Entrevue avec Gary Meskil de Pro-Pain

propain_entrevue

—SCROLL DOWN FOR ENGLISH VERSION—

blank

SEBBRUTAL : Votre groupe existe depuis 1992 et Voice of Rebellion est le 15e album. Qu’est-ce qui rend Pro-Pain si productif?

GARY MESKIL : Nous sommes passionnés par ce qu’on fait et nous essayons de rester le plus productifs possible. Ce n’est pas rare de nos jours de voir les groupes sortir des albums plus fréquemment. En fait, c’est pratiquement une nécessité.

blank

Les trois derniers albums de Pro-Pain ont été enregistrés en Suisse, mais celui-ci en Floride. Tu as aussi fait un retour à la production. Sentais-tu que du changement était nécessaire?

Oui. Après avoir fait trois albums de suite en Suisse, nous sentions qu’un peu de changement au niveau de la production ferait du bien. Nous espérons que nos fans sont aussi satisfaits que nous du résultat!

blank

Selon moi, Pro-Pain n’a jamais été reconnu à sa juste valeur. Vous travaillez tellement fort et pourtant, on vous voit rarement sur des tournées d’envergures… Pourquoi êtes-vous demeurés « sous le radar » toutes ces années?

J’entends ça souvent que nous sommes sous-estimés. Je pense que Pro-Pain est le résultat de notre modèle d’affaires bien établi. Parfois, il est sage de sacrifier un peu de popularité pour être capable de vivre de ta musique. Nous n’avons jamais cédé ne serait-ce qu’une infime partie de notre business. Pour cette raison, c’est moins intéressant d’investir dans Pro-Pain.  Nous n’avons peut-être pas autant de visibilité que certains groupes mais qui sait, peut-être sommes-nous plus rentables! Être « sous le radar » peut donc s’avérer une bonne chose, même si ça doit être cool d’être la reine du bal.

blank

Comment le modèle d’affaire de la musique d’aujourd’hui affecte Pro-Pain?

Les mauvais côtés :

a) les ventes de disques sont à la baisse
b) les avances sur l’enregistrement studio sont à la baisse
c) les avances sur l’édition sont à la baisse

Les bons côtés :

a) les recettes d’un spectacle sont à la hausse
b) les recettes de produits dérivés sont à la hausse
c) Pro-Pain est toujours actif en 2015!

blank

Qu’est que tu penses du streaming VS les ventes

Le milieu de la musique n’est plus l’ombre de ce qu’il a déjà été. Plusieurs maisons de disques sont carrément en mode survie. Les redevances du streaming sont pratiquement nulles pour les artistes et la violation du droit d’auteur sévit sur internet. C’est un véritable Far West, mais Pro-Pain a survécu jusqu’à présent. Pour un nouveau band, c’est extrêmement difficile. J’espère des jours meilleurs pour l’industrie de la musique.

blank

Une de vos plus belles tournées était avec Kreator et Vader en 2005. Après quelques dates, vous êtes parti de la tournée. Pourquoi?

Ouais c’était vraiment un beau line-up. Malheureusement, nous n’avons pas été en mesure de faire la tournée au complet, car il y a eu un décès dans la famille d’un de nos membres. Après les funérailles, il était trop tard pour rejoindre la tournée.

blank

Un de vos membres fondateurs, Tom Klimchuck, a quitté le groupe en 2011 en évoquant de graves problèmes de santé. Comment il va aujourd’hui?

Tom se bat contre la maladie de Crohn depuis qu’il a joint le groupe en 1992. Ç’a toujours été un combat pour lui, mais malheureusement, c’est une maladie dégénérative. La dernière fois que je lui ai parlé, il allait beaucoup mieux qu’en 2011. Nous lui souhaitons le meilleur pour lui et sa famille.

blank

Tu as presque quitté le groupe en 2005. Heureusement pour les fans, tu es encore là et tu continues de faire des albums brutaux. Est-ce que ça te passe encore par la tête de quitter le groupe?

Écoute, moi et Tom avons discuté de la possibilité de tuer le groupe en 2005. Après mûre réflexion, nous avons décidé d’aller de l’avant et nous avons fait sept albums depuis! Il y a certainement une fin qui approche, mais quand? C’est une grande question. Pour le moment, on a du plaisir et on profite de chaque instant.

blank

Qu’est-ce que tu fais en dehors de la musique et qu’est-ce que tu vas faire si tu arrêtes Pro-Pain?

J’ai d’autres projets musicaux comme Darkhaus, Salvation et Crumbsuckers. La plus grande partie de mon temps est donc partagée entre la musique et ma famille. Je suis sûr que je vais toujours écrire et jouer de la musique d’une façon ou d’une autre. Ce pourra être purement par plaisir, car j’aurai d’autres sources de revenus. Durant ma carrière j’ai acheté des immeubles à revenu. Je sentais que des jours plus difficiles s’en venaient. Soudainement, je n’étais plus esclave des revenus de la musique. Une véritable libération de pouvoir accepter ou refuser des offres sur ton chemin.

blank

Après plus de 20 ans de carrière, quels sont tes moments forts avec Pro-Pain?

Le fait d’atteindre 20 ans de carrière est probablement la chose dont je suis le plus fier. Par contre, cela a coïncidé avec le départ de Tom… C’est un grand accomplissement 20 ans de carrière. C’est long et difficile, mais ça forge le caractère.

blank

Quels sont tes groupes préférés en ce moment?

En voici quelques-uns : Animals As Leaders, Melechesh, Voivod, Bring me the Horizon, Lionheart, Taped, Rise of the Northstar, Ghost et Behemoth.

blank

Comment tu vois le monde dans lequel on vit aujourd’hui?

De la même façon depuis toujours. J’ai vu beaucoup de changements dans le paysage sociopolitique au fil des ans, mais la plupart ont été malheureusement pour le pire.

blank

Les années Obama sont presque terminées. Trouves-tu qu’il a fait une bonne job?

Je ne pourrais pas dire qu’il a fait mieux ou pire que ses prédécesseurs. Je dirais qu’il a été correct.

blank

Comment tu réagirais si Donald Trump était élu président des États-Unis?

Je serais sous le choc, car il semble qu’il soit utilisé de façon accessoire. Je ne vois pas aucune validité à ses tentatives de devenir président des États-Unis.

blank

Pour terminer, avez-vous l’intention de venir à Montréal sous peu?

Pas actuellement, mais j’aimerais beaucoup revenir très bientôt! Jusque-là, procurez-vous notre nouvel album Voice of Rebellion sur SPV/Steamhammer. Il est disponible un peu partout.  Merci de l’entrevue!

\m/ Gary Meskil \m/

blank

L’album Voice of Rebellion est disponible sur iTunes

unnamed (3)

blank

skull-crossbones

SEBBRUTAL : You’ve been around since 1992 and Voice of Rebellion is your 15th album. What makes Pro-Pain so productive?

GARY MESKIL : We are passionate about what we do, and we try to stay as productive as possible. These days, it is fairly common for bands to release albums more frequently than in former times. For full-time acts, I think it’s out of necessity.

blank

Voice of Rebellion was recorded in Florida instead of Switzerland where you did the last album and 2 other albums if i’m correct. You’re also back at assisting production on this one. Do you feel that you needed to change things a bit for this one?

Yes. Our recording sessions in Switzerland were great, but after doing 3 straight albums there, we felt the need to go in a bit of a different direction (production-wise). We are very happy with the results, and we hope that the fans will enjoy Voice Of Rebellion as much as we do!

blank

In my opinion, Pro-Pain never received enough recognition. You guys worked hard and I rarely see Pro-Pain on a major tour with other hardcore or metal bands. How do you explain the fact that you’ve been “under the radar” for so many years?

I hear it often that we are somehow “underrated”. Yes, of course. However, I believe that Pro-Pain are the byproduct of our long established business model. Sometimes it’s wise to sacrifice a bit of popularity for the sake of making a living.  Pro-Pain have never given up an ounce of business interest, and so there is little to no incentive for others to invest in the band. Our products may not be quite as popular as some which are more heavily advertised, but who knows… we might be more profitable as a company. So, working “under the radar” can be quite rewarding in that regard, although it must be nice being the prom queen!

blank

How does the music business model of today affect Pro-Pain? 

On the downside:

a)  Record sales are down.
b)  Recording advances are down
c)  Publishing advances are down

On the upside:

a)  Gig income is up
b)  Merch sales are up
c)  Pro-Pain are still active and flourishing in 2015!

blank

What do you think of streaming VS sales?

The music business is a shadow of it’s former self, and many labels and bands have been forced into survival mode. Streaming royalty rates are near worthless to artists, and copyright infringement runs rampant on the Internet.  It’s nothing short of the Wild West, but the Pro-Pain business model has survived it thus far. For new bands, it’s nearly impossible to get any real traction out there, so I feel for them. Hoping for better days ahead for the music industry!

blank

One of the great gig you got was the Enemy of God US Tour with KREATOR and VADER in 2005 but then you dropped off. Can you explain what happened?

Yes, that was quite a bill! Unfortunately we could not complete the tour because there was an unexpected death in the family of one of our band members. After family services, it was too late to jump back onto the tour.

blank

One of the founding member of the band, Tom Klimchuck, left in 2011 regarding some potentially serious health issue. Is he going well?

Tom has been battling Crohn’s disease since he joined the band in 1992. It’s been an ongoing struggle for him, and unfortunately it is a progressive disease. As of the last time we spoke, he seems to be doing much better than in 2011 when his illness forced him to exit the band. We wish Tom and his family nothing but the best!

blank

You almost quit the band in 2005. Luckily for the fans, you’re still around in 2015 and you never stopped recording punishing albums. Does quitting Pro-Pain still cross your mind once in a while?

Well, Tom and I had discussed the possibility of splitting the band up in 2005. After thinking things through, we decided to forge ahead, and the band has made 7 studio albums since! Now there is an end in sight, but when? That is the big question.  For the time being, we are still enjoying our time together as a band and living in the moment.

blank

Besides music, what does Gary Meskil do? What would you do if you stop being in Pro-Pain?

Well, I have other musical endeavors which I am involved in. For example, Darkhaus, Salvation, and Crumbsuckers. So, most of my time is split between my music and family life. I’m sure I’ll always write and play music in some way, shape or form, even when and if I quit doing it professionally. For income, I’m not as reliant on my music as I was in the early days. During the course of my career, I managed to buy some income properties because I knew that the gravy train could come to a screeching halt at any given moment. Suddenly, I wasn’t a slave to the music business anymore, and I could accept or reject anything in my path. True liberation, sort of.

blank

After more than 20 years or career, what’s the best Pro-Pain moment for you?

The 20 Year milestone was probably my proudest moment in the band, but it was also bittersweet because of Tom’s departure. I salute any band who can say that they’ve been together for more than 20 years! It’s a long time, and a hard road… but as they say, it makes the man.

blank

What’s your favorite bands at the moment?

Animals As Leaders, Melechesh, Voivod, Bring me the Horizon, Lionheart, Taped, Rise of the Northstar, Ghost, Behemoth… to name a few.

blank

How you see the world we live in these days?

Pretty much the same as always. I’ve seen a lot of changes on the sociopolitical landscape over the years, but most have unfortunately been for the worse.

blank

The Obama’s years are almost over. Do you feel he did a great job?

I can’t say that he’s done a better or worse job than any of his predecessors, so I would say he’s been pretty much « par for the course ».

blank

How would you react if Donald Trump is elected president?

I would be shocked because it seems that he’s being used strictly as a political steering mechanism or wedge. I don’t see any validity to his attempts at running for office.

blank

Do you guys have plans to come in Montreal, Canada soon?

No immediate plans, but we would love to return sometime in the not too distant future! Until then, look for our new album « Voice Of Rebellion » (SPV / Steamhammer). It’s available NOW at all major retail record stores. Thank you for this interview!

\m/ Gary Meskil \m/

blank

Voice of Rebellion is available on iTunes

unnamed (3)

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s