Le Best Ov 2014 de Bruno Georget

bestov2014

Cette année j’ai essayé pas mal de stock. Du commercial à l’underground. Mon Best Ov est constitué d’un peu des deux, une bonne balance. Je pourrais dire que ça été pour moi une année très Death et Black Metal. Ça été très difficile de concocter ça ce p’tit top 10, car du bon stock, y’en a eu. J’espère vous faire découvrir quelques bands — ça sert à ça Boulevard Brutal! Ah pis chu vraiment désolé, l’dernier Mr. Big est pas là. Ben oui j’sais ben…

Bloodshot-Dawn-Demons-artwork1

#10 Bloodshot Dawn – Demons

(Indépendant)

Ça fait longtemps que j’ai pas entendu un bon album de Melodic Death Metal. À mon goût j’parle. J’suis un gars difficile au niveau de la voix et c’est pourquoi un groupe qui se retrouve dans toutes les rétrospectives de fin d’année ne se trouve pas dans la mienne. Bref, Bloodshot Dawn roule du début à la fin et tout est top niveau production. D’excellentes compos très agressives. Cet album-là ne doit pas passer inaperçu en 2014, c’est une puissante surprise.

Mes meilleures tracks : Smoke and Mirrors, Unified, The Image Faded

bestovseparateur3

SOM 343-Ghost Brigade-1500X1500px-300dpi-RGB

#9 Ghost Brigade – IV: One With The Storm

(Season of Mist)

Un album que je n’ai pas aimé à première écoute! C’est Steve Dallaire, notre Grindcardo favori qui en avait fait la critique sur le site et m’a donné le goût. Je classifierais le band comme du Death Metal Tragico Romantique. Même si la première pièce est tout ce qu’il y a de plus death, la suite est un album varié pour les oreilles, tragique et triste — bon mélange de death et de rock. L’album s’appelle One With The Storm et c’est vrai, il ressemble à un orage — imprévisible, beau, mais brutal. La trame sonore parfaite pour tes journées sombres.

Mes meilleures tracks : Electra Complex, Wretched Blues, The Knife

bestovseparateur3

The-Hell-Groovehammer-album-art

#8 The Hell – Groovehammer

(Prosthetic Records)

Cette année si tu m’as vu dans la rue avec mes écouteurs et un gros sourire dans face, c’est à cause de The Hell. À première vue on pourrait penser que The Hell est un autre esti d’band générique à la Attila. En fait The Hell parodie tout ce qui se fait sur la scène hardcore. Des thèmes abordés au look de leurs vidéos. J’adore leur cynisme, mais c’est pas tout — la musique est excellente! Normalement un band comme ça tu écoutes parce que tu trouves ça drôle. C’est drôle, mais au-delà de ça y’a des riffs hyper accrocheurs, une pesanteur indéniable. Un mix de genres que je n’avais pas encore entendu (guitare tunée djent, rythme hardcore, voix garrochées, paroles ridicules et passages southern rock). Si Beastie Boys était un band métal au lancement de Licensed To Ill, Groovehammer aurait été l’album.

Mes meilleures tracks : Bangers & Mosh, Groovehammer, Check This Out

bestovseparateur3

Bloodbath-GrandMorbidFuneralLarge

#7 Bloodbath – Grand Morbid Funeral

(Peaceville Records)

Il n’a pas été facile pour moi celui-là. J’écoute Bloodbath depuis un bon boutte, gros fan. The Fathomless Mastery est possiblement mon meilleur album Death de tous les temps. Pas rien. Donc un changement de chanteur pour la formation est un changement majeur pour moi. Mikael Åkerfeldt a toute une voix, ma préférée dans le death. Nick Holmes par contre, fait une solide job. Tout sonne plus crasseux en fait vu son timbre de voix rouillé. J’ai pris du temps à apprécier Grand Morbid, mais c’est maintenant chose du passé. L’essence de Bloodbath y est, on sent plus le son du premier album, un retour aux sources, ce qui n’est pas mauvais. Du pur death, simple, agressif, sale. Pour moi Holmes est à son meilleur sur les pièces plus lentes.

Mes meilleures tracks : Grand Morbid Funeral, Anne, Famine of God’s Word

bestovseparateur3

12 Jacket (3mm Spine) [GDOB-30H3-007}

#6 Abysmal Dawn – Obsolescence

(Relapse Records)

Y’a tellement de bonnes tounes sur Obsolescence qu’il est difficile pour moi d’en choisir une en particulier. Sans tomber des les clichés, les gars d’Abysmal Dawn sont créatifs et offrent un death bien balancé. Tout ici est concocté au niveau expert. Ça parait que les gars en sont à leur 4e album. C’est l’album que j’écoute dès que j’ai besoin de bouger. J’vous assure que vous ne pourrez pas rester indifférents à un album aussi solide en termes de Death.

Mes meilleures tracks : Inanimate, Human Obsolescence, Be My Demons

bestovseparateur3

148703_10152370880692672_2956376218533960054_n

#5 Slipknot – .5: The Gray Chapter

(Roadrunner Records)

All Hope Is Gone est un album qui m’a énormément déçu. J’lisais partout à quel point sans Jordison et Gray, Slipknot était voué à l’échec. Fuck non. The Gray Chapter est un des meilleurs albums de la formation. Le décès de Gray y a joué pour beaucoup et on l’entend tout le long. Le band était devenu un peu soft avec le temps pour être honnête. On sent sur cet album toute la haine, la tristesse et la violence qui a formé les meilleures tounes du band depuis sa création. Musicalement, le travail est phénoménal — des riffs aux drums (Jay Weinberg n’a rien à envier à Jordison). Côté voix, on revient à la hargne, la folie et tout le côté crasseux de Taylor. J’me souviens qu’à l’époque d’Iowa, on sentait qu’il allait vomir après avoir fait sa track de voix et c’est le même feeling sur .5. Un retour aux sources, mais aussi, une couple de nouvelles sonorités qui font beaucoup de bien à un band qui en avait grandement besoin.

Mes meilleures tracks : Lech, Custer, Sarcastrophe

bestovseparateur3

10505441_786988337999106_3803279932948771856_n

#4 Dark Fortress – Venereal Dawn

(Century Media)

Un autre excellent album proposé par mon collègue Steve Dallaire sur ce site. Savant mélange de Death et de Black Metal en passant par plusieurs sonorités. Un album varié et toujours ténébreux. Dark Fortress ose énormément sur Venereal Dawn et va à des endroits que je n’aurais pas pensé entendre sur un album Black. L’album m’a fait le même effet qu’Assassins de Nachtmystium. Avec toute la musique qui sort, faut oser par moments et ça peut payer. De la première pièce titre épique à la toute dernière note, c’est un voyage métallique que tout metalhead devrait expérimenter. Puis là je ne dis pas expérimenter dans le sens négatif. Au contraire. Y’a juste rien comme Venereal Dawn, c’est un chef-d’oeuvre à part, mais aussi tout un tour de force pour Dark Fortress. On a affaire ici à des virtuoses qui vont au-delà de la maitrise d’un instrument, ce qui en sort nous accroche, sans jamais nous laisser. Même après avoir pesé sur stop.

Mes meilleures tracks : Venereal Dawn, I Am The Jigsaw Of A Mad God, Luciform

bestovseparateur3

Whitechapel-Our-Endless-War

#3 Whitechapel – Our Endless War

(Metal Blade Records)

J’peux juste pu arrêter de l’écouter. Non, Whitechapel n’a pas réussi à surpasser l’excellent album éponyme, mais on n’est pas loin. The Saw Is The Law devrait devenir le thème des metalheads. Quelle compo. Puis c’est une des multiples pièces qui nous arrachent la face durant l’album. Car c’est tout ce qu’il fait cet album. Aucun moment de répit. Sur la pochette on peut voir un tas de débris avec un drapeau du band. C’est un peu ce qui arrive après avoir écouté l’album — il détruit tout sur son passage. Phil Bozeman s’améliore d’album en album côté voix et il m’a prouvé cet été que ça n’est pas de la frime modifiée en studio. Le gars a une voix incroyable. Je ne suis pas un gars qui tripe côté solos, mais Our Endless War en comporte quelques-un et ils sont très efficaces à défaut d’être longs. Je ne comprends pas que ce band ne fasse pas tête d’affiche durant les festivals. Il mérite toute votre attention.

Mes meilleures tracks : The Saw Is The Law, Mono, Our Endless War

bestovseparateur3

Decapitated_-_Blood_Mantra

#2 Decapitated – Blood Mantra

(Nuclear Blast Records)

C’est simple. J’ai jamais aimé le band Decapitated. Un band qui s’est réinventé avec les années à cause du décès de son mythique drummer Vitek et le départ du chanteur Covan, maintenant handicapé dû à un accident. J’ai énormément de respect pour ce qu’ils ont fait dans le passé, ça n’est juste pas mon style. L’album Carnival Is Forever n’était pas non plus encore ce que je recherchais. C’est avec Blood Mantra que le band a trouvé la sonorité la plus efficace. Cet album est tellement brutal et intense, je n’ai jamais arrêté de l’écouter depuis son achat. Il est parfait. Je n’ai absolument rien de mal à dire sur les tracks. Plusieurs diront que c’est un album trop simple, moi je dirai que c’est bien apprécié. Ça marche. Je crois qu’il faut laisser le passé derrière nous et regarder de l’avant — avec cet album, Decapitated sera roi dans les festivals. Headbanging garanti.

Mes meilleures tracks : The Blasphemous Psalm to the Dummy God Creation, Blood Mantra, Blindness

bestovseparateur3

wpid-storagesdcard0musicbehemoth-the-satanistthe-satanist

#1 Behemoth – The Satanist

(Metal Blade Records)

Je ne suis pas le seul. The Satanist est un succès. Avec raison. Behemoth est sorti de son moule pour créer quelque chose d’original et réfléchi. Le cancer de Nergal l’a définitivement changé. Toutes les compositions sur The Satanist sont originales et propulsent le Black Métal à l’avant, le font évoluer. Puis tout ça sans jamais devenir pré formaté et froid. La richesse des pièces et des arrangements dépassent tout ce qu’on a entendu du band jusqu’à maintenant. C’est un album grandiose qui illustre très bien la grande messe macabre que Nergal tente tant bien que mal de nous faire vivre à travers son univers visuel. Un album concept qui reste brutal et sans merci jusqu’à la fin. La musique respire durant l’album, chose qui n’était pas tant le cas durant les opus précédents. Plus de subtilités, d’arrangements, d’instruments, de voix sans dénaturer le son initial de Behemoth. Le band a créé son chef-d’oeuvre. Si jamais c’est le dernier, comme Nergal aime le proposer, ils partiront la tête haute puisqu’il sera d’après moi, impossible à dépasser.

Mes meilleures tracks : Blow Your Trumpets Gabriel, The Satanist, In The Absence Ov Light

bestovseparateur3

Mentions spéciales

Allagaeon – Elements of the Infinite

Sidious – Revealed in profane splendor

Vita Imana – Oceanidae

Triptykon – Melana Chasmata

Nader Sadek – The Malefic Chapter III

 

There is one comment

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s