HEAVY MTL 2010 – Nos impressions sur le show de ROB ZOMBIE

BURN : C’est ben simple, voici LE meilleur show du weekend. J’ai des amis qui ont vu Rob Zombie à son dernier passage à Montréal qui me disaient « que t’aimes ou qu’t’aimes pas, c’était un show vraiment débile, mon meilleur de l’année ». J’avais de la misère à y croire car j’ai laissé Rob Zombie pas mal depuis son départ de White Zombie. J’aimais mieux écouter ses films. Ben j’aurais dû le voir LIVE avant. Quelle bête de scène. Zombie a commencé son show en sortant d’un grand robot de métal, entouré de feu. Il y avait une tonne d’écrans aux visuels hallucinants, de banderoles, de feu et de sculptures à l’image de Zombie sur la scène. C’était vraiment un stage setup hallucinant, mon préféré. Pour moi un show, c’est ça. C’est un show. Tu peux en parler durant des années. J’en ai eu plein la vue. J’ai adoré le personnage de Rob Zombie aussi. Il a bavé la foule de Montréal assez souvent en leur disant « so they told me backstage, that Montreal was the best fuckin metal city in the world » en se mettant la main dans face, muni d’un air ennuyé. Il voulait que la foule lui prouve qu’elle méritait sa réputation. Ben la foule a travaillé fort car il avait promis que si on était assez intenses, John 5, le guitariste, allait pêter sa guitare dispendieuse sur le stage. Y l’a fait. Ça c’est sans parler de sa facilitié à faire monter les filles sur les épaules de leur chums – même jusqu’à les faire flasher leurs seins. C’était dément. En plus, Joey Jordison (Slipknot), mon drummer préféré de tous les temps a fait une job remarquable. J’étais très content d’entendre en plus, du White Zombie – ils ont fait entre autres Thunder Kiss 65 et More Human Than Human. Zombie a réussi à faire chanter TOUTE la foule, moi inclus. Oui oui, moi, un gars qui avait perdu espoir en Rob Zombie, qui était tanné d’entendre ses tounes. ÇA c’est un show. Ça m’a totalement fait changer d’avis et je vais aller me procurer son dernier album drette là. ROCK MOTHERFUCKER!

SEB : Je suis totalement d’accord! J’écoutais du Rob Zombie une fois de temps en temps mais sans jamais aller voir ses shows. Grosse erreur. Ce n’est pas pour rien que Zombie fait des films. Il est le cerveau derrière toute cette mise en scène. Il maitrise parfaitement son personnage sans jamais perdre de vue l’objectif principal : faire un spectacle rock. J’ai adoré ça. Définitivement la meilleure performance du Heavy MTL 2010! Sans lui, nous n’aurions pas vu de seins du weekend… Merci Rob!  Mars Needs Women, Angry red Women.

There are 2 comments

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s