Critique de Quebec Magnetic- Metallica

q_85_g_8_c_n_p__picnewsa_993559

En sachant que la sortie de Quebec Magnetic serait retardée au Québec à cause de je ne sais plus trop quelle raison (tout le monde se relance la balle), je me suis empressé de le commander sur un site internet américain. Selon ma commande, je devais le recevoir seulement qu’entre le 21 décembre et le 4 janvier. J’ai pris mon mal en patience. Surprise, il apparaît dans ma boîte aux lettres mardi le 18 décembre. Très peu (mais très chanceux) parmi vous s’en sont procuré un car 1000 exemplaires seulement ont été distribuées en magasin. J’enfile donc ma tuque du Poulet Frit Kentucky et je cours au dépanneur m’acheter un mix-pack de 15 bières de Noël de Belle Gueule. Ben oui, l’avantage de regarder un concert de Metallica chez soi est que James Hetfield est incapable de te voir à travers ta télévision, donc tu peux prendre de la bière à ta guise. «Yeah-Yeah!!!» comme dirait l’autre.

Il y a deux vedettes sur Quebec Magnetic. Bien sûr il y a Metallica, mais il y a aussi la ville de Québec. Si vous n’avez jamais eu la chance de voir un concert dans cette ville, bien vous manquez quelque chose. Les friands de métal de la capitale sont d’une intensité hors du commun et Metallica le sait trop bien. Tourné durant deux spectacles en deux soirs consécutifs au Colisée en 2009 pendant la fin de semaine de l’Halloween, ce dvd est électrisant. La foule est dedans et le groupe de San Francisco y puise son énergie pour donner une performance à la hauteur de leur réputation.

That was just your life ouvre le bal sur la scène centrale avec des éclairages au laser qui rebondissent sur le crâne dégarni de Lars Ulrich, de toute beauté. Puisque que la prestation se déroulait lors de la tournée Death Magnetic, beaucoup de titres proviennent de cet album et on ne peut s’en plaindre. Ce faisant, aucune pièce de Load, Reload ou St.Anger font partie de la liste des chansons. Un show de Metallica sans Fuel? I’m off to never Nerverland…! D’ailleurs, l’un des moments fort du spectacle est l’interprétation de l’excellente The Judas Kiss, j’avais oublié comme cette toune était puissante. Pour le reste, le choix des chansons est très varié, couvrant une bonne partie du catalogue du groupe.

Certaines critiques disaient qu’il n’y avait pas d’overdubs sur cet enregistrement, détrompez-vous. Pour avoir vu Metallica à maintes reprises, je n’ai jamais vu Lars Ulrich jouer de manière aussi précise sur ses bass drums, particulièrement sur One et Damage Inc. Il y a eu du retouchage sur la trame sonore, pas de doute là-dessus. Je ne crois pas que c’était toutefois une nécessité, ce n’est un secret pour personne qu’Ulrich a quelques failles dans son jeu, on s’est habitué avec le temps et on fait semblant de ne pas le savoir.

C’est Wayne Isham, un collaborateur de longue date du groupe, qui s’occupe de la réalisation et ses prises de vue sont saisissantes. Le gars connait les chansons sur le bout de ses doigts et ses formidables prises de vue nous transportent directement dans l’action. Il s’assure de bien capturer la réaction de la foule qui obéit au doigt et à l’oeil à chaque commandement de James Hetfield et sa troupe. Pour ce qui est du son, la tâche fût confiée à l’ingénieur du son sur Death Magnetic, Greg Fidelman. Si vous avez la chance d’avoir un système 5.1 à la maison, vous serez ravi. Le son est bien défini (crisse, on entend la basse à Trujillo!) et à un volume élevé, donne franchement l’impression d’y être physiquement. Je me suis tellement fait prendre au jeu qu’à la fin du visionnement, j’étais debout dans mon sous-sol à essayer d’attraper une baguette de Lars Ulrich devant les yeux horrifiés de l’épouse… Ça fesse la Belle Gueule Brassin des Fêtes!!

Seul bémol, on ne peut éviter Nothing Else Matters et Enter Sandman. Dans un sens c’est correct, ça m’a permis d’aller faire un tour à la salle de bain pour vider mon bocal d’eau tout en prenant bien mon temps. What don’t kill ya make ya more strong

Cote de Steve: 13 bouteilles vides de Brassin des Fêtes de Belle Gueule sur 15

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s