Critique de Halo Of Blood – Children Of Bodom

Cover

À part Metallica, si il y a un groupe qui compte beaucoup de détracteurs, c’est bien Children Of Bodom. Après les quatre premiers albums, que certains considèrent comme des classiques, la parution de Are you Dead Yet? en 2005 a eu le même résultat qu’un coup de faucheuse dans le derrière pour plusieurs fans. Fini l’approche néo-classique, COB changeait de cap en optant pour un son plus gras et des rythmiques plus simples. Depuis des années, les amateurs du groupe finlandais réclamaient un retour aux sources. C’est pas toujours évident, tsé. Est-ce que t’aurais encore l’air cool avec ton chandail de WASP que tu portais si fièrement en 1986? Pas certain. Metallica a presque réussi avec Death Magnetic à recréer le son d’antan. Mais encore là, on était loin de Master Of Puppets. Même si Alexi et sa bande refusent d’admettre avoir voulu retourner au son des débuts intentionnellement, on constate fort bien que l’effort sur Halo Of Blood , le huitième album de la formation, allait dans ce sens. Alors, est-ce que ce nouvel opus rencontre enfin l’attente des fans?

Absolument. Si Relentless Reckless Forever se voulait un pas dans la bonne direction, bien dis-toi que Halo Of Blood est plus qu’une faucheuse, c’est une moissonneuse-batteuse. Pourtant l’album commence de façon bien ordinaire. La première pièce, Waste Of Skin, aurait bien pu se retrouver sur Blooddrunk. C’est avec la pièce-titre que l’intensité monte d’un cran. Oui monsieur, y’a des blast beats. Ça faisait longtemps. Sur Transference, on retrouve enfin les fameux duels guitares-claviers. Crisse, on dirait que le claviériste Janne Wirman s’est finalement aperçu qu’il possédait encore une main droite. Et il se laisse aller comme dans le temps. Je n’irais pas jusqu’à dire que ça sonne comme Follow The Reaper, mais c’est proche. Children Of Bodom a réussi à conserver un son moderne tout en s’inspirant des années de gloire.

Il y a quelques surprises aussi sur ce disque dont la première power ballad du groupe intitulée Dead Man’s Hand On You. Pas si surprenant, connaissant l’amour d’Alexi pour le hair métal. Mais capote pas, ça sonne pas comme Bon Jovi pantoute. La voix grave de Laiho sur la chanson n’a rien à voir avec celle des chanteurs avec du spray net dans les cheveux. C’est juste que la toune est lente avec un refrain des plus accrocheur. Je ne sais pas si tu avais remarqué, mais il n’y avait pas de chansons avec le mot Bodom dans son titre sur Relentless Reckless Forever comme le voulait la tradition auparavant. Ça l’air qu’ils avaient juste oublié de le faire. Sur Halo Of Blood, Bodom revient avec l’excellente Bodom Blue Moon (The Second Coming). Encore une fois la lourdeur est mise de côté pour un son clair et harmonieux, le même sur lequel le groupe a bâti sa réputation jadis.

Je ne sais pas si ce sont les récents problèmes de santé de Laiho qui l’ont fouetté, mais le guitariste retrouve ici une vigueur malsaine sur sa guitare. En fait, tout le monde est en feu sur Halo Of Blood. Le sous-estimé batteur Jaska Raatikainen offre la performance de sa carrière et la basse de Henkka Blacksmith est lourde à souhait. Il n’y a pas de moments faibles sur ce disque. Les trois dernières chansons torchent comme c’est pas possible. Pas de changements au niveau des textes, ils sont toujours aussi stupides, mais j’ai toujours trouvé que ça faisait le charme du groupe. C’est juste comique. Children Of Bodom ne s’est jamais pris vraiment au sérieux de toute façon. Si t’es un fan de Bodom, va t’acheter Halo Of Blood tout de suite. Sans hésiter le meilleur album depuis Hate Crew Deathroll. Bodom line (?!), c’est tout un retour aux sources.

8.5 chandails de WASP sur 10

There is one comment

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s