur de Slipknot en vous. Faudra attendre.

Il y a pleins de bons morceaux sur ce disque, pas de doute, la plupart des critiques ont encensé ce nouvel opus, mais j’ai personnellement moins embarqué que sur le précédent. La réalisation est encore une fois phénoménale, la voix de Taylor est toujours aussi agréable et le batteur Roy Mayorga frappe ses peaux comme si il n’y avait pas de lendemain. C’est juste que je trouve que c’est un peu long comme album, et c’est beaucoup moins cohésif dans l’ensemble que la première partie. J’ai de la misère à passer à travers d’un seul coup, je finis par me lasser. C’est comme quand t’as laissé ta canette de bière au soleil trop longtemps, les dernières gorgées sont rough. On s’entend que c’est un concept beaucoup moins pénible que Use Your Illusion de Guns’ N ‘Roses, toutes les chansons sont potables, mais je vous mets au défi d’écouter les deux disques de House Of Gold And Bones en boucle. Bonne chance. Pis tsé toute cette histoire du gars troublé pis toute, honnêtement, je m’en câlisse pas mal. Si Stone Sour porte ce projet au grand écran comme le veut la rumeur, ça devrait être aussi passionnant qu’un film de Xavier Dolan. Je suis en mode sarcasme ici…

Il faut quand même souligner le courage de Stone Sour de pondre un concept aussi ambitieux en 2013. Corey et sa bande auraient bien pu s’asseoir sur ses lauriers et pondre des succès commerciaux comme sur Audio Secrecy. Ils se sont payés un trip et ont réussi là où plusieurs ont échoué lamentablement. Est-ce que House Of Gold And Bones Part 2 est un disque que je vais me taper en savourant une grosse 50 tablette sur mon patio cet été? Il y a peu de chances, je vais laisser ça à d’autres. Il y a tellement de bons disques qui sortent cette année que je vais jeter mon dévolu sur des trucs plus intéressants. Ce n’est pas mauvais, loin de là, mais j’aime mon steak plus saignant.

Hey toi le disciple de Claude Lafortune, savais-tu qu’il était possible de bricoler ta propre maison avec les pochettes de House Of Gold And Bones? Je trouve ça vraiment dommage que ce ne soit pas une trilogie, j’aurais aimé ça avoir le patio pis la piscine. 

BHxbnjyCIAAvHSV

Cote de Steve: 7 Un nouvel album de Slipknot svp sur 10

There is one comment

  1. sebbrutal

    La passe de la maison là… pas sûr. Je trouve le concept un peu étrange pour un groupe comme Stone Sour. Quoi que…

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s