Beaucoup de souffrance dans la nouveauté de Killswitch Engage

Ouin mon gars, c’est de la souffrance ça. On dirait que moé, j’ai comme pas besoin de nouveau Killswitch Engage dans la vie. Une fois par année (quand on recule l’heure) je vais me taper le premier album du groupe, mais sinon, je préfère demeurer loin du produit.

souffrance

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s