HEAVY MTL 2010 – Nos impressions sur le show de KORN

SEB : Où étiez-vous en 1994 quand Korn a sorti son premier album? Eh bien moi je venais tout juste de terminer l’école secondaire et j’ai tout de suite accroché à leur musique. C’était vraiment quelque chose de nouveau et unique. Ça venait mettre la table à la vague nu-metal. Nous avons tous détesté un jour ou l’autre Korn à cause de cette vague musicale qui venait polluer notre beau métal. Pendant plusieurs années, je n’ai pas écouté le groupe. Je n’étais plus capable. Ça doit bien avoir duré un bon 5-6 ans. J’ai toujours observé de loin l’évolution du band, mais sans jamais y porter une attention particulière. Quand l’album Take a Look in the Mirror est sorti, en 2003, je me souviens avoir beaucoup aimé la toune Right Now. Est-ce que je venais de redevenir un fan de Korn? Un peu. Un fan à temps partiel. Quand j’allais dans le sud en vacances, j’avais du Korn dans mon iPod. Sur la plage avec un rhum & coke, ça s’écoute bien.

Quand j’ai vu qu’ils étaient headliner de la dernière journée du Heavy MTL, j’étais sceptique. Nous sommes en 2010… pas en 1996! Je dois avouer que j’étais un peu dans l’erreur. Korn sont encore pertinent dans l’univers musical. Le gros hype n’existe plus, mais le groupe est encore capable de faire bouger une foule. Leur nouvel album, Remember who you Are, a plusieurs bonnes tounes à l’image du groupe. La performance était très au point. J’avais vraiment l’impression d’avoir remonté le temps. Jonathan Davis portait son kit Adidas, la bass de Fieldy enterrait pratiquement les guitares et les jeunes filles dans la foule sautaient sur place. Bref, un bon spectacle. Assez bon pour me donner le goût d’en écouter à nouveau. C’est bon du Korn finalement.

BURN : J’aime Korn. J’trouve qu’y’a absolument aucun band qui sonne comme eux et ça, c’est un exploit. Faire quelque chose pendant aussi longtemps et avoir un son unique, c’est pas évident. Ces gars-là ont inventé un style, ont la recette pour des riffs et refrains accrocheurs et personne ne réussis à mélanger une voix comme celle de Jonathan Davis avec un métal aussi pesant. Le show était à l’image de tout ça. J’ai vu Korn il y a plusieurs années au festival Lollapalooza à Toronto avec le lineup original (Head et David Silveria ne sont plus dans le groupe). Je trouve que la formation est dorénavant beaucoup plus forte. À l’avant, les membres originaux – Jonathan Davis, Munky et Fieldy, donnaient une performance solide. À l’arrière pour les épauler, il y a un autre guitariste, un claviériste et le nouveau drummer – Ray Luzier. Cette formule fonctionne à merveille. L’ajout de claviers dans leur performance LIVE ajoute beaucoup à l’ambiance. Luzier aux drums, c’est tellement meilleur que Silveria! Le gars le torche solide et rend des classiques encore meilleurs. Les gars ont joué un excellent set qui contenait vraiment tous les hits de Korn. Le stage setup inspiré des raffineries, était superbe. Tout l’monde se fesait aller la tête, un headbanging collectif.  J’entend souvent du monde chialer contre Korn. Ben après avoir vu la foule de ce show, j’pense qu’on peut dire que plusieurs des chialeux aiment probablement Korn – ils ne veulent juste pas l’avouer. Une excellente façon de terminer le festival quoique, Rob Zombie, les a vraiment clanché. Le show de Rob Zombie était tout simplement imbattable!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s