Critique de In Harmonic Entropy – Karnak Seti

Karnak Seti est un band provenant de l’Espagne mais à les entendre, on pourrait croire qu’ils viennent de Gothenburg en Suède. En fait, je crois que Karnak Seti veut dire en français «nous sommes des disciples de In Flames et Dark Tranquility». J’étais prêt à totalement détruire In Harmonic Entropy à ma première écoute justement à cause de son manque d’identité, il est impossible de croire que leur son est involontaire, c’est beaucoup trop évident. Je m’enlignais sérieusement pour un 2 ou 3 sur 10 comme cote. Je n’ai jamais vraiment eu de respect pour les «copycats» et le trip Gothenburg a fait son temps tant qu’à moi…

Mais tel un enfant d’école, je me suis fait prendre au jeu avec les écoutes subséquentes. In Harmonic Entropy est bourré de tounes qui s’imprègnent dans la tête. C’est du death métal TRÈS mélodique, un peu plus et ça pourrait jouer le matin entre deux jokes racistes à la radio NRJ de Saguenay. Si vous êtes en manque de musique qui sonne comme Colony et Clayman de In Flames, ou encore Damage Done de Dark Tranquility, ceci s’adresse à vous. Et comme ces 2 groupes suédois n’arrivent plus à recréer la magie d’antan depuis déjà quelques années, Karnak Seti s’avère donc un choix judicieux.

Pour un album réalisé par le groupe lui-même, le résultat est vraiment impressionnant. Les guitares sont tranchantes et hyper énergétiques (prenez le temps d’écouter la pièce Among The Sleepless, vous comprendrez) , le drum sonne fou raide et les claviers sont juste assez en arrière-plan pour ne pas nous tomber sur les nerfs. Je n’ai pas eu la chance d’entendre le premier album, cependant ils ont maintenant un nouveau chanteur du nom de Luis Erre qui fait vraiment une bonne job. Il possède un registre très varié passant d’un chant clair au gros cris bestiaux toujours en s’adaptant subtilement aux variations de la musique. Et crisse que ça fait du bien d’entendre du métal bien joué. Le travail des guitaristes est ce qui fait vraiment la force de Karnak Seti, toutes les mélodies reposent sur leurs épaules et ils ne tombent pas dans le panneau d’en beurrer trop épais, le résultat étant vraiment efficace et accrocheur sur chacune des neufs chansons.

Mais reste que Karnak Seti devra un jour trouver sa propre identité. Les gars savent comment écrire de la bonne musique, ils sont de toute évidence très à l’aise en studio, mais ce son là va finir par leur nuire un jour ou l’autre. Ça marche pour le moment mais pour le futur, comme dirait François Legault, on verra. Il y a quand même Stranded By Existence et Collateral Dreams qui se démarquent en fin d’album de part la longueur des chansons et leurs complexités instrumentales, il est vraiment à souhaiter que le groupe poursuive dans cette veine. Sans être un achat essentiel, In Harmonic Entropy est divertissant et malgré tout 100 fois plus intègre que n’importe lequel cochonnerie que peut nous proposer Five Flavor Fruit Punch.

Cote de Steve Brutal: 7.5 punch aux fruits cinq saveurs sur 10

There are 6 comments

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s