Critique de For All That Is Damned to Vanish – Portal

Portal-For-All-That-Is-Damned-to-Vanish

Vic Records
Par Evans Brouillette

Portal…? C’est pas le nom d’un jeu vidéo ça? Si c’est la première chose que tu t’es dite en voyant le titre de la critique, probablement que tu vas être déçu de lire ce qui suit. Eh bien non, Portal est un band suédois de melodic death metal. La Suède a une place de choix dans mon cœur quand il question de groupe métal. Ces gars-là n’en font pas exception. Ils font peut-être dans le mélodique, mais mettons que nous sommes très loin du genre de Scar Symmetry. Le band a vu le jour en 1996, a sorti un démo en ’98 et For All That Is Damned to Vanish est leur deuxième « album complet ». Celui-ci a clairement des influences black metal. Le son du drum nous ramène par moments dans les premiers albums de Gorgoroth. Un son sec et un peu dirty bien frappé des peaux des tambours et un double bass drum efficace bien utilisé. Même si la batterie va d’une bonne cadence, la guitare et la basse ralentissent légèrement le rythme des chansons, de sorte que nous ne sommes pas essoufflés en écoutant les différentes pièces. Des riffs et des solos rapides et poignants qui nous accrochent malgré le niveau technique modéré. Leur musique flotte dans une ambiance dark et lourde bien contrôlée. Les voix nous font bien planer dans cette atmosphère un peu malsaine. J’ai adoré l’album, il s’écoute très bien, de plus que la brutalité qui en sort a un petit quelque chose de différent. Portal fait honneur à la Suède!

Cote : 8,2/10

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s