Quand le mix du rap et du métal était réussi… c’est arrivé!

Tout ça avec les multiples collaborations sur la trame sonore de Judgment Night. Judgment Night c’est un film de 1993 et la trame sonore était ambitieuse. Le but était de réunir un band métal ou rock avec un band rap. Là vous allez m’dire « voyons donc, c’est du hip-hop, pas du rap… » pour moi en 1993 c’était du rap – rien à voir avec ce qu’on entend aujourd’hui.

Bref, y’a eu des collaborations mémorables et encore à ce jour, ça reste un de mes albums favoris. C’était pas métal du début à la fin, mais les parties métal étaient mémorables. Plus précisément 3 pièces.

Judgment Night de Biohazard et Onyx. J’aime même pas Biohazard et j’ai toujours aimé cette track. Les rappers d’Onyx performent de façon si violente et hystérique que ça se rapproche bien du métal!

Just Another Victim de Helmet et House Of Pain. J’suis un fan d’Helmet, j’adore leurs riffs. Le mix avec House Of Pain fonctionnait à merveille.

Disorder de Slayer et Ice-T. Ice-T fait déjà du métal avec Bodycount mais là, l’entendre chanter avec Tom Araya sur un riff de Kerry King, ça tue. Waaar We Don’t Need Your Waaaaaaaaaaar!

C’était le bon temps pour le mix des deux genres. On a juste à penser au solo de Kerry King dans No Sleep ‘Til Brooklyn des Beastie Boys ou à l’excellente version de Bring The Noise de Public Enemy et Anthrax. Faut dire que Slayer et Anthrax étaient signé sur Def Jam Records (Island).

Maintenant on a des bands qui font du rapcore pis d’la marde dans l’genre. C’est comme si c’était rendu impossible depuis Limp Bizkit. J’haïs Limp Bizkit. J’pense que maintenant que le hip-hop est plus à propos d’avoir du cash et d’se mettre des gros bijoux su’l chest, c’est impossible. Dans l’temps les rappers extrêmes étaient plus orientés vers la violence qui se rapproche beaucoup du métal. Ahhhh une époque tout croche, mais y’a eu des beaux bijoux.

There are 4 comments

  1. William

    Écoutez dont l’album Absence de Dalëk, c’est pas du hip-hop comme le reste. Très obscure, 50 Cents en ferais des cauchemars.

  2. Alexandre Simard

    Je l’ai vraiment écouté beaucoup, cet album. Mes favorites n’étaient pas les mêmes que les tiennes, mais c’était justement l’idée, y avait de tout pour tous.

    Je suis d’accord avec toi que la toune de Helmet et House of Pain était vraiment bonne. Et c’est avec cette collaboration que Helmet a trouvé son son: le snare hyper-sec. Y avait pas ça sur Meantime mais sur Betty, y avait pus rien que ça, et c’était vraiment meilleur.

  3. burnbrutal

    C’est vrai qu’Helmet a défini une bonne partie de son univers sonore dans ces années-là.

    J’ai adoré le reste de l’album, entre autres la toune de Pearl Jam et Cypress Hill. La toune de Sonic Youth aussi. J’ai surtout parlé aujourd’hui du stock brutal mais le reste était tout aussi bon.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s