« Je suis né pour faire cet album » dit Eddie Hermida

Le nouveau disque de Suicide Silence ne fait crissement pas l’unanimité. Le trouble avec cet album éponyme ce n’est pas le fait d’avoir essayé des nouvelles sonorités, c’est le fait d’avoir fait un virage 180 degrés. J’veux dire, c’est 100 % une copie de Korn et Deftones. Tsé, je ne suis pas le plus grand fan de deathcore au monde, mais j’aimais ça pas pire Suicide Silence dans le temps de Mitch Lucker. Pis Eddie Hermida, c’est un chanteur qui est capable d’apporter beaucoup de violence dans sa performance.

Toujours est-il que le principal intéressé à une explication :

On dirait que tout est en train de s’écrouler et c’est exactement ce que j’ai de besoin pour revenir plus fort et devenir un meilleur musicien. Tout ce qui arrive présentement arrive pour une raison et je ne peux être plus heureux de la tournure des événements. Je suis né pour créer ce disque. Je suis né pour sonner exactement comme je sonne sur ce disque. On a fait ce disque sans aucune peur.

Plus tard il ajoute que même si tu vends beaucoup de disques la première semaine, tu peux quand même te sentir vide en dedans. Dans le fond, ce qu’il dit c’est que le groupe a suivi son instinct et qu’il est fier du résultat même si ça chie de tout bord tout côté. Pour ma part, c’est un dossier réglé. Le groupe peut faire ce qu’il veut. La liberté créative est la plus belle chose au monde. Si tu peux accepter la critique, y’en a pas de problème bigue.

Tu peux entendre l’entrevue ICI.

Advertisements