L’autre jour REVOCATION était à Montréal

Quoi de mieux qu’un fan de Boulevard Brutal pour vous faire la critique du show. Merci Fred St-Louis. Pendant que tu étais au show, j’écoutais Occupation Double en reprise. Eille, y’a des belles petites femmes dans ce show-là!

************************************************************

Revocation aux Foufs le 14 novembre

Revocation était aux Foufs mercredi soir avec un paquet d’autres bands Screamo…

Ah les foufounes… J’en ai passé des veillées là-bas, il y a 15 ans…  Cette place-là est vraiment quelque chose, la bière est bonne, le monde est beau, les serveuses sont humaines et… les toilettes. Non, mais, vous connaissez combien de place où on ne voit pas la couleur des murs tellement il y a de collants et de graffitis. Les toilettes sont compartimentées et sectionnées par des grilles et surtout, il y a une tablette pour mettre ta bière au-dessus des urinoirs au lieu de regarder une annonce de Volkswagen qui dit : « La Puissance est entre vos mains ».

Bon le show maintenant. Il y a 4 groupes Screamo avant Revocation. Ça va être long… Selon moi, le plus gros problème du Screamo, c’est le chanteur. Quand j’écoute ces gars-là crier, tout ce que j’entends c’est quelqu’un qui veut être brutal sans être capable de chanter. Il n’y a aucune mélodie vocale, aucun rythme, aucune musique dans cette voix-là. Ils font juste gueuler aigus, that’s it. Des gars comme Maurizio de Kataklysm ou Johan Hegg d’Amon Amarth savent chanter pis ils sont brutaux à l’os. Moi et le Screamo, ça ne marche pas, mais bon c’est moi. Ça ne m’empêche d’apprécier la musique quand elle est bonne.

Les deux premiers bands… je crois que le premier s’appelait Exalt. Et puis le deuxième, je ne m’en souviens plus. Bien honnêtement, la seule raison pour laquelle j’aurais voulu m’en rappeler, c’est juste pour être sûr de ne plus jamais écouter ça de ma vie. Dans les deux cas, c’était 5 gars qui ne jouaient pas ensemble et qui n’avaient aucune harmonie musicale. Pendant la presque totalité de leur show, les 4 gars en avant étaient tout le temps de dos en train de regarder leur drummer. C’était tout croche, on n’entendait rien, cacophonie totale avec un gars qui crie. Je n’ai même pas entendu un riff. Ça part mal, mais la bière est bonne.

Le troisième acte, Forbidden Sin. Un groupe de Montréal qui a eu un certain succès au dernier Battle of the Band. Moi j’ai bien aimé. Les gars sonnent vraiment bien, les jeux de guitares sont solides et les riffs roulent et se tiennent bien. Les deux guitaristes sont clairement influencés par le Thrash Metal. En plus, ils sont vraiment jeunes (moi je soupçonne le bassiste et un des deux guitaristes d’être en dessous de l’âge légal de boire),   ils vont continuer de s’améliorer. Je ne serais pas surpris que ça finisse pas lever ce band là, ils sont bons. Bien que les quelques 100 personnes qui étaient là semblaient apprécier la musique sans toutefois se défoncer, Spiderman et Capitaine America se faisaient aller dans le mosh pit et le chantait descendait régulièrement les rejoindre pour se faire du fun. La seule chose que j’ai trouvé vraiment plate, c’est justement le chanteur. Il s’adressait toujours à la foule en anglais – il est peut-être anglophone, mais il parle très bien français. Come on man, t’es à Montréal ostie, parle-nous en français bordel.

Ensuite arrive Ken Mode… On a écouté une toune et puis on est descendu boire de la Moosehead en bas. Ça dit tout. Juste de même, notre table en bas était décorée avec la pochette d’Effegy of the Forgotten de Suffocation. C’est juste aux Foufs qu’on trouve ça, même le Backstreet dans le temps n’avait pas ça.

Le dernier groupe avant Revocation, A Life Once Lost arrive. J’ai écouté un peu leur stock sur le web avant le show parce que je ne les connaissais pas du tout. Je n’étais pas tellement convaincu, en fait je trouvais ça vraiment mauvais. Si vous lisez les commentaires des abonnés YouTube sur le lyric vidéo de la chanson Madness Is God, vous verrez que je ne suis pas le seul. Ah pis en passant, le vidéo est vraiment poche…

Tout compte fait, tout est en place, j’étais prêt à redescendre en bas pour continuer à boire de la bière pendant qu’ils jouent leur set. Mais des fois on a des surprises quand c’est live, alors j’ai attendu un peu. Visiblement, j’ai bien fait parce que je n’ai pas trouvé ça mauvais du tout. Je n’ai pas tripé comme un fou, mais il y avait un petit quelque chose d’intéressant. Bon, le drummer était aussi poche, mais le lead guitare avait vraiment un petit quelque chose que je n’avais pas décelé en ligne. Il est pas mal différent de ce qu’on est habitué de retrouver dans un groupe métal. C’est une espèce de hippie du métal qui joue comme s’il était sur un trip d’acide en train d’interpréter des tounes de Pink Floyd quand ils ont tourné Live à Pompéi. La voix du chanteur était un peu en sourdine, en fait on entendait pas mal juste le son hippie métal du guitariste. Il était vraiment dans sa bulle le gars, il jouissait. Il est probablement venu dans son pantalon rouge au moins 5 fois pendant des pulls de 5 secondes.

Finalement, le grand moment de la soirée, Revocation arrive bientôt. J’adore ce groupe, ça va être malade, j’ai hâte que ça commence. Ces gars-là devraient se trouver un appartement à Montréal. Ça fait 4 fois qu’ils viennent depuis le mois de février dernier. La première fois que j’ai vu ces gars-là live c’était justement en février avec Children of Bodom et Eluveitie, j’ai vraiment tripé. J’en  écoute régulièrement depuis ce temps-là; dans le char, en travaillant, dans la douche, pendant que je raconte une histoire à ma fille avant son dodo, pendant le souper du club social de la villa des tilleuls – tous les moments sont bons. Ça y est, ça commence. Ils ouvrent avec Conjuring the Cataclysm, WOW, ça sonne, c’est clean, c’est rapide, c’est brutal, c’est hallucinant, l’intro est parfaite pis ça part. La tête, les bras, les jambes vont au rythme de la musique qui commence. Je capote, une des meilleures tounes du groupe. Ces gars-là sont tight sur les albums et Live, c’est malade. Ils manient leurs guitares comme si de rien n’était; ça a tellement l’air facile quand on les regarde jouer. David Davidson au chant est complètement fou. Il tire, c’est malade. Pis en plus il fait des faces; moi les musiciens qui font des faces j’aime ça – un peu comme Brett Hinds de Mastodon. Les muscles du visage se font aller quand il chante et quand il joue. Les yeux roulent, s’ouvrent et se ferment, les sourcils montent et descendent chacun leur tour, etc.  Phil Dubois à la batterie est vraiment fort; une vraie mitraillette. Ce gars-là doit jouer avec un AK-47. Il est tight, il est rapide, ses combinaisons sont hallucinantes. Une foule de 100 – 150 personnes éprises et conquises dès la première note, la performance était sans faille. En plus, pour couronner le tout, il y avait des copies de l’EP Teratogenesis à la tonne gratuite à donner à tout le monde. Si tu ne l’as pas encore, il est gratuit. Qu’est-ce que tu attends ?  http://www.metalinjection.net/av/download-revocations-teratogenesis-ep-for-free-right-now Aussi, quand tu achetais un t-shirt, il te donnait un 2e t-shirt gratis. En tout cas, c’est ce que le gars m’a dit.    Eux autres ils l’ont l’affaire; déjà des cadeaux, Noël arrive. Ils nous offert un beau mélange de chansons dont (ce n’est pas le setlist au complet et elles ne sont pas dans l’ordre) :

  • Conjuring the Cataclysm
  • No Funeral
  • Dismantle the dictator
  • Reanimaniac
  • Maniacally Unleashed
  • The Grip Tightens
  • Across Forest and Fjords
  • Bound by Desire

Avez-vous vu le clip de The Grip Tightens?

Un chef d’œuvre de février dernier

Le gars de Montreal Metal Shows était là, surveillez son channel YouTube. Il va sûrement en rajouter une coupe d’ici quelque jour.

http://www.youtube.com/user/MontrealMetalShows

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s