La véritable raison de la fin de NEWSTED enfin dévoilée

Quand Jason Newsted a parti son orchestre simplement intitulé NEWSTED, nous étions une gang à avoir un doute sur la démarche ainsi que la probabilité de véritable succès. Remarque, ceci n’enlève absolument rien au gars. Jason a connu une carrière extraordinaire avec Flotsam and Jetsam, Metallica, Ozzy, Voivod ainsi qu’une multitude de projets. Personnellement, en voyant ses nombreuses apparitions médiatiques, son chandail « Listen to Metal », sa place sur le Gigantour 2013 ainsi que de nombreux festivals j’me suis dit : « huuum… me semble que c’est beaucoup là tu’suite de même. » De plus que la réception de sa musique était disons… mitigée. Mais bon, le gars a un bon réseau tsé.

jason newsted social media

Quand il a tiré la plug sur son groupe, sans avertissement, il y avait plusieurs hypothèses sur la table. Maladie? Burnout? Écoeurement? Problèmes financiers? Le vide sidéral pendant quelques années. Quand il est revenu sur la toile, c’était pour annoncer la fin du métal et le début du country. Finalement, l’homme a trouvé une nouvelle façon d’exprimer son amour de la musique. C’est ben correct. Il était tanné de faire du métal et ne sentait plus qu’il pouvait donner autant que les plus jeunes dans le circuit. À évaluer.

Nous voici maintenant en 2017 et Jason lève le voile sur la véritable raison de la fin de NEWSTED : l’argent $$$. Ce n’est pas un secret pour personne, afin de faire « lever » ce projet, le bon Jason a assumé la totalité des dépenses. Le gars est millionnaire tsé. Facque, il a dépensé plusieurs centaines de milliers de dollars sur la production audio et vidéo, voyages, marchandise, etc. Je ne serais même pas surpris qu’il ait allongé quelques dollars sur la table en guise de Pay To Play… (j’ai pas de preuves BTW). Il s’est juste rendu à l’évidence que c’était du temps et de l’argent jeté par les fenêtres, car la réalité de l’industrie musicale n’était pas très prometteuse pour un produit comme le sien. As-tu déjà vu quelqu’un avec un chandail de NEWSTED toé? Voilà. Pis pour les spectacles, on s’entend que c’était une curiosité, mais pas un essentiel. La plupart du monde voulait voir une reprise de Whiplash plus que son nouveau matériel. Il n’aurait jamais vendu une tonne de billets. Un moment donné, ses entrevues pour la promo de son band servaient à expliquer les VRAIES raisons de son départ de Metallica… c’était devenu pathétique. Intéressant mais pathétique.

Son projet était un beau trip mais il a mal évalué son potentiel. Peut-être que son conseiller était Sam Hamad, on sait pas. Il aurait dû enregistrer des EP ici et là sans pour autant mettre sur pied une machine marketing autour. Là, en plus de perdre du bacon, le gars s’est écoeuré ben raide.

P.-S. Tu peux encore farfouiller sur son site web.

jason newsted

[Source Blabbermouth]

Advertisements