Entrevue avec Archons

par

Boulevard Brutal s’est entretenu avec la formation Archons de Rouyn-Noranda. Cette région du Québec est bien réputée en matière de métal. Ayant déjà en poche un premier album fort réussi (produit par Yannick St-Amant), l’avenir est très prometteur pour le groupe death mélodique.

Depuis combien de temps Archons existe?

Francis : Archons existe depuis 2006. Par contre, il y a eu un projet juste avant ça nommé Wrecked mind dans lequel ont joué Simon C, Sébas et Christian. D’ailleurs, les premières versions des pièces Pulverizing Inner Toughts et Beyond Anger viennent de là .

Simon : Au début, il n’y avait que moi et Francis. Nous avons commencé le band a distance car Francis étudiait en sonorisation à Drummondville et moi j’étais a Rouyn. Christian et Sébastien ce sont ensuite ajoutés, et finalement, Simon D.

Pour ceux qui ne vous connaissent pas, à quel groupe connu vous identifiez-vous?

Francis : Je dirais qu’on ressemble à In flames, Dark Tranquillity et parfois des groupes plus progressif comme Martyr ou Augury. Nous essayons de se faire une place et d’avoir notre propre son quand même… mais les exemples que je t’ai donné donnent une bonne idée je crois.

Simon : Hahaha – je ne sais pas trop… C’est sûr que j’ai beaucoup de bands death mélodique en tête. Le monde disent qu’on ressemble à Death, In Flames, Dark tranquillity, etc. C’est un mélange de plein d’influences.

Vous êtes natifs de Rouyn-Noranda. Il y a vraiment quelque chose de spécial là-bas pour le métal. Comment l’expliquez-vous?

Francis : Oui il y a un angouement pour le métal c’est vrai. Chaque show compte en moyenne 300 à 350 personnes. Parfois plus!  Par contre, je crois que le fait qu’il n’y ai pas tant de spectacles que ça (un seul chaque 2,3 mois environ) ça aide beaucoup. La scène n’est jamais « brûlée » et les gens se tannent moins on dirait.

Simon : Ici à Rouyn les groupes sont toujours très bien accueillis. Ils ont envie de donner un bon spectacle et de revenir! Nous avons aussi d’excellents promotteurs ici.

Votre premier album, The consequences of Silence est vraiment excellent. Que pouvez-vous nous dire sur le prochain album?

Francis : Merci du commentaire! Je dirais que pour le deuxième, c’est sans contredit le stock le plus mélodique qu’on a fait jusqu’à maintenant. On a aussi énormément axé sur la fluidité des chansons. C’est facile de faire une pièce avec plein de riffs; mais d’en faire une qui coule bien de A à Z, c’est autre chose! Pour moi, c’est définitivement du Archons level 2. Hahaha. :D

Simon : Attachez votre tuque avec de la broche car nous sommes vraiment en feu pour vous offrir un osti de bon produit!

Quel est le processus d’écriture pour Archons?

Francis : Habituellement, on compose des structures chacun de notre coté et ensuite on amène ça aux autres. Pour le premier album, on était 3 compositeurs (Sébas, Simon C et moi) et bien sur Christian qui faisait ses lignes de drums. Pour le 2e, c’est encore ça mais Simon D s’est ajouté à la liste des compositeurs.

Simon : Archons a été créé dans le but que tout le monde puissent s’exprimer comme musicien. À mon avis c’est très important dans un band mélodique pour bien sentir l’émotion. Donc chacun compose ses propres idées et par la suite on se réunit au local pour solidifier le tout. Les paroles sont écrites par Sébas.

Votre label, Cryogenic Records appartient à votre chanteur Sébastien. Ça doit être de l’ouvrage gérer un label et faire partie d’un band?

Sébastien : Oui ce fut beaucoup de travail pour ma part car quand j’ai commencé le projet du label j’avais déjà mon band et la production de spectacle à Rouyn. Maintenant j’ai un travail à temps plein en plus, alors c’est certain que j’ai dû revoir mes objectifs avec le projet du label. Tout ce que je voulais au départ c’était de donner un coup de main aux groupes locaux et leur donner de l’exposure supplémentaire et ce fut un succès.

Espères-tu signer plusieurs nouveaux bands québécois à court terme?

Sébastien : À court terme non car j’ai beaucoup de reconstruction à faire et je dois aussi me trouver du staff. Je ne peux plus continuer à tout faire moi-même.

Certains observateurs prédisent la fin des labels dans quelques années. Quel est le modèle parfait pour faire la promotion de la musique en 2010 et plus particulièrement du métal?

Sébastien : C’est effectivement possible que l’utilité d’un label soit remise en question. Un groupe qui sait utiliser les nombreux outils, dont l’internet, et qui rend la marchandise sur scène; le mot ce passe très rapidement. Si le groupe est capable de s’auto-gérer, ça peut fonctionner. Si le groupe est approché par un label majeur, là ça vaut la peine.

Simon : Je crois que Myspace aide beaucoup de bands à se faire connaitre partout dans le monde. L’internet est vraiment utile pour ça.

Plusieurs musiciens vont chercher leurs influences dans des groupes d’un autre style. Y’ a-t-il des membres de Archons qui sont influencés par des artistes non-métal?

Francis : Ouais c’est sûr! Pas mal tous les gars du groupe écoutent autre chose que du métal. Ça apporte une nouvelle dimension à la musique. Moi j’aime aussi les truc plus molo comme Don Ross, Andy McKee, Antoine Dufourt ou Vincent Vallières. Sa dépend du mood dans lequel on est je pense.

Simon : Certainement nous écoutons beaucoup de bands de plein de style. Rock, alternatif, punk, hardcore etc. Les gars du band partagent leurs découvertes et ça nous fait tous grandir comme musicien.

Avec quel groupe aimeriez-vous partir en tournée?

Francis : C’est sur que des band européen comme In flames, Hypocrisy, Soilwork, Darkane ou Mors Principium Est, ça serait malade! Il y en a tellement…

Sébastien : N’importe quel groupe qui ne ce prend pas trop au sérieux tant qu’à moi. On a tous hâte de se promener et de jouer notre musique devant le monde!

Simon : Pour ma part c’est sûr que In Flames me ferait capoter! Tout le monde peut rêver! Hahaha

Êtes-vous des grands utilisateurs de Facebook, Myspace et Twitter?

Francis : On est plus axé sur notre Myspace. On a une page Facebook aussi mais pour ce qui est de Twitter, on est pas encore assez 2010 pour ça… :D

Que pensez-vous du piratage?

Francis : Y’a du bon comme du mauvais je pense. Ça fait connaitre les artistes mais ça ne paye pas leur CD…

Simon : Je crois que si Archons est connu c’est plus grâce aux downloads qu’aux albums que nous avons vendus.

La réputation du Québec est excellente en matière de métal. Pour en faire un genre de Seattle du métal, qu’est-ce qu’il manque pour nous amener à une coche supérieure?

Francis : Plus de fans de métal!

Simon : Je crois que les gens doivent être ouverts d’esprit. Au Québec, nous avons tendance à étiquetter les groupes facilement.

Y’ a-t-il un groupe méconnu que vous aimeriez faire connaitre à nos lecteurs?

Francis : Un band de chez nous qui s’appelle Massive Slavery.

Simon : Massive Slavery et Valet.

Un mot de la fin?

Francis : Merci beaucoup pour l’entrevue et nous vous tenons au courant des développements de notre 2e album. À bientôt!

Sébastien : Un gros merci pour cette entrevue, on tombe dans le développement de notre 2e album et les choses devraient allez assez vite. On va vous tenir au courant de ce qui ce passe. J’invite tout le monde à venir nous voir en spectacle à Rouyn!

Myspace du groupe

About these ads

Tags: , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 3  688 followers

%d bloggers like this: