Le BestOv 2013 de Vincent Charron

header2013bestov_vincent

L’année achève, c’est le moment où Johan Hegg de Amon Amarth se déguise en Père Noël pour faire plaisir à sa famille et où t’as plus une cenne pour t’acheter des albums. C’est aussi le moment où Boulevard Brutal fait son Best Ov et je tiens à les remercier de m’inviter sur le blog pour l’occasion.

Donc, ma sélection pour l’année 2013 est la suivante et il n’y a pas d’ordre particulier. Oui, y’a des albums géniaux qui n’y figurent pas, comme celui de Carcass ou encore le génialissime Gorguts. C’est normal, j’ai voulu faire un peu de place pour certains bands moins connus ou qui m’ont surpris cette année.

 

bov_suffocation

Suffocation- Pinnacle of Bedlam

Bon, celui-là c’est pas une surprise. Le band est toujours aussi consistant, des beaux riffs techniques puis la voix de Frank Mullen qui me rappelle ma grand-mère qui me chantait des berceuses quand j’étais jeune pis que j’tripais sur les Backstreet Boys. Ok, la dernière partie n’est pas vraie. Plus sérieusement, ils nous servent ici un album très brutal et avec beaucoup d’énergie. Pour moi, c’est l’un de leurs meilleurs albums et l’un des meilleurs de l’année. J’suis vraiment accroché à la chanson Sullen Days que je vous recommande pour vous faire une idée si vous ne les connaissez pas.

Pour les fans de : Dying Fetus, Decrepit Birth, Immolation

 

bov_theocean

The Ocean- Pelagial

Le concept est simple : Pelagial c’est un voyage au fond des mers et j’ai rarement vu un album s’en tenir à son concept aussi fortement que celui-là. Pis en plus les gars sont assez sympathiques pour nous offrir l’album en version instrumentale ET en une version avec le chanteur. Parle-moi de ça, l’esprit des Fêtes pis du partage. J’ai tellement aimé cet album-là que j’suis allé m’acheter un aquarium pis des p’tits poissons rouges après.

Pour les fans de : Isis, Neurosis et Mastodon

 

bov_blackdahlia

The Black Dahlia Murder- Everblack

Mea culpa, avant 2013 je faisais partie de ceux qui avaient entendu parler du band sans jamais s’y être intéressé plus que ça, ne connaissant que 2 ou 3 chansons. Comme à peu près tout le monde sauf ta tante Jeanne pis ton oncle Raymond, je suis allé voir Evil Dead au cinéma et c’est quelques jours plus tard que j’ai découvert le titre Raped in Hatred by Vines of Thorn qui parle d’un moment fort du film. C’en fut assez pour m’intéresser à l’album et l’écouter en boucle.

Pour les fans de : At the Gates, Job for a Cowboy, Arsis

 

bov_ovid

Ovid’s Withering- Scryers of the Ibis

Quand je parle d’albums qui m’ont surpris cette année celui-là en est un. Les gars de Ovid’s Withering nous arrivent avec un premier album prometteur pour ce qui est de la suite des choses. S’ils sont de passage à Montréal, j’m’arrangerai très certainement pour aller les voir. Leur son a quelque chose de théâtral, le côté symphonique que l’on retrouve sur la majorité des chansons me plait énormément.

Pour les fans de : Fit for an Autopsy, Fallujah, Abiotic

 

bov_deicide

Deicide- In the Minds of Evil

Je n’avais pas particulièrement aimé les deux derniers albums, Till Death Do Us Part (2008) et To Hell with God (2011). À vrai dire, depuis le départ des frères Hoffman, les albums de Deicide ne m’interpellaient plus autant. Par contre, avec In the Minds of Evil, je suis à nouveau séduit. C’est exactement l’album que les fans de Deicide déçus durant les dernières années attendaient et pour cela il se mérite une place sur mon Best ov 2013. Un son qui se rapproche bien plus de Serpents of the Light, qui reste pour moi le meilleur album sur lequel s’est produit Glen Benton.

Pour les fans de : Cannibal Corpse, Hate Eternal, Morbid Angel

 

bov_rivers

Rivers of Nihil- The Conscious Seed of Light

Je n’avais aucune idée de qui était les gars de Rivers of Nihil avant novembre. Pour moi, ça aurait autant pu être un cover band de ABBA qu’un niveau de Plants vs Zombies. Vous comprenez donc que quand j’ai écouté The Conscious Seed of Light, j’étais extrêmement surpris. Franchement, pour un fan de technical death metal, il n’y a pas vraiment matière à se plaindre. Les gars savent ce qu’ils font et ils le font bien, surtout pour un premier album. Si vous n’avez qu’une seule chanson à écouter pour vous faire une idée ce serait Rain Eater.

Pour les fans de : Meshuggah, Decrepit Birth, Fit for an Autopsy

 

bov_bombus

Bombus- The Poet and The Parrot

Un album que j’ai découvert grâce à l’ami Sebbrutal et je l’en remercie grandement. Cet album a tout ce que tu veux et un son que je n’arrive pas vraiment à comparer à celui d’un autre groupe. Let Her Die est ma pièce préférée, mais aucun des morceaux de l’album n’est un maillon faible. Cet album-là est fort comme George St-Pierre qui lutte avec Popeye sur les épinards pis les sels de bain.

Pour les fans de : Léonard de Vinci, Jules Vernes, Archimède (lire ici: génies)

 

bov_bringmethehorizon

Bring Me The Horizon- Sempiternal

Personnellement, j’ai adoré Sempiternal. Ce n’est pas leur meilleur album, mais leur son a tout de même pas mal évolué. Habituellement, je ne suis pas fan du genre et je ne  sais pas pourquoi, mais BMTH je les aime bien. Shadow Moses est une pièce que j’adore, même si le clip donne mal à tête comme un lendemain de brosse d’étudiant.

Pour les fans de : We Came as Romans, The Devil Wears Prada, Architects.

 

bov_celeste

CELESTE- ANIMALE(S)

Ma découverte de l’année, tout simplement. Un groupe de France qui va t’arracher la face. J’étais tranquillement sur Boulevard Brutal quand j’ai vu une entrevue avec Regarde les hommes tomber et en me renseignant sur eux, j’suis tombé sur CÉLESTE un peu par hasard. La preuve que le hasard fait bien les choses.

Pour les fans de : Amenra, Oathbreaker, Alpinist

 

bov_fitautopsy

Fit for an Autopsy- Hellbound

Fit for an Autopsy nous ont livré cette année un vrai petit trésor avec Hellbound. C’est souvent quelque chose qu’on tend à négliger et ça m’a toujours fait un petit pincement au cœur : les paroles. C’est ce qui m’a marqué, bien que les musiciens du groupe soient excellents. Mention spéciale à la participation de Vincent Bennett du groupe The Acacia Strain sur Children of the Corn Syrup qui est aussi ma chanson préférée de l’album. C’est probablement l’album que je me suis surpris à faire jouer le plus souvent dans les derniers mois et je ne m’en lasse pas. Assurément, je continuerai de l’écouter en 2014 et j’espère faire découvrir le groupe à quelques-uns ici.

Pour les fans de : And Hell Followed With, I Killed Everyone, King Conquer

Suivez-moi sur Twitter

 

 

There are 5 comments

  1. St-Hubert

    YES!! BABYMETAL!! C’EST MALADE!!! J’ai essayé tant bien que mal de convertir Seb mais….Criss que c’est bon!!!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s