Entrevue avec ABORTED

by

Aborted est un band légendaire. Avec leur nouveau EP Coronary Reconstruction, le band célèbre ses 15 ans de carrière. C’est pas rien. Boulevard Brutal s’est entretenu avec Sven(cho) De Caluwé, le leader de la formation pour parler du band, du making-of de Coronary Reconstruction, de ses goûts, des fans, de ses projets, de la tournée au Canada et plusieurs autres sujets. Entrevue brutale avec un pionnier du métal.


Votre nouveau EP, Coronary Reconstruction vient de sortir. Vous dites que c’est un retour aux sources du band. Pourquoi était-il temps pour vous de retourner à votre son original?

Yup, en effet. Pourquoi c’était le bon timing? Même avant d’avoir ce lineup c’était la direction que je voulais prendre pour ramener le band comme avant. C’est le style que j’ai le plus aimé joué et je pense que c’est l’essence de ce band. Chaque membre du band présentement a toujours été fan de celui-ci pour des années et c’est exactement ce qu’ils voulaient faire, ce qui semblait naturel et logique. Ce n’est pas d’écrire Goremageddon II ou d’en faire une maigre copie mais de retourner à ce style et ce son avec nos nouvelles idées puis de batir là-dessus.



En écoutant l’album, j’entendais une évolution dans le son du band. Penses-tu qu’il y en a une?

Ben oui! Comme j’ai dit, on est retournés à nos racines dans un sens, tout en restant dans notre version actuelle. La façon que l’on voit ce retour à nos racines, c’est que nous revenons au niveau d’agressivité et de brutalité des premiers albums. En gardant quand même nos hooks catchy et nos grooves en ajoutant des éléments modernes qui se mélangent parfaitement au son sans l’emmener vers du core ou du melodeath. Il y a définitivement une évolution. Cependant elle est plus subtile et maitrisée que sur les 2 derniers albums.


Les sons à la fin de From A Tepid Whiff me donnent toujours le goût d’vomir. Sont vraiment dégueulasses. Comment les avez-vous créé? Est-ce que vous vous êtes soumis à ce qui est décrit dans la toune?

Ils viennent du cul de Jim Carrey. Pas d’farce. On lui a fait subir ce qui est décrit dans la toune.


Il y a un cover badass de Left Hand Path d’Entombed sur l’album. Considérez-vous Entombed comme une de vos plus grandes influences?

Oui, à nos débuts c’est sûr. Surtout que cette chanson est si icônique et que nous avons tous grandi avec elle et elle nous a aidé à forger nos goûts musicaux avec le temps. Aborted a toujours été un mélange de death metal modèrne, de death metal suédois et de l’école américaine de certaines façons. On a dans nos plans de faire plus de covers de chansons classiques qui nous on inspiré dans l’temps sur notre prochain album, en bonus. La plus grande raison de cette décision, c’est que la plupart des jeunes aujourd’hui ne connaissent pas ces bands légendaires et ils ne devraient pas être oubliés.



Quels bands t’ont inspiré à faire de la musique?

Personellement? Suffocation, Carcass, Entombed, Dismember, Slayer, Hatebreed, Hemdale, Napalm Death, ceux-là seraient vraiment les principaux. Mais j’ai écouté tellement de stock au long des années que c’est dur de m’en souvenir! (rires)



La pochette de Coronary Reconstruction est débile. Comment c’était de travailler avec Justin Osbourn?
(Justin Osbourn est l’artiste qui a fait le design de la pochette)

C’était vraiment cool. Il a eu ce qu’on avait en tête d’un coup. Au début, j’étais pas trop certain de l’image, car ça avait un petit quelque chose de comique. Après l’avoir regardé pour un bout d’temps j’ai réalisé que c’était exactement ce qu’on avait besoin. Ça a ce sens de l’humour tordu de l’album qui le rend hilarant et en même temps si horrible à regarder. Définitivement une mes pochettes préférées pour le band!



Est-ce que vous avez créé le concept ensemble?

Je lui donné le titre de l’album et lui ai donné en gros, les sujets de l’album et il a fait tout le reste. On voulait vraiment avoir ce look B-Movie avec le design et il a fait des merveilles avec cet album. C’était vraiment débile de travailler avec Justin et on va travailler encore avec lui pour le prochain album.



Le gore et l’horreur sont des sources d’inspirations évidentes dans vos paroles. Quels sont les films d’horreur qui t’ont le plus inspiré?

Euhhhh une fois de plus, j’en ai tellement vu! (rires) Mais la plupart de mes films d’horreur favoris de tous les temps sont les premiers Hellraiser, la trilogie des Dead de Romero, Evil Dead, Re-Animator, Nightmare On Elm Street (1 et 3), Texas Chainsaw Massacre (3 premiers) et puis une tonne d’autres….



Le lineup d’Aborted a vu une tonne de changements au cours des années. Est-ce que c’était difficile par moments pour le band de continuer?

Définitivement. Y’a eu des moments ou tu te demandes si ça fait encore du sens ou si tu n’as plus le goût de jouer ou de changer de lineup encore et encore. Y’a des moments qui te relèvent puis avoir des gens positifs autour de toi qui sont prêts à poursuivre le band et le rendre meilleur, avec toute l’énergie que ça demande – ça fait toute la différence. Tous les changements de lineup ont eu une bonne raison et je suis toujours en bons termes avec les ex-membres à l’exception du dernier line-up, pour de bonnes raisons. La vie continue.



Le band a été créé en 1995. Quel est le plus gros changement, 15 ans plus tard?

Tout le monde et tout ce qui se passe autour de moi? (rires) La musique est restée fidèle au son qu’elle a toujours eu, à l’exception du dernier album. Mais nous voulons corriger ça avec Coronary Reconstruction et le prochain album qui sortira en 2011.



Que penses-tu du piratage et comment ça a affecté ton band?

J’ai aucun problèmes avec le monde qui download. Mais si t’aimes quelque chose, svp, achète-le. Supportes les artistes. Les albums ne se font pas gratuitement et si tu veux que tes bands préférés continuent à faire de la musique et de meilleurs albums, ils ont besoin de ton support. Achète directement de l’artiste si les magasins vendent leur stock trop cher. La plupart des bands vendent leurs albums 10$ US ou moins, un petit prix à payer pour un album que tu va aimer pendant longtemps. Va aux shows, achète de la merch, supportes la scène locale et tes bands préférés. C’est tout ce que j’ai à dire là-d’ssus. Le download a eu des effets positifs aussi car de cette façon, plus de monde connaissent les nouveaux bands et albums – t’as juste à pas tout downloader de façon gratuite.



Aborted fait beaucoup de tournée. Quelle est la pire chose qui vous est arrivée pendant la tournée?

Ehhhh les 2 dernières tournées Européennes qu’on a eu ont eu beaucoup de bad luck avec les bands qui annulaient. En plus de la cendre des volcans qui a jeté un sort sur la tournée! (rires) Fait que c’est poche quand ça fonctionne pas comme tu l’avais prévu mais sinon, les choses ont été pas mal smooth et on a toujours réussi à revenir sur nos deux pieds! :)



Vous avez des fans dédiés. Ils viennent à vos shows enduits de sang. Comment le phénomène du linge enduit de sang est né?

Un gars du UK appellé Chris a démarré ça quand on a joué au Hellfest. On avait aucune idée de ça et on a été surpris d’en voir une tonne! (rires) Ça avait un look puissant puis ils ont suivi pour une couples de shows depuis. C’est toujours cool et Chris est un gars vraiment sympathique qui supporte le band de façon remarquable.


T’as sorti une ligne de vêtements nommée Skarewear à propos des tueurs en série. Comment va ton projet?

Ça marche. J’ai besoin de faire plus de pub par contre (justement, allez au www.indiemerchstore.com/skarewear). Ça commence tranquillement, très petit car on a seulement 3 designs en ligne pour l’instant mais j’en ai 2 autres prêts à être imprimés. Ça devrait grandir tranquillement, je le fait surtout pour le fun. Si tu trippes sur ce qui est offensif, humoristique et sur les tueurs en série sur des tshirts, va voir ça!


Pourquoi es-tu fasciné par les tueurs en série et les tueurs en général?

Y’ont l’air plus l’fun que les pop stars.



Qu’est-ce que t’écoutes ces temps-ci?

Ummm, pas mal de stock varié. J’aime beaucoup le nouveau Abigail Williams, Burnt By The Sun, Demonical, The Ghost Inside, Napalm Death, Man Must Die, Rotten Sound et les disques de Bloodbath.



Quel est ton vidéo préféré?

Progenies Of The Great Apocalypse de Dimmu Borgir. C’clip-là est épique en crisse!


Comment va System Divide, ton autre projet?

Vraiment bien. On lance notre premier album sur Metal Blade Records le 14 septembre prochain. On devrait sortir des nouvelles pièces, vidéos et autre stuff bientôt donc gardez l’oeil ouvert sur notre myspace et notre site officiel. C’est un mix extrême de genres variés, checkez-ça! On espère être en tournée fréquemment donc vous allez nous voir et nous entendre en masse.


Avez-vous hâte de jouer avec nos frères de Montréal – Augury?

Yup, on les connait depuis des années et ça va être la première fois qu’on joue ensemble si vous comptez pas la fois qu’on a fait la tournée du Canada avec Leng Tch’e. On a aussi fait le Trois-Rivières Fest ensemble. Ça va être cool pis ben ben ben des poutines!!!


Comment les avez-vous connu?

Y’a des années, j’me souviens plus quand exactement. Leur ancien drummer a même joué pour nous pendant un boutte (Étienne). Je crois qu’on les a vraiment connu via Étienne quand y jouait pour Neuraxis, quand Leng Tch’e et Neuraxis fesaient la tournée ensemble, y’a très longtemps aux USA.



Autre chose à dire pour nos lecteurs canadiens?

Venez à nos shows et détruisez des cranes, pitchez des kids et des nains, faites ce que vous voulez, tout c’qu’on veut c’est avoir du fun! On espère voir beaucoup de vous autre pis tabarnac pis d’la poutine pis shit, LET’S MAKE IT GRRRRRRRRRRIND!!!!

Merci Sven!

ABORTED fera la tournée du Canada avec AUGURY, SYSTEM DIVIDE et invités.

Pour plus d’infos, allez au http://www.myspace.com/abortedmetal

Mots-clés : , , , ,

4 Réponses to “Entrevue avec ABORTED”

  1. KOTP Daddy Says:

    Le download gratuit et l’achat des CD, merch, concert directement au groupe, ça C l’avenir du « Music Business ». Boycottons les intermédiaires véreux qui vivent sur le dos des artistes. Vive ABORTED !!!

  2. Le résumé de la semaine sur Boulevard Brutal (Du 19 juin au 25 juin 2010) « Boulevard Brutal Says:

    […] Entrevue avec ABORTED […]

  3. ABORTED en studio. Voici le premier épisode. « Boulevard Brutal Says:

    […] Global Flatline. On a hâte. Très hâte. Pendant que vous êtes là, profitez-en pour aller lire l’entrevue que nous avons faite avec le groupe il y a exactement un […]

  4. Une fille sexy dévore un prêtre dans le nouveau clip d’ABORTED – ça t’tente? « Boulevard Brutal Says:

    […] monsieur. Aborted. On en a souvent parlé à Boulevard Brutal. On a même fait une entrevue avec eux. Un band solide, des légendes du Death Metal en Europe. The Origin of Disease, tiré de leur […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 4 259 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :