Le BEST OV 2010 de Boulevard Brutal, dernière partie

Voici la dernière partie de notre Best Ov 2010! Aujourd’hui nous vous présentons les meilleurs albums de 2010!

Les juges:

SEB & WILL
Misery Index – Heirs To Thievery

Seb : J’ai vraiment eu de la misère à déterminer un gagnant pour cette catégorie. Il y a eu plusieurs bons albums de death metal. J’y vais donc avec Misery Index. La puissance, la rapidité et le côté catchy de leurs compositions m’impressionnent toujours. Tout fonctionne à merveille. C’est un album assez court, mais tellement efficace!

Will : J’ai malheureusement cessé de suivre activement l’actualité Death en 2010. Par contre, je crois que c’est l’album qui m’a le plus accroché et leur concert avec Dying Fetus était excellent.

BURN
The Wretched End – Ominous

Seb m’a envoyé cet album vers la fin de l’année et il ne quitte pas mon playlist depuis ce temps. Du death avec autant d’ambiance c’est dur à trouver. C’est un album technique et complexe, mais il grandit sur nous après quelques écoutes seulement.

RÉMI
Hate – Erebos

SEB
After The Burial – In Dreams

Étonnamment, j’aime écouter cet album. Le style metalcore n’est pas ma tasse de thé par les temps qui courent, mais In Dreams m’a vraiment surpris. Il me fait penser à Alive of Just Breathing de Killswitch Engage. C’est différent musicalement, mais j’y retrouve un peu la même hargne.

BURN
Widow Sunday – In These Rusted Veins

Très belle surprise de 2010. Un mélange savant de death, de hardcore et d’industriel. Ce qui est fort de Widow Sunday c’est qu’ils restent brutaux en étant catchy, très rare pour un band du genre. Premier album en plus. J’ai ben hâte de voir le reste!

WILL
The Ocean – Anthropocentric

Cet album nous propose un son bien métal avec des voix claires et criées. Cependant, la touche de progressif ajoute un son beaucoup moins quétaine que tout ce qu’on entend actuellement du côté américain.

STEVE BURNS
The Acacia Strain – Wormwood

N’étant pas le plus grand fans de ce style je pense que cet album mérite la médaille d’or des breakdowns qui bûchent trop »!

RÉMI
Beneath The Massacre – Marée Noire

SEB
Overkill – Ironbound

Je n’ai jamais été un grand fan de Overkill et j’ai acheté cet album vraiment par hasard. Les critiques étaient bonnes alors j’ai essayé. C’est vraiment un excellent album de trash.

WILL
Soulfly – Omen

Pas mal plus brut que les précédents, en plus on a quelques bonnes collaborations qui sont présentes sur le disque. Entre autres sur Rise of the Fallen avec le chanteur de Dillinger Escape Plan.

RÉMI
The Wretched End – Ominous

SEB
Watain – Lawless Darkness

La représentation pure du Black metal. Watain est le meilleur groupe black en ce moment. J’ai hésité à donner le prix à Immortal, mais je considère que Lawless Darkness est plus complet et surtout plus complexe.

BURN
Dawn Of Ashes – Genocide Chapters

Quel album! Dire que DOA faisait de l’industriel très générique avant cet album. Genocide Chapters surprend et n’arrête pas de nous brutaliser jusqu’à la dernière pièce. Une musique qui dégage l’horreur et le chaos. On aime ça.

WILL
Twilight – Monument To Time End

Un album bien construit avec une touche de progressif. La présence du chanteur de Isis y est pour beaucoup. On y retrouve aussi le chanteur de Nachtmystium, bref c’est un excellent supergroup de black métal.

RÉMI
Spirit Of The Forest – Kingdom Of Despair

SEB
Allegaeon – Fragments Of Form And Function

Mélodique et brutal à souhait. J’adore. Ces gars du Colorado m’impressionnent beaucoup. À surveiller dans les prochaines années.

BURN
After The Burial – In Dreams

Ça parait que les gars d’ATB travaillent fort. In Dreams est un album très recherché et chaque pièce est différente sans perdre de puissance. Il y a énormément d’influences sur l’album, mais ils ont gardé le son riche et pesant qu’ils ont forgé avec leur premier album.

WILL
Orphaned Land – The Never Ending Way Of ORWarriOR

Ça parait que les gars d’ATB travaillent fort. In Dreams est un album très recherché et chaque pièce est différente sans perdre de puissance. Il y a énormément d’influences sur l’album, mais ils ont gardé le son riche et pesant qu’ils ont forgé avec leur premier album.

ADAM CUTLER
Cynic – Re-Traced

Tout ce que Paul Masvidal et Sean Reinhart sortent retient automatiquement mon attention. Les tounes réinventées de Re-Traced (de même qu’une pièce originale) ne font pas exception. L’album est court, mais tellement bon.

RÉMI
Blind Guardian – At The Edge Of Time

SEB, BURN & ADAM CUTLER
Fear Factory – Mechanize

Seb : Cet album-là m’a vraiment pris par surprise. Je n’attendais plus rien de Fear Factory. Toutes les histoires entourant Burton C. Bell et Dino Cazares m’écoeuraient vraiment. Ce fut un véritable coup de théâtre de voir revenir le gros Cazares. Je trouve ça un peu dommage pour Herrera et Wolberg, mais je dois avouer que le futur du groupe est désormais entre les mains du Line up actuel.

Burn : Mechanize est presque rendu mon meilleur album de Fear Factory. C’est vrai. Les tounes sont plus travaillées et les membres du band sont de meilleurs musiciens que sur Demanufacture. Sur Mechanize pratiquement toutes les pièces sont des classiques et l’album reste brutal du début à la fin. Fear Factory était mon meilleur band, je commençais à m’emmerder avec leurs derniers albums et là, je suis plus fan que jamais!

Adam : Malgré toute la mauvaise presse que le groupe a eue dans les dernières années, personne ne peut contester la brutalité de cet album. Il contient la puissance qu’il manquait dans les derniers albums précédents. C’est l’fun de voir une de mes plus grandes influences revenir de la sorte avec ce qu’ils font de mieux.

WILL
Author And Punisher – Drone Machines

C’est un voyage entre une sonorité industrielle, du drone destructeur et une voix très similaire à ce que Ministry offrait à l’époque. Que voulez-vous de plus lourd que ça?

RÉMI
Aborym – Psychogrotesque

SEB & BURN
Massive Slavery – Global Enslavement

Seb : Quoi de mieux qu’un album métal venant de Rouyn-Noranda? J’ai écouté cet album en boucle. Le groupe local de l’année leur revient amplement. Bravo les gars. J’ai déjà hâte au prochain album.

Burn : On a été très surpris ici de l’album de Massive Slavery. Ça rentre au poste en maudit. Les membres sont d’excellents musiciens et chaque pièce est très bien construite, du death mélodique efficace. On croit écouter un band qui en est à son 3e ou 4e album, pourtant c’est leur premier. Solide et exportable, parfait pour un band métal québécois.

WILL
Alaskan – The Weak And The Wounded

Je n’aime pas avoir à faire ça, mais selon moi le groupe local de l’heure ne vient pas du Québec… Ce sont plutôt 3 gars d’Ottawa qui ont sorti un EP monstrueux et qui préparent actuellement une nouvelle sortie vinyle! Allez écouter ça, c’est trop bon.

STEVE BURNS
The Last Felony – Too Many Humans

WOW! La première fois que j’ai entendu cet album, j’avais la mâchoire sur le plancher. J’étais stupéfait par la structure des chansons, l’efficacité des riffs, des beats dignes d’une belle grande gifle faciale et sans oublier la production. (Two thumbs-up à Chris Donaldson) BRAVO!

RÉMI
Spirit Of The Forest – Kingdom Of Despair

Cet album est complètement hallucinant, et même si c’est moi qui ai sorti cet album, je persiste et signe : meilleur album black et meilleur groupe local. Je l’écoute tous les jours!

SEB
Fear Factory – Mechanize

C’est l’album de l’année parce que quand un groupe réussit à sortir son meilleur album après 20 ans d’existence, il faut le souligner. Mechanize est la représentation parfaite du groupe. Tout est au point sur cet album. La barre est haute pour le prochain.

BURN
Nachtmystium – Black Meddle Pt.2, Addicts

Nachtmystium a redéfini le genre Black Metal et cet album très varié nous propose un métal parfois black, parfois psychédélique, parfois même un peu New Wave (!). Chaque pièce est impeccable, et est soutenue par des paroles crues et bouleversantes. C’est un album qui devrait être écouté par tous les fans de métal, mais aussi par les fans de vieux albums psychédéliques des années 70 tels que ceux de Pink Floyd.

WILL
Zoroaster – Matador

C’est sans aucun doute l’album que j’ai le plus écouté cette année. Une bonne grosse claque psychédélique, je le recommande à tous! Mais, je dois avouer que généralement 2010 a été décevante au niveau de mes attentes.

STEVE BURN
Deftones – Diamond Eyes

C’est un album qui s’écoute parfaitement du début à la fin. Avec ses riffs lourds, ses beats les plus originaux. Et la voix de Chino qui nous refait sentir chaque petite seconde d’émotions chanson après chanson. Je crois que Diamond Eyes n’aura jamais le problème de passer à travers le temps.

ADAM CUTLER
Periphery – Periphery

Il y a eu un gros buzz autour du groupe et je sais que ça débander plusieurs personnes. Par contre, je veux leur donner crédit pour avoir su amener leur musique à un public plus large, et ce, malgré une approche musicale très progressive. J’écoute cet album régulièrement depuis sa sortie.

RÉMI
Intronaut – Valley Of Smoke

Voilà! C’était la dernière partie de notre Best Ov 2010. Merci à tous nos collaborateurs pour leurs choix. On espère vous avoir fait découvrir des bands! N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.

L’équipe de
BOULEVARD BRUTAL

There are 4 comments

  1. Simon Turcotte

    Dur pour moi de juger si cet album devrait paraître dans un de vos tops puisque je fais partie du groupe mais bon, c’est sorti en 2010, ca sort de Rouyn et c’est, selon moi, d’aussi bonne qualité que celui de Massive. Donc, l’album en question est Traumatic Experiment d’Obsek, petit groupe deathcore mélo de l’abitibi souffrant d’un manque d’exposure.

    Il s’agit d’un album concept sur la toxicomanie. En fait, le but de l’album n,est pas de dénoncer l’usage de drogues dures mais bien de mieux faire comprendre ce mode de vie et la réalité des toxicomanes. L’album a été produit par Christian Donaldson (Mythosis) et masterisé par Pierre Rémillard (Obliveon). Les artworks sont l’oeuvre de Félix Laflamme. L’album est en full streaming ici même: http://obsek.bandcamp.com/

    En espérant ne pas paraître prétentieux. Le but est simplement de vous faire connaître un band indépendant assez underground qui, je crois, vaut la peine d’être découvert. Votre site est vraiment cool, c’est bien de voir des gens se donner autant pour supporter la scène ! 🙂

  2. sebbrutal

    Salut Simon,

    Tout d’abord merci de ton commentaire. Ce n’est pas prétentieux dutout. Effectivement, OBSEK est un groupe à découvrir. Nous avons d’ailleurs parlé de votre groupe en septembre dernier :

    https://boulevardbrutal.com/2010/09/23/scene-locale-obsek/

    Ce n’est pas facile de faire un BEST OF car il y a tellement de bons bands… Il faudrait quasiment donner des mentions spéciales dans toutes les catégories! 😀 Je crois que nous avons changé d’idée plusieurs fois avant de rendre nos choix finaux. Tout ça pour te dire que ce n’est pas parce que Obsek n’est pas présent que nous n’y avons pas pensé. Faire un seul choix est parfois injuste.

    Lâchez pas votre excellent travail les boys et vous pouvez être assuré que nous allons continuer à vous suivre et à vous donner de l’exposure. En espérant que ça puisse vous donner un coup de main.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s