EXCLUSIF – Un douanier canadien qui n’aime pas le metal est sous enquête

douanier-canada

Lacolle — Le FBI, La Facture, Les Sceptiques du Québec, la CIA, l’office de la protection du consommateur et la GRC enquêtent conjointement sur les agissements d’un douanier canadien qui aurait volontairement refusé plus de 200 groupes heavy metal sur une période de plus de 20 ans. Il aurait notamment effectué un nombre record de fouilles anales sur des bassistes. Une situation inquiétante selon les grands experts intérerrogés.

« C’est un grand jour pour les admirateurs de musique rock and roll ! », estime Paul Jackson, un commandant de l’escouade spéciale de la GRC nommée SERPENTS OF THE LIGHT en l’honneur du groupe floridien DEICIDE. « À partir de maintenant, les gens pourront recommencer à acheter des billets sans vivre le stress d’une éventuelle annulation. Moi-même, j’ai manqué quelques bons orchestres depuis 1992. Les derniers en liste étant Whitechapel et Fit for an Autopsy à Régina en 2014 », a-t-il dit.

Interrogé à savoir si le douanier avait des motifs raisonnables d’agir ainsi, M. Jackson répond avec précision. « Le suspect dans cette affaire semble avoir été intimidé par des rockers et des barbus dans sa jeunesse. Il aurait voulu se venger », martèle-t-il. Selon une source très proche du dossier, le suspect serait aussi aux prises avec un trouble obsessionnel compulsif. Il aurait une peur bleue de la contamination, par la saleté, les microbes, la maladie ou les excréments.

Selon les informations obtenues par Boulevard Brutal, le suspect dans cette affaire aurait aussi une aversion pour le cuir, les cheveux et les jeans serrés. Le commandant responsable de l’enquête n’a pas voulu confirmer ces informations. « J’ai de la misère à croire qu’un individu puisse détester autant de belles choses. Même nous au bureau, nous acceptons ces stéréotypes! », se désole M. Jackson.

Au moment d’écrire ces lignes, il est impossible de dire si le douanier sera encore en poste quand les groupes commenceront à traverser au Canada pour jouer au désormais célèbre festival Heavy Montréal.

There is one comment

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s