Entrevue avec Nick Farkas (Evenko) – LA SUITE

par

Cette semaine, j’ai eu la chance de m’entretenir avec Nick Farkas, directeur, concerts et événements chez Evenko afin de faire le point sur la dernière édition du Heavy MTL. Globalement, monsieur Farkas est satisfait. « Nous pensions vendre un peu plus de billets, mais je peux te dire que de façon générale, le bilan est bon. La réaction des fans est positive et l’emplacement de la nouvelle 3e scène a été un grand succès. » Chez Boulevard Brutal, nous étions surpris de constater le chiffre de l’achalandage : 33 000 personnes. Le métal est plus fort que ça ici! Tous les bands le disent : le Québec est LA capitale du métal. « Il y avait beaucoup de compétition cette année. Avec Metallica à Québec, c’est clair que ç’a pesé dans la balance. Nous pouvons très bien imaginer 25 000 personnes par jour. Un grand total de 50 000 ça serait parfait », ajoute Nick Farkas.

Il était impossible de passer sous silence les prochaines têtes d’affiche du festival 2012. Avec la réunion possible de Black Sabbath et la situation de Slipknot, tout est possible. « Nous suivons la situation de près. C’est certain. Black Sabbath n’est pas venu à Montréal depuis 1999, ça serait super bon pour le festival. C’est un artiste influent dans le métal. Nous aimerions les avoir. » Je ne sais pas pour vous, mais moi, je vois déjà la mer de monde devant un éventuel retour des pionniers du métal. Ça serait incroyable. Imaginez le plus grand festival métal en Amérique du Nord qui se termine sous les notes de Iron Man, Paranoid ou War Pigs. Malade. Attendez je vais aller changer mes pantalons.

C’est bien beau les vieux shafts de Black Sabbath, mais pour les plus jeunes, un groupe comme Slipknot serait très bien aussi… « Peut-être » me dit simplement Farkas avec un sourire dans la voix. « Regarde, tous les gros bands sont approchés par notre organisation. Tous. C’est vraiment une question de timing. Quand le groupe est déjà en tournée, c’est plus facile de l’attirer. Nous sommes heureux de notre réputation et notre nom commence à circuler partout. Nous recevons des appels de plusieurs bands qui veulent jouer à Montréal. C’est très bon signe! » Nous avons d’ailleurs constaté cette forte réputation sur le terrain les 23 et 24 juillet derniers, car selon les groupes, l’organisation du Heavy MTL est sans faille. Ils prennent soin des groupes et c’est vraiment apprécié par ces derniers. « La clé de la réussite d’un événement comme le Heavy MTL est aussi là. Les groupes qui viennent ici, il faut bien les traiter. Ça passe par le confort, la bouffe, la qualité du son, etc. » Tout ça évidemment, au grand plaisir des fans! « Nos fans sont la priorité #1 », enchaîne immédiatement Farkas.

Justement, parlant de fans, vous avez sans doute vu passer des Tweets, des messages sur Facebook ou YouTube concernant la mort d’un jeune homme pendant la performance du groupe californien Suicide Silence. Avec la venue des réseaux sociaux, c’est difficile de départager le vrai du faux. « J’étais très fâché quand j’ai vu l’ampleur de la nouvelle. Il y a certains médias qui ont immédiatement fait circuler cette information sans même vérifier auprès de nous. C’est décevant. La vérité est que personne n’est mort au Heavy MTL. Il y a eu un homme qui est tombé, possiblement d’un coup de chaleur, et les ambulanciers lui ont immédiatement porté secours pour lui prodiguer les soins nécessaires. Il fut transporté à l’hôpital par mesure préventive et voilà. Le gars est correct, nous rassure Farkas. La sécurité est très importante pour nous. On a vu des scènes de spectacle s’effondrer dernièrement. Nous ne voulons pas que ça arrive et nous ne voulons pas que nos fans se blessent non plus. »

Certains fans ont été déçus de ne pas voir le groupe américain The Sword comme prévu. Nous aussi d’ailleurs. Le groupe n’a pas passé les douanes à la dernière minute. Ils devraient vérifier l’historique du nouveau batteur. Personnellement, j’ai toujours été incrédule face à ces situations. Avant de booker un band, est-ce qu’ils vérifient les papiers des gars? « Écoute, c’est bien difficile à prévoir ces choses-là. Ça arrive. Nous tentons d’éviter ça et nous prenons certaines précautions mais, des fois, c’est hors de notre contrôle, me rassure Farkas. Quand un groupe est louche, nous sommes davantage impliqués, mais sinon, nous leur faisons confiance jusqu’à un certain point. Dans un festival avec 20-25 groupes, ça peut arriver. C’est dommage. » Pourquoi alors avoir choisi Slaves on Dope pour les remplacer? De plus que le groupe avait déjà joué. « C’est arrivé très vite comme nouvelle. Nous connaissions bien le groupe et comme ils avaient joué le matin, nous savions qu’ils pouvaient donner une autre bonne performance. Ça aurait été un peu risqué de faire venir un autre groupe avec un si court préavis. Tout ça est arrivé très vite. » Il faut avouer que le festival est sans reproche au niveau de l’organisation. Il n’y avait jamais de retard, le son était bon partout et les améliorations apportées au site furent grandement appréciées. C’est sûr que c’est frustrant de ne pas voir un groupe, mais je doute que quelqu’un puisse dire « FUCK, j’avais acheté mon billet juste pour The Sword!!!». Y’a des limites.

L’avenir est une fois de plus très prometteur pour le Heavy MTL. J’ai eu la chance de jaser avec un Nick Farkas très confiant et heureux de l’édition 2011. Il ne reste plus qu’à attendre les noms pour l’an prochain… J’ai hâte.

Vous pouvez lire la première partie de l’entrevue ici.

About these ads

Tags: , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 3  707 followers

%d bloggers like this: