La grande tournée James Hetfield bat son plein

Je pense que je n’ai jamais vu autant James Hetfield que depuis la sortie du nouvel album. Crime, il est partout! Pis c’est toujours un James heureux, souriant et un peu cabotin qu’on nous offre. Du bonbon. Le voici qui te parle de graphisme, de Lemmy et de Cliff Burton.

P.-S. Hardwired… To Self Destruct est un grower je pense

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s