Critique de Through The Never – Metallica

mttn-dvd-cover

Metallica est capable du meilleur comme du pire. Si tu as vu la prestation du groupe avec le pianiste Lang Lang la semaine dernière au Grammys, tu sais de quoi je parle. Alors à quoi s’attendre du film Through The Never? Est-ce que c’est aussi mauvais que Kiss Meets The Phantom Of The Park? Non. Au contaire, c’est un film intéressant avec ses défauts et ses qualités.

C’était pourtant inquiétant. Quand on demandait à Lars Ulrich d’expliquer le film aux médias, il en était incapable. Je dois t’avouer que je ne suis pas meilleur que lui pour le décrire. En fait, Through The Never est comme un long vidéoclip. Je vais essayer de te le résumer du mieux que je peux… Un jeune homme qui semble travailler pour le groupe est appelé à aller porter de l’essence pour un camion du groupe en panne à l’extérieur de l’aréna où Metallica se produit en spectacle. Le kid part donc à la recherche du camion armé d’une canisse d’essence. Tout à coup la ville tourne sans dessus dessous, et une gang de gros méchants se mette à poursuivre le garçon (interprété par Dane DeHaan) parce qu’il a lancé une brique à la tête du plus méchant du tas. Quand le jeune finit par trouver le camion, il découvre à l’intérieur un mystérieux sac et à chaque fois qu’il regarde dedans, il capote… Ouais, c’est pas mal ce que j’ai compris en tout cas.

Les scènes d’action et de violence sont entrecoupées par la prestation de Metallica sur une scène époustouflante. La formation y interprète ses plus gros succès, le setlist est pas mal. Question: Pourquoi Fuel? Veux-tu ben me dire pourquoi Metallica tient toujours à jouer cet osti de toune là? À part cette dernière et Nothing Else Matters, le reste est impeccable et visuellement, Through The Never est un bijou. Les scènes live sont captées de manière hallucinante, on y a mis le paquet. La statue qui se détruit pendant And Justice For All, l’immense chaise électrique pendant Ride The Lightning, les croix qui sortent du plancher pendant Master Of Puppets, bref, c’est fou raide.

Mais comme je disais plus tôt, ce n’est ni un film, ni un show. Alors c’est difficile d’embarquer dans la portion «film». Si tu mettais toutes les scènes bout à bout, t’en aurais pour pas plus que quinze minutes au maximum. Alors tu ne développes pas grand chose dans un tel format, et faut l’avouer, ça ne tient pas vraiment debout comme récit. Et il y a quelques scènes qui sont bien enduites de fromage, entre autres celle où on voir Robert Trujillo jouer de la basse en position crabe tout seul dans sa loge… Heureusement, la prestation de Metallica sauve les meubles, ce qui rend l’écoute de Through The Never somme toute agréable. Évidemment, il y a des overdubs. Quand tu vois Lars jouer en arrière-plan, il fesse sur des cymbales qui ne font pas de bruit, genre…

Pour ce qui est du titre du film, la chanson tirée du Black Album n’a rien à voir en tant que tel, on ne l’entend pas même une seule fois en background. Donc ça aurait pu s’appeler Ain’t My Bitch ou The Unforgiven 2 pis ça n’aurait pas fait de différence. Et qu’est-ce qu’il y a dans ce foutu sac? Aucune idée, mais j’ai des suppositions: Le démo de The Unforgiven 4? Des factures impayées du Orion Festival? La tête de Dave Mustaine? Les tracks de bass de Jason Newsted pour l’album And Justice For All? Si tu as des idées, tu peux me les proposer quand tu veux…

En bout de ligne, même si on ne comprend pas vraiment ce que représente Through The Never, ça demeure un film divertissant qui s’adresse seulement au fans de Metallica et personne d’autres.

Cote de Steve: 8 Lang Lang sur 10

https://twitter.com/stevedallaire

There are 2 comments

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s