Albums classiques – MACHINE HEAD Burn My Eyes

by

Quand je pense à 1994, je pense à une bonne année pour le métal. Les albums Far Beyond Driven (Pantera), The Principle of Evil Made Flesh (Cradle of Filth), Point Blank (Nailbomb), Tales from the Thousand Lakes (Amorphis), Divine Intervention (Slayer), For All Tid (Dimmu Borgir), Terminal Spirit Disease (At the Gates), Portrait of an American Family (Marilyn Manson), Dark Funeral (EP) (Dark Funeral) et finalement, Burn My Eyes de Machine Head, sont tous sortis cette année là. J’aurais pu inclure The Downward Spiral (NIN) dans le paquet aussi. C’est un album qui a plu à plusieurs metalheads. C’est plutôt celui de Machine Head qui sera la vedette dans cette troisième édition de Albums Classiques.

Machine Head fut fondé en 1992 par Rob Flynn et Adam Duce. À l’époque, Flynn était dans le groupe Vio-lence. Insatisfait, il a exprimé son désir d’avoir un side-project et son groupe lui a refusé. Il a donc quitté et Machine Head est né. Le nom du groupe n’a d’ailleurs rien à voir avec le groupe Deep Purple et son album du même nom. C’est étonnant de constater qu’il y a un parallèle assez fort entre Rob Flynn et Jason Newsted (Metallica). La seule différence c’est que Newsted était déjà riche quand il a quitté le groupe pour des raisons similaires et il n’a pas fondé un groupe aussi puissant par la suite… C’est une autre histoire.

Disons que Machine Head est parti en force. Le groupe a été signé par Roadrunner Records après avoir entendu un démo de 800 $. C’est Colin Richardson qui assure la production de l’album et 400 000 copies sont envoyées partout dans le monde. Il a été le meilleur vendeur « debut album » de Roadrunner pendant plusieurs années. C’est Slipknot qui a détroné MH avec son album éponyme de 1999. Aussitôt l’album sorti en 1994, Machine Head assure la première partie de Slayer pour une tournée européenne. Disons que pour un premier album, Burn My Eyes avait tout pour plaire. Une production impeccable, un groove et une brutalité digne de Pantera ainsi qu’un timing parfait dans le monde du métal.

Dès les premières notes de Davidian, vous saviez que quelque chose était en train de se passer. Pour moi en tout cas, c’était évident. Je tenais dans mes mains, un album qui allait changer ma petite vie de métalleux. Ce fut le cas. J’écoute encore cet album régulièrement. Il a très bien veillit. Il est toujours aussi brutal et pertinent. D’ailleurs, le groupe termine encore ses récentes performances avec la pièce Davidian. J’aimerais pouvoir vous suggérer les 3,4 meilleures pièces de l’album mais à mon sens, elles sont toutes excellentes. A Thousand Lies, Blood for Blood, Death Church, Real Eyes, Realize, Real LiesI’m Your God Now, Old… Viarge que c’est bon!

Si vous n’avez pas encore Burn My Eyes dans votre discographie, n’attendez plus. C’est un album qui est encore aujourd’hui considéré comme étant le meilleur de la formation. Je suis d’accord avec ça. Je dirais même qu’il est un des meilleurs albums métal de tous les temps. Rien de moins. C’est un classique et Rob Flynn et un grand frontman.

Davidian – 4:55
Old – 4:05
A Thousand Lies – 6:13
None But My Own – 6:14
The Rage to Overcome – 4:46
Death Church – 6:32
A Nation on Fire – 5:33
Blood for Blood – 3:40
I’m Your God Now – 5:50
Real Eyes, Realize, Real Lies – 2:45
Block – 4:59


Mots-clés : , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 4 259 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :