Critique: Ofermod – Thaumiel

tumblr_me972jqUjg1qe9o6do2_1280
Spinefarm | 2012

«Ne croyez pas tout ce que vous lirez ailleurs au sujet d’Ofermod, la seule vérité se trouve ici» clame le groupe sur leur page facebook. Avec pareil avis, je crois qu’un bref historique d’Ofermod s’impose, avant de livrer une appréciation au sujet de Thaumiel. Formé à Stockholm en 1996 par Mika Hakola (aka Belfagor, mais aussi Michayah) et Jonas Tengner, le duo met pas mal de temps avant de pondre un premier single comportant deux chansons. Ce n’est qu’en 2004 qu’Ofermod revient à la charge avec deux nouvelles pièces, qu’ils ajoutent aux premières pour en faire un EP intitulé Mystérion Tés Anomias. Un premier album intitulé Tiamtü, paraît ensuite en 2008. Cela fait bien peu de matériel, pour une période de 12 ans, me direz-vous! C’est que tous les temps morts où on n’entendait guère parler du groupe seraient en partie liés aux nombreux tumultes et problèmes judiciaires concernant Mika Hakola. On raconte ainsi qu’il aurait fait de la taule à quelques reprises, et on peut lire qu’il aurait été impliqué dans un gang criminalisé, ce qui ne serait plus le cas depuis sa dernière visite derrière les barreaux.

Se définissant comme les «initiateurs de la fraction orthodoxe du black métal», Ofermod se défend d’être un «groupe d’individus marchant vers la Lumière Luciférienne, du côté nocture de l’existence». Et pour en ajouter un peu plus, Mika Hakola affirmerait être dans un état de semi-transe lorsqu’il écrit sa musique, tandis que ses textes lui sont dictés durant des voyages astraux. Mise en scène? Réel style de vie? Étant donné le «présumé» passé louche de Hakola, je n’irais pas trop le confronter là-dessus, mettons… Que l’on adhère ou pas à ces faits qui alimentent le mythe entourant une partie de la scène black métal, il faut avouer que Thaumiel est, musicalement parlant, admirable.

Plaquage d’accords cataclysmiques et chants de gorge ouvrent le bal macabre sur Sisters of Rapture and Pestilence. Cela ne fait nul doute: l’infamie rôde tout près dès l’écoute du premier riff avec ses airs de procession dantesque. D’un pas pesant, appuyé par la grosse caisse et le snare, les arrangements dévoilent ensuite des rythmes de percussions qui confèrent au morceau un aspect tribal. L’ambiance sombre est dès lors clairement établie. Le second titre évoque davantage le black pur et dur qu’on retrouvait chez Mayhem. Grondements frénétiques à la batterie et aux guitares dominent ainsi la tempestueuse Black Gate. L’ésotérique et presque doom Undead Moon, plus mélodique, laisse place à une voix clean, moins convaincante que celle déferlée avec hargne sur les trois pièces précédemment servies. La lenteur du morceau demeure en revanche appréciable, puisqu’elle apporte un attrayant changement de cadence.

Prayers Unto Warped Eternities (clip ci-haut) offre une première séquence maudite qui aboutit sur un groove un peu plus lourd, alors que les voix entonnent en choeur une espèce d’incantation où quelques démons semblent être vénérés. En tout les cas, ça torche! Le blastbeast est ensuite à l’honneur sur les violentes et sinistres Chôshekh Ên Sôf et Chained to Redemption. L’ensemble se termine sur une musique lugubre où on peut s’imaginer la noirceur des ténèbres sans trop de mal. En somme, on peut dire de Thaumiel qu’il s’avère un opus menaçant, mais il ne se résume pas qu’à cela. Suffisamment varié – du moins en ce qui a trait aux vitesses d’exécutions, aux rythmiques ainsi qu’aux ambiances – ce disque empreint d’occultisme (ce qui me fait toujours un peu rigoler soit dit en passant) devrait ravir les fans de Mayhem, Morbid Angel, Dissection et Watain. Toutes des formations que ces suppôts de Satan semblent grandement apprécier. Je vous le recommande sans hésitation.

8.666/10

About Alexandre Duguay

Rédacteur, intégrateur et développeur web. Autrefois musicien (violoniste et guitariste). Toujours mélomane, cinévore et audiophile. Collectionneur de vinyles, cassettes et VHS.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s