Critique de Spell Of Damnation – Ominous Crucifix

Bon ok, je pourrais faire un copier-coller d’une critique d’un disque poche que j’ai écouté dernièrement, mais le dernier Ominous Crucifix est tellement médiocre qu’il m’a inspiré un poème tout aussi mauvais…

Bon sang Ominous Crucifix
cette merde qu’est Spell Of Damnation
peut se comparer à la syphilis
on ne le souhaite à personne

Tu prétends te vouer à Satan
Ça ne t’empêche pourtant pas de sonner le cul
je suis certain qu’en ce moment
il souhaite ne jamais t’avoir entendu

Avant de retourner en studio
Si il t’accorde un jour un budget
Je te le jure ça ne sera pas de trop
un métronome je me procurerais

Explique-moi donc pourquoi
J’ai toujours cette certitude
Qu’à chaque chanson que je mets
d’entendre les mêmes platitudes

Ton death old school est si cliché
qu’il m’a forcé à tout un défi
pour réussir à me changer les idées
j’ai dû écouter du Korpiklaani

Ominous Clusterfuck
Tel est ton vrai nom
avec un merdier de la sorte
Tu m’as scrapé les oreilles pour de bon

Ton album n’est que le Six Feet Under des pauvres
Crisse ce n’est pas peu dire
avant de penser en faire un autre
Cette critique tu devrais lire

Cote de Steve Brutal: 2 coups de crucifix dans l’eau sur 10

There is one comment

  1. Fix

    Tu pourrais au moins amener des arguments pour te justifier parce que en ce moment c’est pas mal juste toi qui est en train de faire du mauvais art avec ton petit poème ridicule.
    J’espère au moins que tu fais de la musique moindrement pour pouvoir dénigrer un groupe comme ça…

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s