Critique: Dawnbringer – Into the Lair of The Sun God

Dawnbringer-Into The LAir of The Sun God

Profound Lore Records | 2012

Le multi-instrumentiste Chris Black revient à la charge avec un 5e album sous l’enseigne du groupe Dawnbringer. Le musicien et parolier, également membre de Pharaoh, Superchrist et High Spirits poursuit donc dans la même lignée que le précédent Nucleus. En effet, Into the Lair of The Sun God nous ramène tout autant, sinon encore davantage à la glorieuse époque du NWOBHM.

Bien que Black cite notamment l’album Hammerheart de Bathory parmi ses influences, ce sont surtout les groupes comme Iron Maiden, Judas Priest, Diamond Head et Metallica, à la limite, qui nous viennent à l’esprit en écoutant cet album concept. Je dis album concept, car Into the Lair of The Sun God relate en neuf chapitres (chacune des pièces est tout simplement identifiée des nombres de 1 à 9, en chiffres romains) la quête d’un homme qui cherche à anéantir le Dieu Soleil.

Dans le genre, la réalisation s’avère franchement décente. La voix n’est peut-être pas des plus invitantes (on dirait un croisement non désiré entre Lemmy et le chanteur de Foreigner), mais les riffs galopants nous font oublier ce détail assez rapidement. Il ne faudrait surtout pas passer sous silence les nombreuses envolées mélodiques aux guitares, appuyant vigoureusement le texte. En gros, vous ferez virevolter votre crinière à coup sûr lors des pièces II et IV, vous serez prêts à surmonter n’importe quel obstacle avec III en toile de fond, vous aurez cette forte envie d’allumer un briquet lorsque la piste V résonnera à plein volume dans votre salon. Et vous vous risquerez peut-être à tenter quelques savates, à l’abris des regards, tout en jouant de la «air guitar» à l’écoute de VIII.

Si l’impact de cet opus n’a pas la portée d’un Seventh Seven of a Seventh Son, précisons en revanche que Dawnbringer ne pouvait rendre meilleur hommage au Heavy Metal qu’avec ce fameux et épique Into the Lair of The Sun God. C’est déjà énorme!

8/10

//

Vous pouvez entendre l’intégral de l’album ici, mais parions que l’écoute de l’édition vinyle apporte encore plus de plaisir.

About Alexandre Duguay

Rédacteur, intégrateur et développeur web. Autrefois musicien (violoniste et guitariste). Toujours mélomane, cinévore et audiophile. Collectionneur de vinyles, cassettes et VHS.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s